Un guide d’hygiène du sommeil pour enfants

· 8 février 2019
Comment puis-je amener mon enfant à bien se reposer ? Si votre enfant a du mal à dormir, vous pouvez utiliser le guide d'hygiène du sommeil pour enfants pour l'aider.

Saviez-vous que l’insomnie produit des effets néfastes si elle n’est pas traitée à temps ? Il est important que les enfants aient de bonnes habitudes de sommeil. Le sommeil est un besoin de l’organisme qui permet de rétablir les fonctions physiques et psychologiques fondamentales.

En suivant le guide d’hygiène du sommeil pour enfants, vous pouvez leur faire passer une bonne nuit de sommeil. Cela aura une grande répercussion sur leur état de santé.

Le guide d’hygiène du sommeil pour enfants : 5 recommandations fondamentales

Pour promouvoir un sommeil réparateur chez votre enfant, il est important que vous suiviez cette série de conseils :

Réaliser une série de routines liées au sommeil

Il est essentiel de créer chez l’enfant l’habitude de dormir tous les jours à la même heure. Pour ce faire, vous devez établir des activités de routine, telles que prendre un bain, dîner au moins deux heures avant d’aller au lit, établir un horaire raisonnable et fixe pour regarder la télévision ou lire un livre.

La qualité du sommeil dépend en grande partie d’une routine établie et de l’heure à laquelle ils se lèvent le matin. Vous devez permettre à l’enfant de dormir aussi longtemps qu’il en a besoin.

guide d'hygiène du sommeil pour enfants

L’endroit où l’enfant dort

La chambre de votre fils ou de votre fille doit être conditionnée pour dormir. Cela suppose une température adéquate, que la chambre soit confortable et qu’elle soit bien éclairée le jour mais qu’elle reste sombre la nuit.

Si l’enfant a peur, vous pouvez laisser une lumière qui éclaire faiblement. De plus, veillez à ne pas la diriger directement sur son visage.

Votre enfant devrait associer sa chambre au fait de dormir la nuit. Un autre détail à garder à l’esprit est qu’il devrait dormir toujours dans le même lit et avec un pyjama confortable.

Évitez les distractions et le bruit excessif

Les jeux vidéo, la télévision ou la musique ne devraient pas être accessibles à l’enfant au moment de se coucher. C’est une tentation de jouer et de se laisser distraire du sommeil.

De plus, il est très important de contrôler le bruit dans la pièce pour que son sommeil ne soit pas interrompu et qu’il n’ait pas de difficultés pour se rendormir rapidement.

Avoir une autonomie à l’heure du coucher

Bien que l’enfant ait besoin d’être proche de ses parents pour se sentir en sécurité, il faut lui apprendre à dormir seul dans sa chambre. La suggestion est de l’accompagner à certaines occasions lorsqu’il s’endort. Cependant, cela ne devrait pas être une habitude et les autres nuits, laissez-le rester seul pour s’endormir.

Limitez les activités physiques le soir

Un autre aspect fondamental que l’on retrouve dans le guide d’hygiène du sommeil pour enfants est que le petit ne réalise pas une activité physique juste avant d’aller au lit. Au moins deux heures avant d’aller se coucher.

Il est également essentiel de donner le dîner deux heures avant de dormir et de ne pas manger d’aliments riches en sucre. En outre, il est utile d’éliminer les glucides le soir afin que la digestion ne soit pas trop lourde.

Évitez de lui donner des boissons stimulantes telles que le thé, les sodas contenant de la caféine ou du chocolat. Donnez-lui une bonne alimentation riche en fruits et légumes. Tout cela favorise une bonne nuit de sommeil pour l’enfant.

guide d'hygiène du sommeil pour enfants

Les effets néfastes sur les enfants ayant des difficultés à dormir

Lorsque les enfants dorment peu la nuit, les conséquences sont évidemment désastreuses pour leur corps. Changements d’humeur brusques, réticence à faire de l’activité physique et diminution de la capacité d’attention et de concentration.

Ils sont également plus susceptibles de souffrir de problèmes émotionnels en raison d’un dérèglement.

Les causes de l’insomnie chez les enfants

Dans la plupart des cas, les problèmes psychologiques s’accompagnent d’une détérioration de la qualité et de la quantité du sommeil, ainsi que de maladies telles que l’énurésie. Cette dernière est la perte de contrôle du sphincter vésical.

Les autres facteurs sont les conditions environnementales, la clarté et l’obscurité, les médicaments et les allergies.

Bien qu’il ne soit pas facile d’établir une routine pour l’enfant, vous devez persister et compter sur l’aide de toute la famille.