Quelques menus pour améliorer la fertilité du couple

Vous tentez de tomber enceinte mais n'y parvenez pas? Essayez peut-être de modifier certaines habitudes alimentaires. Nous vous proposons plusieurs options.
Quelques menus pour améliorer la fertilité du couple

Dernière mise à jour : 29 septembre, 2021

La fertilité est étroitement liée aux habitudes de vie, cela ne fait aucun doute. L’exercice physique régulier, une bonne nuit de sommeil et une bonne nutrition sont essentiels à la conception. Pour cette raison, nous souhaitons vous présenter quelques menus pour améliorer la fertilité du couple.

Malgré la mise en œuvre de ces modifications, vous devez garder à l’esprit qu’il peut exister certains déséquilibres hormonaux susceptibles d’affecter votre capacité à concevoir. Si après plusieurs mois d’essais vous n’y parvenez pas, il est préférable de consulter un spécialiste. Il peut être nécessaire de recourir à un traitement pharmacologique.

Les aliments et substances à éviter pour améliorer la fertilité du couple

Tout d’abord, nous voulons vous parler de tous ces aliments toxiques, ou que vous devez éviter dans l’alimentation, si vous souhaitez améliorer votre santé et votre fertilité. Dans cette optique, il est essentiel de restreindre l’alcool et le tabac, car ils interfèrent grandement dans la conception.

Par ailleurs, il faut limiter la consommation de gras trans et de sucres simples, qui sont capables de favoriser la prise de poids corporel. Cela est réellement dommageable lorsque l’on essaie d’avoir un enfant. C’est ce que révèle une recherche publiée dans Reproductive Biology and Endocrinology.

En effet, il faut savoir qu’une grossesse en surpoids peut être risquée et augmente les chances de développer un diabète gestationnel. De plus, elle peut provoquer des altérations du métabolisme fœtal et conditionner la santé du bébé durant les premières étapes de la vie.

Un verre de bière.

Nutriments importants pour augmenter la fertilité au sein du couple

Pour parvenir à la conception, il est important d’assurer une série de nutriments dans l’alimentation du couple. Parmi eux, le zinc, le fer, la vitamine C, l’acide folique, le magnésium, la vitamine D, la vitamine E, le sélénium et les omégas 3. Tous participent à des processus métaboliques importants, liés à la régulation des hormones.

S’il y a un déficit en l’un de ces nutriments, les difficultés de conception augmentent.

En plus d’augmenter la consommation d’aliments riches en ces éléments, il est important de faire attention au mode de cuisson. Une mauvaise méthode de préparation peut dégrader les vitamines et les minéraux contenus dans les aliments. Vous devez toujours choisir de cuisiner sur le gril, au four, à la vapeur ou dans l’eau.

Il est également essentiel que la consommation quotidienne de fruits et légumes soit suffisante. C’est-à-dire, incluez entre 3 et 5 portions de légumes par jour. Un autre élément à ne pas manquer est le poisson, qui doit être l’une des principales sources de protéines dans l’alimentation, notamment le poisson bleu.

Passons maintenant à un exemple de menu hebdomadaire pour augmenter la fertilité dans le couple. Commencez dès aujourd’hui!

Lundi

  • Petit déjeuner: thé vert et toast avec guacamole et dinde.
  • Déjeuner: bœuf grillé avec des haricots et pomme de terre cuite.
  • Collation: 2 morceaux de chocolat avec un pourcentage élevé de cacao.
  • Dîner: œufs brouillés aux champignons et poivrons.

Mardi

  • Petit déjeuner: thé rouge et toast au jambon et tomate.
  • Déjeuner: saumon grillé avec chou-fleur et riz.
  • Collation: une poignée de noix.
  • Dîner: Pois sautés, champignons et crevettes.

Mercredi

  • Petit déjeuner: infusion de baies et un yaourt aux noix et cannelle.
  • Déjeuner: longe de porc grillée avec patate douce et épinards.
  • Collation: galette de riz au beurre de cacahuète.
  • Dîner: œufs grillés avec salade.

Jeudi

  • Petit déjeuner: bouillie d’avoine.
  • Déjeuner: merlu grillé avec pomme de terre et poivrons cuits.
  • Collation: smoothie à la fraise.
  • Dîner: Omelette française farcie au thon.

Vendredi

  • Petit déjeuner: thé vert avec toast d’avocat et fromage frais.
  • Déjeuner: cabillaud en sauce avec pommes de terre.
  • Collation: Jambon Ibérique.
  • Dîner: sauté de pois chiches avec poulet et épinards.

Samedi

  • Petit déjeuner: crêpes aux flocons d’avoine avec fromage à tartiner.
  • Déjeuner: fajitas au poulet et aux légumes.
  • Collation: une poignée de noix.
  • Dîner: Lys grillés aux poivrons.

Dimanche

  • Petit déjeuner: fromage frais fouetté avec des flocons d’avoine et des noix.
  • Déjeuner: pizza au thon maison.
  • Collation: chocolat avec un pourcentage élevé de cacao.
  • Dîner: salade de légumes au thon.
Un couple qui cuisine ensemble.

Etablir un menu hebdomadaire pour augmenter la fertilité au sein du couple!

Comme vous pouvez le constater, il est possible de modifier l’alimentation et de préparer un menu hebdomadaire pour augmenter la fertilité du couple. Grâce à un apport optimal en nutriments, les chances de concevoir un bébé augmentent.

Cependant, cela peut ne pas suffire. En effet, si après un certain temps, vous ne réussissez pas, il est préférable de consulter un médecin. Il peut être nécessaire d’effectuer une étude hormonale ou de contrôle de l’environnement interne.

Enfin, rappelez-vous qu’il est essentiel de combiner une bonne alimentation avec d’autres habitudes de vie saines, comme éviter l’alcool et le tabac, pratiquer une activité physique régulière et réduire le stress.

Cela pourrait vous intéresser ...
La vitamine D et son lien avec la fertilité
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La vitamine D et son lien avec la fertilité

La vitamine D semble jouer un rôle dans la fertilité féminine. Si vous souhaitez tomber enceinte, ne manquez pas cet article et toutes !



  • Sansone, A., Di Dato, C., de Angelis, C., Menafra, D., Pozza, C., Pivonello, R., Isidori, A., & Gianfrilli, D. (2018). Smoke, alcohol and drug addiction and male fertility. Reproductive biology and endocrinology : RB&E, 16(1), 3. https://doi.org/10.1186/s12958-018-0320-7
  • Silvestris, E., de Pergola, G., Rosania, R., & Loverro, G. (2018). Obesity as disruptor of the female fertility. Reproductive biology and endocrinology : RB&E, 16(1), 22. https://doi.org/10.1186/s12958-018-0336-z