Méthode Doman : apprendre à lire plus tôt aux enfants

20 novembre 2017

Lire et écrire sont les principales aptitudes qui distinguent l’homme des autres êtres vivants.

Ces deux activités sont des outils indispensables pour le développement de notre intellect. Voici donc un petit guide pratique de la Méthode Doman, grâce à laquelle vous pourrez apprendre à votre enfant à lire dès l’âge de 8 mois.

En effet, un bébé peut commencer à être stimulé par des activités liées à la lecture, avant même d’avoir 1 an. C’est Glenn J. Doman qui le dit, créateur de cette méthode qui a déjà fait le tour du monde.

Les parents utilisant cette méthode observent des résultats surprenants, dont la capacité chez leurs enfants à assimiler des centaines de mots en peu de temps. D’autres spécialistes affirment même que le vocabulaire des bébés peut commencer à s’enrichir dès le premier mois, au travers de la lecture d’histoires.

Il est possible que vos enfants ne comprennent pas ce que les mots veulent dire, au début. Mais en stockant ces informations, en peu de temps ils pourront établir les liens correspondants entre les mots et le monde réel qui les entoure.

C’est exactement de cela que s’agit la méthode Doman. Elle consiste à utiliser des choses quotidiennes de la vie de l’enfant pour lui enseigner quelle en est la représentation par des mots.

La méthode utilise des fiches ou des cartes qui l’aideront à associer les choses entre elles et à mémoriser la façon d’écrire les mots.

Un enfant utilise la méthode Doman pour apprendre la lecture

Cela semble incroyable, non ? Les plus incrédules penseront que ce n’est pas possible. Parce qu’on a l’habitude d’enseigner l’alphabet aux enfants avant de leur enseigner les mots.

Et c’est là que se trouve toute la différence entre la méthode Doman et les autres stratégies. L’apprentissage traditionnel prend comme point de départ les connaissances abstraites, comme les lettres. La stratégie d’apprentissage du docteur Doman part du familier, de ce que l’enfant connait, pour aller vers l’abstrait.

Avec ce focus, on fait appel à la rapidité de perception des enfants. Ils sont en effet avides d’information, de connaissances et de choses nouvelles.

Le travail de Glenn J. Doman est reconnu grâce à la mise en place d’un réseau d’Instituts pour la Réussite du Potentiel Humain. Ce réseau a son siège aux Etats Unis et se dédie à la stimulation des enfants et à l’utilisation maximale de leurs aptitudes cognitives, émotionnelles et physiques.

Mais voyons en quoi consiste exactement la méthode Doman pour que nos enfants apprennent à lire à un très jeune âge.

Les clés de la méthode Doman

Un enfant écrit et dessine

De petites capsules de connaissance

La méthode doit s’appliquer en sessions courtes, n’excédant pas 10 minutes. Si l’enfant n’a pas encore 1 an, le mieux sera de dédier tout juste trois minutes à l’apprentissage.

L’idée est qu’ils ne s’ennuient pas et que l’intérêt reste à son maximum. On réalise trois sessions par jours et chaque jour un nouveau groupe de mots est ajouté.

Des petits détails qui feront la différence

Si votre enfant a moins de 18 mois, vous utiliserez d’abord des grandes cartes (15 x 60 cm) avec des lettres de 12 cm de hauteur et 2 cm de largeur. Elles doivent être imprimées en couleur rouge et le mieux est de placer ces cartes à 45 cm de distance de votre bébé.

Si les enfants ont déjà plus d’un an et demi, les fiches sont un peu plus petites en taille (10 x 60 cm). Les lettres pourront être imprimées en noir et avoir une hauteur de 7,5 cm, et une épaisseur de 1 cm. L’idéal sera de les placer à un mètre de distance des yeux de votre enfant.

Mais ces indications ne sont en rien des obligations. C’est surtout en réalisant ces sessions de façon amusante de réaliser des sessions que vous aiderez votre enfant à rester attentif et à vouloir apprendre davantage.

De l’organisation et de la discipline

Créez des groupes de mots (sur la famille, la maison, les parties du corps) qui devront contenir cinq mots chacun. Une fiche contient un mot.

Le premier jour, vous pouvez montrer une des catégories à votre enfant et le deuxième jour vous devrez ajouter un autre groupe. Il aura alors 10 cartes devant lui. Le troisième jour, vous ajouterez encore un groupe et vous aurez ainsi un total de 15 mots.

Par la suite, vous ajouterez un nouveau groupe de mots tous les jours, jusqu’au cinquième jour. Vous utiliserez alors 25 mots pendant les trois sessions de la journée. Le sixième jour, enlevez le premier groupe de mots, pour le remplacer par un autre. Vous garderez ainsi 25 cartes.

De cette façon, vous présenterez à votre enfant chaque groupe de mots pendant cinq jours, sur 15 sessions en tout. Cela lui donnera suffisamment de temps pour mémoriser toutes les cartes.

Pour commencer, vous pouvez préparer environ 200 cartes, ce qui vous donnera du matériel pour un mois entier de sessions. Souvenez-vous que vous devez faire trois petits cours par jour et que ces moments doivent rester amusants. Vous pouvez faire ces activités partout : à la maison, dans la salle d’attente du médecin ou n’importe où où vous voulez.

Votre enfant et vous-même devez vous amuser pendant qu’il apprend

Du plus familier au plus abstrait : commencez par apprendre à votre enfant les mots qui définissent ce qu’il a autour de lui. Comme par exemple : biberon, papa, maman, eau, lit, main, nez…

Ensuite, quand vous aurez terminé ces catégories liées à l’environnement familial, vous pourrez inclure d’autres mots, associés au parc par exemple, ou à l’école, à la maison des grands-parents, etc. Vous élargirez ainsi peu à peu son vocabulaire avec des noms propres, des couleurs, et tout ce qui vous passe par la tête.

À chaque fois que vous lui enseignez un nouveau mot, essayez de montrer à votre enfant de quel objet vous parlez. Vous l’aiderez ainsi à créer les associations et tout sera plus facile pour lui.

L’idée de cette méthode est de partir de ce qui est familier, pour commencer à savoir comment les mots s’écrivent et d’arriver ensuite à l’abstrait, qui est représenté par les lettres et les sons. Quand votre enfant connaîtra un mot, ce sera alors plus facile pour lui d’identifier le nom de chaque lettre, et comment se forment les syllabes, les mots et les phrases.

Si vous mettez en pratique ces indications, vous verrez que la méthode Doman ne sera pas seulement une opportunité pour votre enfant de commencer à lire et écrire. Ce sera aussi des moments de partage et de plaisir, pendant lesquels vous stimulez son intelligence.

N’ayez pas peur de mal faire les choses. Votre confiance en vous vous aidera à transmettre les connaissances à votre petit. Alors, jetez-vous à l’eau !

 

A découvrir aussi