10 remèdes maison pour les mycoses cutanées

Les infections fongiques sont fréquentes chez les enfants. Bien qu'elles ne provoquent pas de symptômes graves, elles affectent la qualité de vie. Nous vous expliquons comment soulager cet inconfort.
10 remèdes maison pour les mycoses cutanées

Dernière mise à jour : 02 novembre, 2021

Les mycoses cutanées, des cheveux et des ongles sont l’un des motifs de consultation les plus fréquents en dermatologie. La peau est la barrière qui sépare le corps des menaces extérieures et c’est pourquoi il est si important de s’occuper de tout type de blessure qui survient.

Les remèdes maison sont un bon complément au traitement pharmacologique. En connaissez-vous quelques-uns? Dans cet article, nous vous indiquons les 10 plus courants.

Traitements naturels pour les mycoses cutanées

Bien qu’il existe des remèdes maison contre les champignons sur la peau, ceux-ci n’ont pas la même efficacité que les traitements pharmacologiques indiqués par le médecin. Par conséquent, en présence d’une lésion compatible avec une mycose, il est toujours nécessaire d’aller chez le dermatologue.

Voici quelques-unes des mesures qui peuvent être prises pour prévenir et traiter ces infections.

1. Suppléments probiotiques

Boîtes de médicaments dans une pharmacie.

Les suppléments de probiotiques peuvent offrir une amélioration significative des infections à levures. De plus, ils peuvent être achetés en pharmacie sans qu’il soit nécessaire de présenter une ordonnance ou une ordonnance.

Il existe des formulations destinées au traitement des mycoses vaginales qui cherchent à rétablir l’équilibre du microbiote. Ces produits sont généralement administrés par voie vaginale ou par voie orale.

2. Séchage correct de la surface de la peau

L’une des mesures de soin les plus importantes est de toujours garder la peau propre et sèche pour empêcher les champignons de se développer ou de poursuivre leur prolifération.

En général, la mycose qui apparaît entre les doigts est la forme la plus fréquente. Pour cette raison, il est judicieux de bien sécher cette zone puis d’appliquer du talc pour éviter l’humidité.

3. Chaussettes en coton

L’utilisation de chaussettes en coton est recommandée pour absorber la transpiration des pieds et éviter la macération cutanée. Par conséquent, l’idéal est de ne pas utiliser de bas en nylon ou avec d’autres tissus synthétiques.

4. Médicaments antifongiques en vente libre en cas de mycoses cutanées

Il existe de nombreux médicaments pour lutter contre les champignons cutanés. Par exemple, les lotions, les crèmes, les laques ou les gels antifongiques.

En général, les traitements avec ces produits durent trois semaines mais dans le cas des affections des ongles, ceux-ci peuvent durer jusqu’à un an.

Afin de lutter contre le champignon, l’essentiel est de mener une étude en laboratoire pour détecter la variante à l’origine de l’infection. Ensuite, en fonction du germe trouvé, le traitement le plus approprié est indiqué: clotrimazole, terbinafine, miconazole ou kétoconazole.

5. Chaussures ouvertes et aérées

Il est important de choisir des chaussures ouvertes pour éviter la macération, l’humidité, l’excès de sueur et l’occlusion du pied. En revanche, les chaussures fermées qui n’ont pas une ventilation adéquate, ou les chaussures en plastique, favorisent les pieds moites et les mauvaises odeurs.

L’utilisation de talc dans les zones du corps avec beaucoup de transpiration est également utile. Car ce cosmétique offre un effet rafraîchissant et empêche l’excès d’humidité et de transpiration.

6. Toxine botulique en cas de mycoses cutanées

Certains champignons ont une prédilection pour l’humidité et la chaleur, ce qui les rend plus faciles à traiter et à prévenir. Il existe de multiples options thérapeutiques pour l’hyperhidrose, des infiltrations de toxine botulique à la sympathectomie.

7. Humidification quotidienne

Il est essentiel de garder la peau sèche et hydratée. En particulier sur les pieds, dans les régions interdigitales et dans les zones du corps qui transpirent excessivement.

Par ailleurs, il faut faire attention à ne pas appliquer la crème émolliente sous les ongles afin de ne pas prédisposer au développement de mycoses dans cette zone.

8. Pieds couverts, toujours protégés

Les milieux humides sont ceux qui ont la plus grande prédilection pour ces micro-organismes. Ainsi, lorsque vous partagez des vestiaires, des piscines ou des douches collectives, il est conseillé de porter des sandales ou des tongs et de ne pas se déchausser. Les champignons se propagent assez facilement par contact direct et se trouvent partout.

9. Chaussures personnelles

Les infections fongiques, en particulier celles des régions interdigitales ou du pied d’athlète, sont très contagieuses. Par conséquent, il n’est pas recommandé d’échanger des vêtements ou des chaussures avec d’autres personnes.

De plus, il est nécessaire de changer de sous-vêtements et de chaussettes tous les jours et de laisser les chaussures s’aérer à l’extérieur.

Deux pieds nus.

10. Huile d’arbre à thé pour les mycoses cutanées

L’huile d’arbre à thé a des propriétés antifongiques qui la rendent idéale pour éliminer les levures et les champignons de la surface de la peau. Une étude récemment publiée par Molecules confirme ses propriétés fongicides, qui sont renforcées par l’utilisation de médicaments antifongiques.

A propos des remèdes maison pour les mycoses cutanées

En bref, les champignons sur la peau sont fréquents à tout âge. Leurs manifestations cutanées peuvent altérer négativement la qualité de vie de ceux qui en souffrent.

Par conséquent, même si elles n’impliquent pas de symptômes graves, il est nécessaire d’aller chez le dermatologue pour recevoir le traitement le plus approprié dans les meilleurs délais.

Cela pourrait vous intéresser ...

La candidose buccale chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La candidose buccale chez les enfants

La candidose buccale ou mycose buccale est une infection fongique courante chez les nouveau-nés. La plupart sont inoffensives et sans gravité.



  • Roana J, Mandras N, Scalas D, Campagna P, Tullio V. Antifungal Activity of Melaleuca alternifolia Essential Oil (TTO) and Its Synergy with Itraconazole or Ketoconazole against Trichophyton rubrum. Molecules. 2021 Jan 17;26(2):461. doi: 10.3390/molecules26020461. PMID: 33477259; PMCID: PMC7830555.
  • Khalesi S, Bellissimo N, Vandelanotte C, Williams S, Stanley D, Irwin C. A review of probiotic supplementation in healthy adults: helpful or hype? Eur J Clin Nutr. 2019 Jan;73(1):24-37. doi: 10.1038/s41430-018-0135-9. Epub 2018 Mar 26. PMID: 29581563.
  • Dias MF, Bernardes-Filho F, Quaresma-Santos MV, Amorim AG, Schechtman RC, Azulay DR. Treatment of superficial mycoses: review. Part II. An Bras Dermatol. 2013 Nov-Dec;88(6):937-44. doi: 10.1590/abd1806-4841.20132018. PMID: 24474103; PMCID: PMC3900345.