Que dois-je faire si mon enfant est expulsé de l’école ?

9 avril 2019
Si votre enfant est expulsé de son école, en tant que parents vous devez tout d'abord identifier les raisons pour lesquelles cette décision a été prise. De toute évidence, il y a un problème ; le reconnaître est la clé pour le combattre.

L’expulsion d’un enfant de l’école est une mesure drastique pouvant être due à des raisons graves. Face à cette situation, de nombreux parents se demandent: « Que dois-je faire si mon fils est expulsé de l’école ? »

La première chose à faire est de rechercher la cause de la sanction. Ensuite, nous devons évaluer ce qui s’est passé et les mesures qui peuvent être imposées. Même s’ils s’opposent à la nouvelle et souhaitent réprimander l’enfant, les parents doivent trouver un moyen de l’aider.

Le fait de parler avec le directeur, les enseignants et même avec certains collègues nous permettra de connaître la dimension de la mesure d’expulsion. En outre, cela fournira des arguments suffisants pour rechercher une autre école ou faire appel à des spécialistes.

Nous devons nous rappeler que, même s’il est pénible pour les parents que leur enfant soit expulsé, il est également difficile pour l’enfant de voir son droit à l’éducation ainsi réprimandé.

Dans certains cas, le comportement de l’élève répond à des maladies ou à des troubles encore non diagnostiqués. Pour cette raison, il est nécessaire d’enquêter avant d’agir et de demander l’intervention d’un spécialiste s’il y a lieu.

Pourquoi mon enfant est expulsé ?

Ne vous laissez pas emporter par la colère. Les parents doivent identifier les raisons pour lesquelles ils ont renvoyé leur enfant de l’école.

De toute évidence, il y a un problème et le reconnaître est la clé pour le combattre. Surtout si l’enfant commet un acte criminel, va à l’encontre des normes scolaires ou sociales ou présente des dépendances et des comportements agressifs.

Une fois que l’on a déterminé si c’est la première fois que cela se produit, si c’est répétitif ou si cela dépasse la limite des sanctions, les mesures appropriées peuvent être prises. S’il n’y a pas d’antécédant, la réduction du temps d’expulsion peut être négociée. Il est possible de demander que la peine soit levée lorsque la décision est arbitraire ou manque d’arguments solides.

La disposition de l’élève et des parents à corriger le problème est fondamental dans le processus. L’établissement peut éliminer l’expulsion du dossier si les deux se conforment aux règles scolaire et agissent. Dans ce cas, les parents doivent signaler les progrès du traitement.

Un enfant qui refuse de travailler

Ce n’est pas la première fois que mon enfant est renvoyé de l’école

Même si l’enfant a été expulsé d’une ou de plusieurs écoles, les parents ne devraient pas abandonner. Vous devez savoir pourquoi, offrir un soutien et garder les enfants occupés par des activités parascolaires.

Faire appel à ces décisions n’a que peu de chance de réussir s’il est certain qu’un acte injuste a été commis. Dans ces cas, l’idéal est de changer d’école et de demander des conseils spécialisés.

Il est également important d’éliminer les problèmes de santé ou psychologiques. Des tuteurs, des conseillers, des psychologues, des programmes de réadaptation et d’autres services gratuits sont disponibles pour collaborer, en fonction des préférences et des besoins de chaque cas.

À l’heure actuelle, il existe des écoles alternatives et des programmes de formation – certains exigent un paiement – qui peuvent contribuer à la réinsertion des élèves difficiles dans les programmes scolaires.

« S’ils expulsent mon fils de l’école, il doit y avoir des raisons. En tant que parent, je dois avoir une prédisposition à corriger les problèmes liés à cette expulsion. « 

Retour dans le système scolaire

Que cela soit temporaire ou définitif, être expulsé de l’école ne doit pas nécessairement représenter un isolement social. Il y aura toujours d’autres écoles parmi lesquelles vous pourrez choisir. Mais si l’adolescent retourne dans le système scolaire, il doit se conformer aux statuts et aux règles du nouvel établissement choisi et les respecter.

Il est nécessaire de préciser la responsabilité de l’enfant dans le processus éducatif et les conséquences du non-respect des règles. L’accompagnement des parents et la communication avec les enseignants sont deux outils essentiels à cet effet.

Si une aide extérieure a été recherchée, les parents et l’enfant doivent suivre les instructions et élaborer correctement les plans ou programmes pour lesquels l’aide a été demandée. Si l’exclusion du système est injustifiée, il convient de faire appel aux organes compétents conformément à la loi.

Enfant expulsé de l'école

Les parents peuvent trouver un avocat pour l’audience à partir de la notification. Les responsables et les enseignants de l’école impliqués dans l’incident, l’élève et les représentants doivent être présents durant l’audience.

Le conseil scolaire aura le dernier mot sur l’expulsion de l’élève ou non. Même lorsque l’expulsion est définitive, son inclusion dans les cours du soir ou dans un programme de formation alternatif peut toujours être pris en considération. L’important est de ne pas permettre le retard ou l’arrêt des études. Ces décisions affecteront directement l’avenir de l’enfant.