Pityriasis versicolor chez l'adolescent : ce qu'il faut savoir

Il existe plusieurs maladies qui peuvent altérer la pigmentation normale de la peau et le pityriasis versicolor en fait partie.
Pityriasis versicolor chez l'adolescent : ce qu'il faut savoir

Dernière mise à jour : 15 mai, 2022

Le pityriasis versicolor est l’un des motifs de consultation dermatologique les plus fréquents chez l’adolescent. Bien qu’il s’agisse d’une pathologie qui n’est ni grave ni alarmante, elle affecte généralement la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Surtout pendant les mois chauds, au cours desquels une plus grande surface corporelle est exposée. Voulez-vous en savoir davantage sur cette condition?

Qu’est-ce que le pityriasis versicolor chez l’adolescent ?

Le champignon Malassezia est une variété de levure faisant partie du microbiote cutané. En général, il ne cause aucun problème de santé grave et aide à nous protéger de l’entrée de germes pathogènes dans l’organisme.

Dans certaines circonstances, cette levure peut se reproduire de manière excessive et altérer la santé de la peau, notamment sa pigmentation. Il reste alors des zones plus ou moins pigmentées qui modifient l’esthétique du tissu.

Cette condition n’est pas contagieuse (car c’est un champignon qui vit sur notre peau). Et la pathologie survient lorsque notre immunité baisse. C’est-à-dire qu’il s’agit d’une infection opportuniste.

Pieds avec des taches blanches.

Causes du pityriasis versicolor chez les adolescents

Comme mentionné ci-dessus, la croissance incontrôlée de Malassezia à la surface de la peau conduit au développement du pityriasis versicolor. Certains des facteurs qui prédisposent à une telle situation sont les suivants :

  • Transpiration excessive.
  • Climat chaud et humide.
  • Altérations hormonales.
  • Affaiblissement du système immunitaire.
  • Antécédents familiaux de la pathologie.
  • Peaux aux caractéristiques grasses.

Bien que le pityriasis versicolor puisse survenir dans toutes les ethnies et tous les âges, il est plus fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes.

Symptômes du pityriasis versicolor

Les plaques dépigmentées à la surface de la peau sont le signe le plus évident de cette affection. Elles apparaissent généralement sur la poitrine, les bras, le dos et le cou. Ces macules peuvent avoir les caractéristiques suivantes :

  • Plus ou moins pigmentées par rapport à la peau environnante (en général, elles sont roses ou rouges).
  • Peeling doux.
  • Sécheresse (qui favorise les démangeaisons).
  • Tendance à l’amélioration dans les climats secs et froids.
  • Aspect aggravé par le bronzage.

Comment diagnostique-t-on le pityriasis versicolor ?

Chaque fois que des changements dans la pigmentation de la peau apparaissent, il sera nécessaire de consulter un médecin spécialiste. Idéalement, n’essayez pas de traiter avec l’automédication, car cela pourrait aggraver le cadre clinique.

Le médecin examinera la surface de la peau et déterminera s’il s’agit d’un pityriasis versicolor simplement en regardant les lésions. Cependant, selon une publication de l’American Academy of Dermatology Association, si nécessaire, un grattage cutané peut être effectué afin de corroborer le diagnostic. Ce grattage doux de la peau détache les cellules épidermiques afin qu’elles puissent être étudiées au microscope.

D’autres fois, le médecin peut effectuer une biopsie, qui est un échantillon du tissu affecté, pour l’analyser. Même la lampe de Wood est très utile pour ce type de pathologie. En effet, grâce à l’observation à la lumière ultraviolette à une distance de 4 à 5 pouces, il est possible d’observer le champignon vert ou jaune.

champignon de levure malassezia

Options thérapeutiques du pityriasis versicolor chez les adolescents

Après le diagnostic, le spécialiste indiquera différents médicaments tels que les crèmes topiques, qui constituent la première ligne de traitement de cette affection. Certaines d’entre elles incluent les composants suivants :

  • Agents antifongiques non spécifiques : soufre plus acide salicylique, pyrithione de zinc et sulfure de sélénium à 2,5 %.
  • Agents antifongiques spécifiques : Imidazoles (kétoconazole 2 %, clotrimazole 1 %, éconazole, miconazole, isoconazole), allylamine (terbinafine 1 %) et ciclopirox olamine 1 %.

À son tour, le médecin peut envisager d’ajouter des médicaments par voie orale pour le traitement de cette pathologie. Les plus recommandés sont généralement les médicaments suivants :

  • Fluconazole.
  • Kétoconazole.
  • Itraconazole.

Les formes en spray ou les lotions moussantes sont préférables aux crèmes. Car ces dernières sont plus grasses et plus compliquées à appliquer et à répartir sur de grandes surfaces.

De plus, le patient doit être informé que l’agent responsable de l’affection est un champignon commensal constituant le microbiote de la peau. Par conséquent, cette pathologie n’est pas considérée comme contagieuse.

Combien de temps dure la résolution du tableau clinique ?

Une fois le traitement mis en place, le pronostic s’améliore à long terme. Puisque même après l’éradication de l’infection, la peau peut rester hypopigmentée pendant plusieurs semaines.

En outre, la condition peut se reproduire si la peau retourne dans des climats humides ou chauds. Cependant, la pathologie elle-même ne provoque pas de troubles pigmentaires ni de cicatrices permanentes.

Conclusion…

Comme il s’agit d’une levure qui vit normalement sur la peau, il faut considérer qu’il s’agit d’une pathologie qui a tendance à réapparaître avec le temps. Par conséquent, s’il s’est déjà produit lors d’occasions précédentes, il est recommandé de prendre les mesures appropriées pour éviter qu’il ne réapparaisse.

Cela pourrait vous intéresser ...
Troubles de la pigmentation chez les enfants: ce qu’il faut savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Troubles de la pigmentation chez les enfants: ce qu’il faut savoir

Les troubles de la pigmentation chez les enfants sont un motif fréquent de consultation en dermatologie..Souvent bénins, il est essentiel de les co...



  • Cogen AL, Nizet V, Gallo RL. Skin microbiota: a source of disease or defence?. Br J Dermatol. 2008;158(3):442-455. doi:10.1111/j.1365-2133.2008.08437.x
  • Tinea versicolor: Diagnosis and treatment. [Internet] Disponible en: https://www.aad.org/public/diseases/a-z/tinea-versicolor-treatment
  • Karray M, McKinney WP. Tinea Versicolor. 2021 Aug 11. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan–. PMID: 29494106.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.