Strabisme infantile : causes, diagnostics et traitement

2 juin 2019
Lorsqu'il y a un manque de synchronisation dans les yeux d'un enfant, on parle de strabisme infantile. Bien qu'en principe, ce ne soit pas un problème trop grave, il doit être traité à temps pour éviter des risques plus importants.

Le strabisme infantile est une anomalie de la vie produit par un manque de synchronisation des yeux. Il s’agit d’une complication qui doit se détecter à temps afin de commencer le traitement. Le plus grand risque de repousser une intervention est que l’enfant finisse par perdre la vision de l’œil strabique.

Chez les bébés et les enfants, le strabisme est l’une des maladies optiques les plus fréquentes. Environ 4 % des enfants de moins de 9 ans souffrent de strabisme infantile. Les conséquences les plus sévères ont un lien avec un développement moindre du cerveau, de l’apprentissage et des connaissances, en plus de la perte de la vue.

Qu’est-ce que le strabisme infantile ?

Sur le plan technique, ce sont les fonctions binoculaires qui sont affectées par ce dysfonctionnement. L’usage de la vue implique deux fonctions, une binoculaire et une autre monoculaire. Les deux se développent dès la naissance et s’affinent jusqu’à l’âge de huit ou neuf ans.

Dans le strabisme, la fonction binoculaire est endommagée et les yeux ne parviennent pas à se diriger vers un même objectif. Face à cette anomalie, l’information arrive au cerveau de manière confuse. L’organe nerveux central réagit en rejetant les images avec moins de netteté. De cette façon, le corps réajuste et évite une vision double ou la diplopie.

L’œil qui sort de l’axe continuera néanmoins d’envoyer des images au cerveau. Cependant, si l’on insiste en vain, le développement de la vision risque d’être irrémédiablement perdu. Dans ces cas, l’œil devient un « oeil paresseux ». Après l’âge de neuf ans sans traitement, la situation est généralement irréversible.

Le strabisme infantile est une anomalie de la vie produit par un manque de synchronisation des yeux.

Les causes du strabisme infantile

Parmi les causes les plus courantes en ophtalmologie, on peut mentionner :

  • Un dysfonctionnement dans le contrôle du nerf optique.
  • Des défauts de rétraction comme l’hypermétropie.

Autres causes du strabisme infantile :

  • Blocage du système nerveux en raison d’une maladie, d’une fièvre élevée ou d’un stress énorme.
  • De plus, il faut mentionner qu’il existe certaines prédispositions génétiques au strabisme.
  • D’autre part, le strabisme infantile peut être la cause d’autres maladies, comme la paralysie cérébrale ou l’hydrocéphalieDes complications telles qu’une naissance prématurée peuvent également entraîner un strabisme. De même, les enfants atteints du syndrome de Down sont plus susceptibles d’en souffrir.

Les types de strabisme

Bien que les symptômes de cette anomalie fonctionnelle se manifestent généralement pendant l’enfance, il est important de savoir aussi qu’ils peuvent apparaître à l’âge adulte. Tous les strabismes ne sont pas identiques.

  • Strabisme monoculaire et strabisme alternant. Dans le premier, l’œil de fixation monopolise le champ visuel. Dans la deuxième variante, l’entrée d’informations alterne et permet un développement homogène des deux yeux.
  • Strabisme intermittent. Il survient seulement dans certaines circonstances (maladie, stress). Il peut également apparaître en fonction d’une distance déterminée de l’objet (proche, moyenne ou lointaine).

Selon la direction de l’œil dévié

  • Exotropie ou strabisme divergent : quand le globe oculaire pointe vers l’extérieur.
  • Entropie ou strabisme convergent : (le plus fréquent) lorsque l’œil se dévie vers l’intérieur.
  • Hypotropie et hypertrophie : lorsque les globes oculaires pointent vers le haut ou vers le bas.

Diagnostic du strabisme infantile

Le strabisme infantile peut difficilement se prévenir. Mais s’il est détecté à temps, les gênes et les conséquences peuvent être évitées. Le dysfonctionnement binoculaire peut même être inversé. L’examen de la vue recommandé à l’âge de trois ans est fondamental pour les enfants atteints de strabisme.

Si le pédiatre remarque une anomalie dans les globes oculaires, il doit demander d’urgence un rendez-vous avec un ophtalmologue. En cas d’antécédents familiaux, la visite chez l’ophtalmologue doit avoir lieu avant les 3 ans.

Le strabisme infantile peut être la cause d'autres maladies, comme la paralysie cérébrale ou l'hydrocéphalie. 

Traitement du strabisme infantile

Le traitement varie selon l’état et le niveau d’alignement des yeux. L’objectif est de restaurer la vision binoculaire. Selon le cas, on peut prescrire des petites lunettes ou de la chirurgie. Les patchs sont également souvent utilisés pour renforcer l’œil faible.

On appelle la correction optique celle qui s’applique aux cas de strabisme accommodatif. Dans ce cas, les lunettes ou les lentilles de contact sont courantes. Dans le cas de la thérapie visuelle, on effectue des exercices puis, l’usage de patchs est très commun.

Si une intervention chirurgicale est nécessaire, une petite incision sera pratiquée pour atteindre le muscle du tissu qui recouvre l’œil. Les muscles doivent être ensuite replacés dans l’un ou les deux yeux, selon le cas. Il s’agit d’un processus relativement simple qui n’empêchent pas les enfants de reprendre vite leurs affaires sans problèmes.