Vacciner les enfants : pour ou contre ?

8 mars 2019
Vous avez déjà certainement entendu parler plus d'une fois des arguments pour ou contre vacciner les enfants. Mais d'où est née cette controverse et quels sont les éléments fondamentaux qui soutiennent chaque position ?

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes tombé dans la polémique de vacciner les enfants ou pas. C’est une question qui est devenue très populaire ces dernières années en raison des différents arguments de médecins professionnels qui divergent à ce sujet. Analysons pourquoi cette question se présente. Quels sont les arguments de chaque position ?

Vacciner les enfants ou pas : d’où vient cette controverse ?

Tout au long de l’histoire, on a observé l’utilisation des vaccinations pour sauver les vies de personnes dans des situations graves, atteignant ainsi un niveau élevé de confiance de la part des individus.

Cependant, cette confiance a diminué ces dernières années. En effet, certains professionnels de la santé ont créé un mouvement anti-vaccination qui prend de plus en plus d’ampleur.

Ce mouvement anti-vaccination a commencé en 1998 lorsque le Dr. Andrew Wakefield réalisa un article publié dans une revue très célèbre (The Lancet). Celui-ci a reçu une grande renommée mondiale. Il affirmait que la vaccination contre le Triple Virus (Rougeole, Rubéole et Oreillons) était la cause de troubles autistiques chez 12 enfants.

Néanmoins, quelques années plus tard, le Dr. Andrew Wakefield a perdu son autorisation d’exercer comme médecin. En effet, il a été démontré que ses conclusions ne comportaient pas de faits scientifiques vérifiables. Il a été vu comme un imposteur. Cela étant, l’idée de ne pas vacciner les enfants est toujours présente.

Le fait de vacciner les enfants ou pas suscite une grande polémique dans le monde entier.

Arguments pour et contre les vaccinations

Il est important que vous compreniez les aspects suivants afin d’examiner cette question de manière objective :

  • Les deux points de vue sont soutenus par des médecins professionnels qui possèdent une connaissance approfondie du système immunitaire ou qui sont pédiatres avec des années d’expérience.
  • N’oubliez pas que chaque organisme réagit différemment à chaque traitement.
  • Bon nombre des arguments ne sont pas confirmés scientifiquement. Au contraire, ils sont basés sur des enquêtes qui manquent pour la plupart d’éthique et de sincérité.

Arguments contre les vaccinations chez les enfants

La majorité des personnes contre les vaccinations affirment que les grandes organisations comme l’ONU, l’UNICEF et la CDC ainsi que les entreprises pharmaceutiques soutiennent fermement les vaccins.

En effet, il s’agit d’un commerce idéal par lequel ils rendent les enfants dépendants des médicaments pour le reste de leur vie, gagnant ainsi d’énormes sommes d’argent.

L’une des principales affirmations anti-vaccin est que plusieurs d’entre eux contiennent des métaux toxiques pour le corps comme le mercure, afin qu’ils ne soient pas si coûteux.

A ce propos, on affirme que le mercure circule dans le sang et finit par se loger dans le cerveau à cause de la graisse qu’il contient. Cela génère des maladies ou des troubles sévères chez les enfants. Parmi eux, figurent l’autisme ou le cancer, entre autres.

Des études basées sur des enquêtes, comme par exemple l’étude KIGGS, ont démontré que la différence entre le nombre d’enfants malades non vaccinés et le nombre d’enfants malades vaccinés n’est pas très significative. C’est la raison pour laquelle on pense que les vaccins ne sont pas toujours nécessaires.

Par ailleurs, Sergio Cordova (Directeur du centre OHANI) commente que les vaccinations ne sont pas utiles chez les enfants.

En effet, il est réellement préférable de renforcer le système immunitaire de l’enfant à travers des méthodes naturelles. Il considère que la médecine traditionnelle ne prend pas en compte les effets biochimiques, électromagnétiques et énergétiques de la santé, qui sont tous très importants.

Certains pensent que vacciner les enfants n'est pas toujours utile pour renforcer leur système immunitaire.

Arguments en faveur des vaccinations chez les enfants

La plupart des enfants sont déjà vaccinés. C’est pourquoi, les maladies comme la rougeole, les oreillons ou la rubéole, entre autres, ont été presque totalement éradiquées dans les populations qui acceptent les vaccinations. En vérité, il n’existe rien qui prouve le contraire.

Essayer de développer un système immunitaire fort chez l’enfant à travers des routines d’exercices, l’alimentation et la médecine naturelle est très coûteux et risqué. Cela est très logique car la tendance de l’être humain est de se négliger et de tomber malade. Par conséquent, ne pas vacciner les enfants mettrait leur vie en danger.

Les vaccinations sont soutenues par la majorité des médecins, universités et organisations. Ces derniers garantissent l’efficacité des calendriers de vaccination chez les enfants.

Pour terminer, en tenant compte de ces deux points de vue, il est indispensable que vous et votre pédiatre discutiez des raisons pour lesquelles la vaccination est la meilleure option ou non pour vos enfants.