Pourquoi devez-vous laisser les jeunes enfants faire les choses par eux-mêmes ?

L'autonomie ne s'acquiert pas du jour au lendemain mais s'exerce quotidiennement. Notre rôle est de créer des conditions favorables pour que les enfants fassent leurs propres expériences.
Pourquoi devez-vous laisser les jeunes enfants faire les choses par eux-mêmes ?

Dernière mise à jour : 14 novembre, 2021

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il était important que les jeunes enfants fassent certaines choses par eux-mêmes ? Si ce n’est pas le cas, il est temps de se poser cette question car ce point est directement lié à l’enseignement de l’autonomie.

De nombreux parents soutiennent qu’il est inapproprié de laisser leurs enfants faire les choses tous seuls parce qu’ils ont peur de les voir se blesser ou se frustrer. Or, ceci est normal et nécessaire pendant l’enfance car ils apprennent ainsi que la vie est pleine de sentiments et d’émotions contradictoires.

De plus, les jeunes enfants sont des personnes indépendantes et autonomes qui ont le droit de grandir, de faire des expériences et de se développer en toute liberté. Cela n’implique pas que les parents doivent négliger leur rôle, bien au contraire. Ils doivent fournir les conditions permettant aux plus petits d’explorer le monde en toute confiance, en plus de toujours les accompagner avec respect et amour.

Les avantages de favoriser l’autonomie chez les enfants

Donner aux enfants la possibilité de faire des choses par eux-mêmes signifie tout simplement les accompagner dans le développement de leur autonomie.

Concrètement, l’autonomie implique de nombreux bénéfices dans le développement psychologique des enfants. Nous allons vous faire la liste de tous les apprentissages qu’ils en tirent :

  • Les enfants apprennent à se débrouiller seuls, ce qui a des répercussions sur leur confiance et leur estime de soi.
  • Ils ont fait l’expérience de ce que voulait dire « ne pas pouvoir » et cela les motive à réessayer. En même temps, ils apprennent à développer une tolérance à la frustration.
  • Ils prennent conscience du sens de l’effort et de la responsabilité : en effet, ils comprennent qu’il y a des résultats qui ne s’obtiennent qu’avec un travail acharné et que toutes les actions ont des conséquences.
  • Les enfants reconnaissent leurs capacités et déploient tout leur potentiel. Les empêcher de faire les choses par eux-mêmes ou les surprotéger les laisse sans défense et préparation pour la vraie vie. De plus, cela les rend dépendants et craintifs.
  • Ils commencent à prendre des décisions par eux-mêmes.
  • Ils acquièrent des outils pour faire face à n’importe quelle adversité.
héroïne surmonte les obstacles

Comment apprendre à votre enfant à faire des choses par lui-même

L’autonomie ne s’acquiert pas du jour au lendemain mais s’exerce au quotidien dans de bonnes conditions.

Ainsi, les adultes doivent ajuster le contexte pour que le petit puisse vivre librement ses propres expériences.

Il est important de noter que ce qui fonctionne pour certains enfants peut ne pas fonctionner pour d’autres. Par conséquent, connaître notre enfant est la clé et nous devons prendre en compte ses peurs, ses sentiments et la façon dont il exprime ses émotions.

Nous allons donc, aujourd’hui, vous partager quelques conseils pratiques pour favoriser l’autonomie de votre enfant. Prenez note !

Penser à des situations de transition

Avant que l’enfant ne reste dormir chez sa grand-mère, il faut penser à un plan pour qu’il passe plus d’heures seul dans cette maison.

De cette façon, nous lui permettons de découvrir ses émotions face à ce scénario et de développer des stratégies pour canaliser l’angoisse de manière saine.

Lui demander comment il se sent

Même si l’enfant a pris l’initiative d’organiser quelque chose, il est important de surveiller comment il se sent pendant l’expérience et de l’accompagner dans la gestion de ses émotions.

Comme les adultes, les enfants peuvent changer d’avis ou les choses peuvent se passer très différemment de la façon dont ils l’imaginaient.

Il est également important de faire comprendre à notre enfant qu’il a le droit de changer d’avis et que nous n’allons pas nous fâcher pour cela. Il peut toujours se tourner vers nous lorsqu’il ne se sent pas à l’aise avec quelque chose.

Ne pas forcer

Bien souvent, nous nous laissons emporter par nos propres désirs ou angoisses et nous accélérons le rythme des autres. Or, il faut bien comprendre que chaque enfant a son propre rythme et qu’il y a certaines réalisations qui ne s’atteignent qu’avec l’âge.

Guider et expliquer

Pour que les enfants puissent faire les choses par eux-mêmes, ils ont besoin d’informations et de conseils. Cela ne veut pas dire que nous devons nous imposer et leur dire comment faire certaines activités : il s’agit plutôt de les guider pour qu’ils expérimentent en toute sécurité.

Ne laissons pas un enfant traverser la rue sans d’abord lui dire qu’il doit surveiller le feu ou regarder des deux côtés. Les instructions doivent être claires et simples, adaptées à son niveau de compréhension.

Encourager et renforcer

Dans les réussites comme dans les échecs, il est important de motiver, de soutenir et d’encourager les enfants. Reconnaître leurs réalisations et les féliciter est une bonne chose, mais il faut aussi leur apprendre à apprécier le processus en dépit des résultats.

laisser les jeunes enfants faire les choses par eux-mêmes

Le rôle de l’adulte est d’accompagner et de réguler

Face à la question de savoir si les enfants doivent faire les choses par eux-mêmes, la réponse est oui. Il est important que nous leur donnions un espace où ils puissent se tester, car la sécurité et l’autonomie se développent avec le temps et la pratique.

Il convient de rappeler que lorsque les processus vont plus vite qu’ils ne le devraient, certaines lacunes ou difficultés peuvent apparaître par la suite. Un adulte très rigide peut élever un enfant dépendant, tandis qu’un parent trop détaché peut conduire à un enfant peu sûr de lui.

Dans tous les cas, le plus pratique est de proposer des expériences avec un degré croissant d’autonomie : dans un premier temps, leur permettre de choisir leurs vêtements ou de ranger les jouets qu’ils utilisent et, ensuite, les laisser se rendre seuls à la boulangerie.

Pour conclure, il faut garder à l’esprit que le rôle des adultes est d’accompagner et de réguler. Il s’agit de respecter les temps de chaque enfant, sans se laisser emporter par ses propres attentes ou par ses propres peurs. Pour cela, il est nécessaire de réfléchir à nos propres actions, car cet aspect est essentiel pour l’éducation de nos petits.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les enfants sont faits de rêves, traitez-les avec soin
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les enfants sont faits de rêves, traitez-les avec soin

Les enfants sont faits de rêves et méritent d'être aimés, écoutés, et respectés. Traitez-les avec soin et soutenez-les à chaque étape de leur dével...