Pourquoi le changement est-il plus difficile pour certains enfants que pour d'autres ?

Les enfants ont parfois du mal à accepter les changements. En comprendre les raisons vous permettra de les aider à surmonter cela.
Pourquoi le changement est-il plus difficile pour certains enfants que pour d'autres ?

Dernière mise à jour : 07 décembre, 2020

Le changement n’est pas toujours facile pour les adultes, alors imaginez ce que cela doit être pour les enfants. Il est vrai que, quand les choses changent, nous nous habituons aux circonstances pour pouvoir avancer, même si cela peut être plus facile pour certains que pour d’autres.

Le changement est difficile pour la majorité des personnes, et même pour les adultes les plus optimistes. Il éveille du stress chez tout le monde et apprendre à gérer ce stress et les émotions qui nous font nous sentir mal est fondamental pour pouvoir supporter le changement et avancer.

Le changement fait partie de la vie et il est donc important d’aider les enfants à apprendre comment s’y adapter. Pour certains, cela peut être particulièrement difficile.

En tant que parents, nous devons comprendre pourquoi cela est plus compliqué pour certains que pour d’autres. En faisant cela, nous pourrons les aider à surmonter avec succès le processus de changement.

Un enfant en colère.

Le tempérament des enfants

Les enfants naissent avec un tempérament, qui est génétique. Il apparaît au cours du développement prénatal. Les parents savent cela de façon intuitive quand ils se rendent compte que leur nouveau-né a une personnalité qui le définit.

Cette personnalité peut être influencée au cours du développement de la première enfance. Elle peut se former en fonction des expériences et du tempérament des parents.

Les petits qui ont tendance à être plus négatifs, craintifs ou lents peuvent avoir un peu plus de mal avec le changement que les enfants tranquilles. Les parents peuvent aider ce type d’enfants en se focalisant sur les aspects positifs du changement et en les motivant à apprendre à faire la différence entre pensées réalistes et pensées déclenchées par l’anxiété.

Problèmes de confiance et d’attachement dans le changement

Certains enfants, pour des raisons diverses, ont du mal avec la confiance ou peuvent avoir des problèmes d’attachement. Pour eux, le changement peut être traumatique. Si vous avez un enfant qui peut faire face à ce type de défis, il sera toujours bon de l’aider au cours de ce processus de changement.

Expliquez-lui ce à quoi vous vous attendez. Restez bien connecté à votre enfant et encouragez-le à parler de ses sentiments. Aidez-le à rester positif lorsqu’il pense au changement à venir. De cette façon, s’il peut exprimer ce qu’il ressent ou sait ce qu’il doit attendre de la nouvelle situation, il pourra mieux la surmonter.

Bien souvent, la peur de l’incertitude ou le fait de ne pas savoir ce qu’il va se passer ne permet pas aux personnes de se préparer au changement. En parler ou imaginer de possibles scénarios aidera votre enfant à se faire une idée du changement et à le surmonter.

Peu importe que les résultats soient différents : son esprit se sera préparé aux changements à venir. Il se sentira donc plus tranquille face aux nouvelles circonstances.

Troubles du comportement au moment du changement

De nombreux troubles du comportement rendent le changement particulièrement difficile. Par exemple, un enfant avec un trouble du déficit de l’attention (TDAH) a besoin de se créer une structure. Si l’on change sa structure prédéterminée, il est possible qu’il ne sache pas comment gérer cela ou comment s’adapter.

La même chose se produit avec un enfant atteint d’un trouble d’opposition avec provocation, qui peut se mettre en colère, ou un enfant extrêmement sensible avec un trouble de l’anxiété qui peut faire une dépression ou avoir des épisodes de pensées catastrophistes.

Lorsqu’il s’agit d’enfants qui souffrent d’un trouble, leur point de vue doit être pris en compte. Les petits ont besoin de connaître les attentes vis-à-vis de ce changement et de comprendre pourquoi ce dernier a lieu.

enfant qui pleure

L’importance du dialogue

Par exemple, si vous déménagez, votre enfant acceptera mieux cette décision s’il en comprend les raisons. Par ailleurs, les enfants ont besoin de temps pour s’adapter au concept de changement. Même s’il est vrai que cela n’est pas toujours possible, il est toujours bon de donner du temps à un enfant sensible ou prudent pour réfléchir au changement et exprimer ses émotions.

Dans tous les cas, en cas de changements dans la famille, il est toujours bon d’en parler avec l’enfant. Il faut qu’il puisse exprimer librement ses sentiments. Vous devez l’aider à se concentrer sur les préoccupations qui sont réalistes tout en se libérant des peurs qui ne le sont pas.

Les enfants s’adaptent facilement quand ils savent à quoi s’attendre. Aidez vos enfants à se focaliser sur le côté positif et encouragez-les à faire des efforts pour que le changement se passe le mieux possible. Grâce à votre aide, et une fois que vous aurez compris pourquoi il a du mal avec le changement, vous pourrez l’orienter pour que le processus soit plus simple pour tout le monde.

It might interest you...
Le passage à l’école primaire : les changements
Être parentsLisez-le dans Être parents
Le passage à l’école primaire : les changements

Votre enfant grandit et le moment est venu d'entrer à l'école primaire ? Quels sont les changements auxquels fait face l'enfant ?