Méthode Fellom pour arrêter les couches en 3 jours

L'apprentissage de la propreté est un processus de maturation qui se développe selon le propre rythme de l'enfant.
Méthode Fellom pour arrêter les couches en 3 jours

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021

Avez-vous entendu parler de la méthode Fellom pour arrêter les couches en 3 jours? C’est une technique à laquelle de nombreux parents se sont alliés pour aider leurs petits à y parvenir. Ceux qui l’ont essayé disent que c’est un moyen très efficace de stopper les couches en seulement trois jours.

Pour les enfants, l’apprentissage de la propreté est un défi et pour les parents, un exercice de patience et de dévouement. Ce n’est pas toujours facile et le succès dépend de nombreux facteurs. Parfois, cela peut se prolonger et finir par désespérer les enfants et les parents.

Quelle est la méthode Fellom pour arrêter les couches en 3 jours?

Cette technique porte le nom de Julie Fellom, une enseignante du préscolaire de San Francisco, qui a trouvé un moyen de réduire la quantité de couches jetables dans les décharges. Après avoir vérifié son efficacité, elle a ensuite décidé d’aider les parents à former leurs enfants pour arrêter de porter des couches.

Le meilleur moment pour appliquer la méthode Fellom est le printemps ou l’été, car tous les vêtements sous la taille peuvent être retirés de l’enfant. Autrement dit, il est à l’air libre, sans sous-vêtements ni pantalon.

Voici donc les instructions essentielles pour mettre cette technique en pratique:

  • Un mois avant de commencer à appliquer la méthode, vous devez discuter du problème avec l’enfant et vous assurer qu’il vous accompagne à la salle de bain pour voir comment utiliser les toilettes.
  • Une semaine avant, vous devez expliquer qu’il n’y aura bientôt plus de couches et cela peut être présenté comme un jeu. Vous pouvez même inventer une histoire pour leur faciliter la compréhension.
  • Pendant trois jours, l’enfant doit être nu de la taille aux pieds toute la journée.
  • Dans chaque pièce de la maison, vous devez placer un urinoir.
  • Pendant ces trois jours, il faut essayer de faire boire plus d’eau à l’enfant ou de manger des aliments à haute teneur en liquide, afin qu’il ait plus envie de faire pipi.
  • Gardez une serpillière à portée de main, car vous en aurez besoin.
  • Lorsque vous sortez, le petit doit être habillé mais sans couche ni sous-vêtement. De plus, vous devez emporter un sac à dos avec des vêtements de rechange et un pot.
  • La nuit, vous pouvez mettre une couche.
Un enfant sur le pot avec des couches de chaque côté.

Comment appliquer la méthode Fellom pour arrêter les couches?

Le processus dure trois jours et pour le réaliser vous devez tenir compte des étapes suivantes.

1er jour

Préparez un petit-déjeuner plus liquide que d’habitude, car l’idée est qu’il lui donne plus envie de faire pipi.

Observez attentivement votre enfant et dès que vous voyez qu’il veut uriner, emmenez-le sur le pot. N’oubliez pas que les erreurs font partie de l’apprentissage. Ne le grondez pas et laissez-le vous aider à nettoyer.

Lorsque vous allez aux toilettes, il est intéressant pour votre enfant de vous accompagner pour lui apprendre à faire pipi. N’oubliez pas que les parents sont leur meilleur exemple.

Durant ces trois jours, patience et dévouement doivent être vos grands alliés. Toutes les 15 minutes, emmenez-le au pot pour qu’il s’assoie. Dans le cas des garçons, il est également préférable de s’asseoir d’abord et de ne pas uriner debout.

Avant d’aller au lit, que ce soit à la sieste ou le soir, vous devez asseoir votre enfant pour qu’il essaie de faire pipi. N’oubliez pas de renforcer chacune de ses réalisations et de le célébrer lorsqu’il fait pipi sur son petit pot.

Jour 2

Ce jour sera le même que le précédent, sauf que vous pourrez sortir avec votre enfant. Comme faire? Profitez-en pour sortir quand il a fait pipi dans son pot. Vous devez l’habiller, mais sans sous-vêtements ni couche et n’oubliez pas de mettre des vêtements de rechange et un pot dans un sac à dos. S’il vous dit qu’il doit faire pipi, utilisez alors le pot.

Jour 3

Les consignes sont les mêmes que les deux jours précédents. Mais ce jour-là vous pouvez sortir avec votre enfant deux fois: le matin et l’après-midi. Dans les deux moments, comme la veille, profitez-en pour sortir quand il a fini de faire pipi. N’oubliez pas un sac à dos avec ses vêtements et un pot.

Comment savoir si l’enfant est prêt à arrêter les couches?

Vous pouvez essayer cette méthode, mais cela peut ne pas fonctionner pour vous. Ne soyez pas triste! Chaque enfant est différent et chacun a son propre rythme et son propre processus de maturation. Si cela ne fonctionne pas pour vous, il est donc préférable de ne pas l’exiger et d’attendre plus longtemps pour franchir le pas.

Nous allons maintenant partager avec vous quelques-uns des signes qui peuvent indiquer que le petit est prêt à arrêter les couches:

  • L’enfant prévient quand il fait pipi.
  • Vous observez qu’il est mal à l’aise lorsqu’il a une couche mouillée.
  • Parfois, il l’enlève quand il fait pipi.
  • Il ne mouille la couche que toutes les 3 à 4 heures. Quand c’est le cas, il urine en grande quantité. Cela signifie que les muscles de sa vessie sont prêts à retenir son pipi plus longtemps.
  • Il s’intéresse aux toilettes et à vous regarde.
  • Vous sentez également qu’il est plus indépendant et qu’il aime réaliser de nouvelles réalisations.
Une jeune fille qui transvase des seaux d'eau.

À propos de la méthode Fellom

Vous savez maintenant en quoi consiste la méthode Fellom et comment elle peut vous aider à arrêter les couches. N’oubliez pas que cette technique demande beaucoup de dévouement, de patience et de persévérance.

Ne vous inquiétez pas si elle n’est pas efficace dès la première fois. En effet, chaque enfant a un temps d’apprentissage et un taux de maturation différents.

Enfin, n’oubliez pas de le motiver et de l’accompagner pendant les trois jours pour qu’il arrête les couches en douceur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Couches lavables : avantages et inconvénients
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Couches lavables : avantages et inconvénients

Au moment de décider pour quoi opter : couches jetables ou lavables, il y a plusieurs aspects à prendre en compte, dont l'économie et l'hygiène.



  • Orozco Villa, N. D. L. (2015). Control de esfínteres y su influencia en el desarrollo de autonomía en los niños de 2 a 3 años (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil Facultad de Filosofía, Letras y Ciencias de la Educación). Disponible en: http://repositorio.ug.edu.ec/handle/redug/12768
  • Ramírez Merchán, M. Z., & Rivera Reyes, G. C. (2015). Control de esfínteres como necesidad fisiológica básica en los niños de 2 a 3 años (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil Facultad de Filosofía, Letras y Ciencias de la Educación). Disponible en: http://repositorio.ug.edu.ec/handle/redug/14363