Plus je lui mets de limites, plus il se rebelle : comment agir ?

Vous essayez de fixer des limites à vos enfants et ils se rebellent constamment ? Voyons comment agir dans ces cas.
Plus je lui mets de limites, plus il se rebelle : comment agir ?

Dernière mise à jour : 24 novembre, 2022

Fixer des limites aux enfants est un art. Ou, du moins, cela devrait être considéré comme tel. C’est un défi aussi complexe que nécessaire qui n’est autre qu’une démonstration d’amour, même si les enfants le perçoivent souvent comme une nuisance pure et simple. Personne n’aime qu’on lui dise non à quelque chose qu’il veut faire. Si vos enfants se rebellent à chaque fois que vous essayez de leur fixer des limites, cet article sera plus qu’intéressant pour vous.

Les enfants réagissent parfois de façon rebelle à l’établissement de limites. Ils jouent sur leurs bords presque au point de les casser. Ils nous testent constamment, ce qui génère en nous une profonde impuissance. Ainsi, nous sentons que nous perdons le contrôle de l’éducation de nos enfants et nous considérons qu’il faut augmenter la rigueur pour garantir l’ obéissance. Mais est-ce la bonne voie ? Quelles sont les autres alternatives ?

L’importance de fixer des limites dans la parentalité

Une limite est une ligne de démarcation, un message qui dit jusqu’où nous pouvons aller. Nous avons besoin de limites symboliques pour vivre en société et nous respecter les uns les autres, ainsi que nous-mêmes. En ce sens, les enfants seront des adultes et devront être capables de s’adapter à une série de codes sociaux et de règles afin de vivre en harmonie avec les autres. De plus, ils sauront poser des limites aux autres, ce qui leur apportera de grands bénéfices dans le développement de leur estime de soi et dans leurs liens affectifs.

Poser des limites aux enfants, c’est leur donner des outils. Ceux-ci seront leurs meilleurs alliés pour leur avenir personnel ou professionnel. En tant que parent, les limites montrent jusqu’où votre comportement peut aller. Il y a des attitudes qui sont permises et d’autres qui ne le sont pas. Celles qui ne le sont pas, en général, sont celles que les parents considèrent comme dangereuses ou nuisibles pour les petits.

La valeur des limites dans la parentalité est indéniable. Cependant, les établir correctement et s’assurer qu’elles sont respectées représente un défi difficile. Lorsque nous essayons de les délimiter, nous finissons souvent par générer l’effet inverse de celui attendu : les enfants nous défient au fur et à mesure qu’ils les reçoivent. Voyons comment résoudre ce problème.

Ce soupçon de rébellion chez les enfants correspond généralement à une étape précise et a lieu dans un laps de temps limité. À un moment donné, la désobéissance, dans sa juste mesure, reflète une attitude saine.

Pourquoi les enfants se rebellent contre la mise en place de limites

La rébellion chez les enfants – et surtout chez les adolescents – est à prévoir car, à travers elle, ils essaient de se différencier des autres et de construire leur propre identité. Les enfants se rebellent pour en savoir plus sur leur existence et leur individualité. De plus, ils cherchent à prendre des décisions pour eux-mêmes et à conquérir leur indépendance.

En ce sens, il est essentiel de comprendre que les enfants communiquent par leur comportement. Nous devons donc aiguiser nos sens et écouter les messages qu’ils émettent de leurs actions. De plus, les jeunes violent les codes que nous avons exprimés verbalement pour savoir jusqu’où ils peuvent aller et comprendre les conséquences s’ils vont au-delà de ce qui est permis.

Bien souvent, ils nous désobéissent pour nous tester et observer notre réaction lorsqu’ils reçoivent des règles. Ainsi, ils remarquent notre perte de contrôle et ils semblent apprécier. C’est alors que tout se transforme en une lutte de pouvoir, qui est plus inconfortable pour les adultes.

Comment agir ?

Entrer dans le jeu de « lutte pour le pouvoir » que proposent les enfants n’est pas une bonne alternative. Ils ne sont pas nos rivaux ou nos pairs et n’ont donc pas besoin que nous nous comportions comme eux. Par conséquent, malgré le fait que nous soyons encouragés de manière provocante à entrer dans leur jeu, il est important que nous ne cédions pas à cela. En définitive, ils recherchent tout le contraire : que nous assumions notre rôle de parents et que cela passe par la mise en place de limites.

Si vos enfants se rebellent lorsque vous cherchez à fixer des limites à leur comportement, il est probable que le problème ne soit pas les règles mais la manière dont vous avez l’habitude de les présenter.

Recommandations lors de l’établissement de limites

La vérité est que chaque enfant est différent. Ses besoins seront donc particuliers. De la même manière, chaque parent est différent : s’attendre à ce que tout le monde élève ses enfants de la même façon est une idée qui échappe au bon sens. Cependant, de manière générale, nous pouvons mentionner certaines recommandations qui mènent à des conséquences positives lors de l’établissement de limites.

  • Apprendre à réguler ses propres émotions : se laisser emporter par l’intensité de la colère ou de l’impuissance ne nous fera aucun bien. Il est essentiel d’apprendre à gérer nos émotions et d’éviter de nous mettre en colère.
  • Soyez cohérent : si nous voulons que nos enfants puissent respecter les limites, nous devons aussi les respecter. Évitons de faire et de défaire les règles que nous proposons nous-mêmes. En faisant cela, nous enverrions des messages mitigés.
  • Expliquez la raison de la règle : il est important que les enfants comprennent le sens de notre limite.
  • Proposez d’autres alternatives : une excellente stratégie pour fixer une limite est d’offrir d’autres possibilités. Par exemple, dites ceci : « Il est temps de poser la tablette. Tu veux jouer avec les puzzles, avec les petites voitures ou tu préfères qu’on se déguise ? »
  • Exprimez-vous par des affirmations : au lieu d’énoncer des phrases négatives comme « ne saute pas sur le lit », essayez d’utiliser des affirmations et d’accentuer le positif : « viens sauter ici sur le sol ».

Fixez des limites fermement, sans crier

Fixer des limites aux enfants lorsqu’ils se rebellent et changer leur attitude n’est assurément pas facile. Cependant, il est essentiel que les jeunes ne nous voient pas comme des personnes facilement manipulables. Dans ce cas, ils découvriront qu’avec un simple cri ou une crise de colère, ils obtiendront ce qu’ils veulent.

Établir fermement des limites ne signifie pas crier ou recourir à la violence. Il s’agit simplement de s’exprimer en toute sécurité et d’éviter les messages douteux ou peu concluants.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 conséquences pour les enfants qui grandissent sans limites
Être parents
Lisez-le dans Être parents
5 conséquences pour les enfants qui grandissent sans limites

Les enfants qui grandissent sans limites sont malheureux, confus et exposés à davantage de risques..Découvrez l'importance des règles dès le plus j...



  • Álvarez Icaza, M,A., Murow Troice, E. (2001) Cómo poner límites a tus niños sin dañarlos. Respuestas a los problemas de disciplina más frecuentes practicando una educación positiva. Editorial Pax México. 
  • Novakovich, P., Verdugo, L. (2009). Adolescencia. Rebeldía adolescente, ¿mito o realidad?