Un amour de peau à peau

14 juin 2018
Le contact peau à peau est l'un des meilleurs moyens d'établir un lien avec votre bébé et lui transmettre votre amour.

Lorsque la peau d’une maman touche celle de son bébé pour la première fois, elle connaît l’extase de l’amour de peau. Ce contact doit se produire dès que le bébé quitte l’utérus. Il devrait, de plus, se produire régulièrement, et si possible, tout au long de sa vie. Ce contact bénéficie la mère et l’enfant à bien des égards. En effet, il permet au bébé de se sentir protégé. Il stimule également la production de lait maternel.

Il semblerait que, peu à peu, l’humanité ait compris – et soit devenue beaucoup plus consciente – que la nature est bien faite. Que lorsque nous arrivons au monde, nous avons tout ce dont nous avons besoin. Et que nous n’avons donc qu’à profiter des expériences que la vie nous offre pour apprendre à aimer.

Et la maternité est l’une de ces expériences. En effet, elle enseigne aux femmes à aimer inconditionnellement.

Lorsque vous tenez votre nouveau-né dans vos bras, vous apprenez à aimer d’une manière différente. Cet amour se consomme à travers le contact de peau à peau. Il vient de là, de l’union de la chair de votre peau et de celle de votre partenaire. Et ce sera par cette chaleur que vous réaliserez qu’un nouveau-né est capable de ramper – tel un petit ver – à travers le sein de sa mère, de trouver sa poitrine et de commencer à se nourrir.

C’est une activité guidée par son instinct de survie. Et à travers elle, il ne profite pas seulement de la nourriture que lui donne le sein de sa mère. Il reçoit également la chaleur et «l’attachement» dont il a besoin pour grandir sainement.

Contact peau contre peau

Le contact de peau à peau est miraculeux

Le contact de peau à peau, au-delà des connotations romantiques de son nom, est une procédure médicale qui se déroule comme suit:

Après la naissance, on couche le nouveau-né, nu et sur le ventre, sur la poitrine de la mère. C’est là que chaque mère découvre que son enfant est capable de ramper sur son corps. Il peut reconnaître sa poitrine, s’y accrocher et téter correctement.

Il doit rester dans cette position au moins pendant ses 50 premières minutes de vie. Cependant, ce temps peut se prolonger à un maximum de 120 minutes. En général, l’enfant est en alerte pendant ce temps. Pour promouvoir ce contact de peau à peau, il faut donc empêcher la séparation habituelle après la naissance du bébé. Il s’agit d’une pratique du XXe siècle. Loin de bénéficier à l’enfant, elle l’empêche de s’habituer à sa mère et sentir son odeur et sa chaleur.

Lorsqu’on permet cette pratique, on encourage le bébé à développer ses sens et son instinct. En outre, le corps de la mère réagit positivement au contact de peau à peau. En effet, celui-ci diminue le risque de se sentir angoissée parce qu’elle ne sait pas où se trouve l’enfant. Il réduit également la douleur des seins et l’hémorragie post-partum.

Contact de la mère peau à peau

L’amour de peau à peau libère de l’ocytocine

Le contact de peau à peau est un stimulant puissant qui libère l’ocytocine de la mère. Celle-ci produit une augmentation de la température de la peau des seins de la mère et donne de la chaleur au nouveau-né.

De plus, cette ocytocine, selon des articles spécialisés dans le contact de peau à peau, contre la réponse combat-fuite, ce qui réduit l’anxiété de la mère et augmente la tranquillité et la réceptivité sociale.

Pendant les premières heures après la naissance, il est possible que l’ocytocine stimule également les comportements parentaux. Son effet est également bénéfique pour le début de l’allaitement. Le contact de peau à peau favorise le lien, diminue les pleurs du bébé et améliore sa glycémie et sa stabilité cardiorespiratoire.

Pendant de nombreuses années, le premier contact de peau à peau entre une mère et son enfant était interrompu par les routines hospitalières. Mais au cours des dernières années, surtout dans les pays développés, on favorise cette pratique ancestrale, qui préserve ce moment privilégié. C’est la première interaction entre un nouveau-né et sa maman.

 

L’amour est pour l’enfant comme le soleil pour les fleurs: le pain ne suffit pas, il a besoin de caresses pour être bon et fort

-Concepción Arenal, écrivain espagnol

 

Cet amour – comme le véritable amour – surgit spontanément sans forcer. Il ne s’agit pas du tout d’une mode. La recherche scientifique montre que ces implications affectent le lien mère-enfant. Mais ce qui est encore plus important, c’est qu’ils affectent le développement physique et émotionnel du futur adulte. Une mère et un nouveau-né ne font qu’un et l’environnement normal d’un nouveau-né, c’est sa mère, et personne d’autre.

Ce contact de peau à peau peut se faire de manière professionnelle, sans que le bébé ou la mère ne soit nettoyé après l’accouchement. Cela peut se faire sans séparer le bébé de la mère.

 

A découvrir aussi