Qu’est-ce qui détermine notre métabolisme ?

· 8 avril 2019
Un métabolisme lent nous apporte moins d'énergie pour que notre organisme fonctionne correctement. Bien que nous ne puissions pas changer le métabolisme avec lequel nous naissons, il est possible de modifier nos habitudes afin de l'accélérer et, par conséquent, de mieux vivre.

Chaque fois que nous évoquons les régimes pour perdre du poids, il est inévitable de mentionner le métabolisme. 

En effet, il est courant d’entendre parler de métabolisme lent ou rapide. Mais en réalité, tout le monde ne sait pas vraiment ce que signifient ces termes. De quoi s’agit-il ? Pouvons-nous accélérer notre métabolisme pour perdre du poids ?

Le métabolisme : concept

Fondamentalement, le métabolisme est la réaction chimique qui se produit dans l’organisme pour assimiler tous les nutriments des aliments. Il se met en marche par la digestion et est responsable de l’absorption et de la transformation des aliments en énergie dont le corps a besoin pour mieux fonctionner.

Le métabolisme se divise en deux processus complémentaires :

  • L’anabolisme, qui s’occupe de la croissance cellulaire ainsi que du soin et de la conservation des tissus.
  • Le catabolisme, qui produit l’énergie dont le corps a besoin. Il assimile également les molécules complexes et régule la température corporelle.

Ces deux processus doivent être équilibrés. De là, dépend le nombre de calories qu’une personne brûle chaque jour, ce qui affecte son poids corporel. L’alimentation, le mode de vie, l’âge, le sexe et la génétique, parmi d’autres facteurs, déterminent la vitesse à laquelle le métabolisme effectue ces processus.

Un métabolisme lent génère moins d’énergie pour maintenir le fonctionnement de l’organisme. Ce qui reste est donc stocké dans les tissus sous forme de graisse.

En général, les hommes possèdent un métabolisme plus rapide que celui des femmes. C’est pourquoi, il est plus difficile pour une femme de maigrir.

Même s’il est impossible de déterminer notre métabolisme de base, nous pouvons changer nos habitudes de vie pour l’accélérer et le garder en forme. Nous y arrivons grâce à une alimentation appropriée, de l’exercice physique en plus de certains conseils de spécialistes.

Astuces pour accélérer notre métabolisme

1. Le petit déjeuner

Il a été prouvé que la plupart des personnes qui souffrent de surpoids ne prennent pas un bon petit déjeuner. En effet, il est primordial de ne pas manquer ce repas plus d’une heure après s’être levé.

Le premier repas de la journée est fondamental pour que le métabolisme se mette au travail et maintienne le corps actif. Par ailleurs, les crises de faim seront ainsi évitées au milieu de la matinée.

Un métabolisme lent nous apporte moins d'énergie pour que notre organisme fonctionne bien.

2. Consommer des protéines

Les protéines modifient la façon dont le métabolisme traite les calories. Ainsi, l’énergie obtenue n’est pas stockée sous forme de graisse mais plutôt dans les muscles.

De plus, la consommation de protéines apporte une sensation de satiété sur une longue durée. Dès lors, notre organisme prendra plus de temps pour transformer les nutriments. Les protéines doivent être présentes aussi bien au petit déjeuner qu’au dîner.

3. L’exercice physique

L’exercice doit être constant pour que le métabolisme reste actif. Dans une salle de sport, vous pouvez effectuer des exercices cardiovasculaires et de musculation.

Les muscles sont ceux qui ont la plus grande demande en énergie. Un entraînement intense aide donc à accélérer le métabolisme. S’il vous est impossible d’aller à la salle de sport, rester en mouvement aide également.

Une excellente option est de faire des marches de 30 minutes tous les jours ou de sortir faire un tour en vélo. Au contraire, le sédentarisme réduit la vitesse du métabolisme voire même le ralentit.

« Le métabolisme est la réaction chimique qui se produit dans l’organisme pour assimiler tous les nutriments des aliments »

4. Dormir suffisamment

Dormir peu et mal fait que le corps interprète de manière erronée les signaux de l’appétit. Rester éveillé plus longtemps entraîne un gaspillage d’énergie supplémentaire.

Afin de couvrir cette demande, il est nécessaire de consommer davantage de calories. Mais pour que le métabolisme fonctionne correctement, il est essentiel de dormir au moins 8 heures.

5. Consommer des aliments qui élèvent la température corporelle et accélère notre métabolisme

Les épices et les aliments piquants provoquent une augmentation de la température corporelle. Cela permet d’utiliser plus d’énergie et oblige le métabolisme à l’obtenir à partir des réserves de graisse des tissus.

Le poivre noir, le gingembre, le piment et d’autres épices, tout comme le thé vert, sont des aliments thermogéniques qui aident à éliminer l’adiposité localisée. Si nous les intégrons à notre alimentation, ils nous aideront à maintenir notre poids stable.

Une alimentation équilibrée, riche en protéines et en glucides complexes entraîne une augmentation de la vitesse du métabolisme.

6. Eviter les régimes stricts

On pense que les régimes hypocaloriques et extrêmes permettent de perdre du poids. Néanmoins, restreindre l’organisme des nutriments nécessaires pour son fonctionnement produit l’effet contraire de celui désiré.

Un régime alimentaire restrictif n’entraîne que la fatigue et la faim. En effet, le métabolisme tire son énergie des muscles et non de la graisse accumulée dans les tissus. Pour récupérer, il a donc besoin de plus de nourriture et devient plus lent.

Finalement, l’alimentation équilibrée, riche en protéines et en glucides complexes va entraîner une augmentation de la vitesse du métabolisme, contribuant à la combustion de plus de calories.