Parents stricts, enfants rebelles

22 septembre 2019
On pense souvent que c'est la permissivité qui conduit à élever un adolescent rebelle. Cependant, plus le style parental est autoritaire et strict, plus l'adolescent ressentira le besoin de se rebeller et de s'opposer à sa famille.

Notre enfance et notre relation avec nos parents marquent notre personnalité pour la vie. Même s’ils croient faire ce qu’il faut, des parents trop stricts peuvent mener leurs enfants à la rébellion.

Les parents stricts

Il existe différents styles d’éducation qui varient en termes de degré de demande et d’affection. Le style autoritaire que les parents stricts appliquent se caractérise par des niveaux élevés d’exigence, de contrôle et de discipline. Mais également par une faible présence d’affection et d’expression émotionnelle.

Ces parents utilisent la discipline, la punition et la menace comme méthode d’éducation habituelle. Ils punissent sévèrement les comportements inappropriés de leurs enfants sans expliquer pourquoi. Ils se concentrent sur l’extinction de ce comportement incorrect et croient que le dialogue n’est pas nécessaire. Seule l’obéissance compte.

En outre, ils imposent souvent leurs règles sans laisser de place à la discussion. Ils ne permettent pas à leurs enfants d’exprimer leurs opinions et ne sont pas ouverts à la négociation. De fait, ils répriment et restreignent la liberté individuelle de leurs enfants, tout en diminuant la valeur de leurs intérêts et de leurs besoins.

Dans le style d’une éducation autoritaire, les parents exigent obéissance et respect. Ils exercent un contrôle excessif, cherchant à obtenir un bon comportement chez leurs enfants. Cependant, sans le savoir, ils élèvent peut-être des jeunes refoulés qui verront dans l’insubordination la seule façon de répondre.

Enfants rebelles

fille rebelle de dos à sa mère

On a toujours pensé que la permissivité conduit à élever des enfants rebelles. C’est indubitablement le cas. Cependant, l’influence de l’autoritarisme est tout aussi importante, mais moins bien connue.

On croit souvent que les parents qui éduquent d’une main ferme obtiennent des enfants au comportement droit. Mais généralement, ces enfants prennent des chemins différents mais tout aussi malsains. Certains finissent par devenir des jeunes effrayés et manquant d’estime de soi. D’autres trouvent dans la rébellion la soupape d’évasion pour se défendre contre cette situation injuste.

Gardons à l’esprit que tous les êtres humains ont le désir et la nécessité de développer leur individualité et de l’exprimer. Dès notre plus jeune âge, nous avons tous envie d’être écoutés et reconnus par nos aînés. Nous aimons décider de petites choses comme ce que nous devons porter chaque jour.

Il est du devoir de chaque parent de donner à ses enfants un environnement sûr dans lequel ils peuvent découvrir et développer leur personnalité. Un lieu où ils peuvent faire ressortir leur propre essence.

Lorsque les parents sont très stricts, les enfants ne trouvent pas de place pour leur voix. Ces parents ne dialoguent pas avec leurs enfants, ne les écoutent pas et ne passent pas de temps à les connaître. Ils ne veulent qu’une obéissance aveugle.

Cela génère un environnement familial plein de stress et de manque d’affection qui mène à un grand malheur. Et ces enfants qui ont été réduits au silence toute leur vie lutteront à l’adolescence pour se faire entendre.

L’adolescence

L’adolescence est l’étape par excellence de la rébellion. Tous les jeunes ont tendance à défier l’autorité et à enfreindre les règles. Pour autant, ils ne le font pas pour ennuyer leurs parents. Ce ne sont que des individus en construction à la recherche de leur identité.

adolescente fumant une cigarette

Dans un milieu familial aux liens sains et affectueux, l’adolescent traversera ces années sans trop de difficultés. Il se saura respecté et soutenu par ses parents. Dans ce cadre, il pourra négocier, faire confiance et respecter les critères de ses parents.

D’autre part, les parents stricts ont passé toute leur vie à créer une situation d’injustice et d’imposition qui crée chez leurs enfants un besoin extrême de s’affirmer en tant que personne, de maintenir leur intégrité en vie.

À l’adolescence, le déchaînement insoumis de ces jeunes, leur opposition ferme à leurs parents peut entraîner de graves problèmes. Certains peuvent avoir recours au tabac, à l’alcool ou aux drogues comme rébellion personnelle. D’autres peuvent en faire trop, devenir incontrôlables et être totalement irresponsables et agressifs lorsque leurs parents ne sont pas présents.

Conclusion

Par conséquent, si nous voulons éviter cette situation, nous devons nous efforcer de mener une éducation avec des limites claires et cohérentes. Pour autant, celle ni ne devra pas manquer d’affection et de soutien. Nous devons être capables d’écouter, de respecter et de donner à nos enfants l’espace nécessaire pour se développer en tant qu’êtres indépendants.

Notre objectif doit être que le respect et l’obéissance soient produits par conviction. Nos enfants doivent intérioriser certaines valeurs, mais jamais par crainte des parents ou des punitions. Un jeune dont les parents ont trouvé l’équilibre entre fixer des limites et le laisser expérimenter ne ressentira pas le besoin de se rebeller à l’adolescence.

  • Mestre, M. V., Tur, A. M., Samper, P., Nácher, M. J., & Cortés, M. T. (2007). Estilos de crianza en la adolescencia y su relación con el comportamiento prosocial. Revista latinoamericana de psicología39(2), 211-225.
  • Calleja, N., & Aguilar, J. (2008). Por qué fuman las adolescentes: Un modelo estructural de la intención de fumar. Adicciones20(4), 387-394.