Les mères strictes ont des filles qui réussissent mieux

· 3 novembre 2017

Les mères strictes ont des filles qui réussissent mieux. En effet, une grande part de la réussite est due à la discipline, qui permet à une personne d’atteindre ses objectifs et ses rêves. Une personne qui fournit des efforts et se plie à des exigences, qu’elles viennent d’autres personnes ou d’elle-même, est capable de se donner de la force et de surmonter les épreuves qui se présentent à elle. 

Il n’y a pas de secret pour la réussite. Celle-ci s’atteint en se préparant, en travaillant dur et en apprenant de ses échecs.

-Colin Powell-

La réussite : ce que les mères souhaitent pour leurs filles

La réussite correspond à être la meilleure dans son domaine, à atteindre un haut niveau, à être reconnue pour ses qualités et à le rester dans le temps, d’une certaine façon.

Le succès peut aussi être économique. Dans ce cas, une femme a réussi si elle dispose d’un pouvoir financier, qu’elle est indépendante économiquement et qu’elle peut acquérir ce qu’elle désire sur le plan matériel.

Enfin, une mère peut également souhaite la réussite émotionnelle à sa fille. Car une femme qui atteint le succès est aussi une femme qui parvient à être heureuse avec ce qu’elle possède et ce qu’elle est.

La femme qui jouit d’un bien-être émotionnel, qui aime et est aimée, peut dire sans l’ombre d’un doute qu’elle a réussi. 

Les mères strictes ont des filles qui réussissent mieux

Une femme heureuse les bras en l'air dans son bureau

La thèse selon laquelle les mères strictes ont des filles qui réussissent mieux n’est pas une idée sortie de nulle part. Elle est le résultat d’une recherche menée par l’Université d’Essex, en Angleterre, basée sur l’observation de la vie de 15 500 jeunes filles de 13 à 14 ans.

Cette expérience qui a duré 6 longues années a commencé en 2004 et a pris fin en 2010, quand les adolescentes sont finalement devenues des jeunes femmes.

Bien que cette hypothèse n’ait pas été validée dans 100% des cas, les chercheurs ont pu établir une relation entre les filles élevées par des mères strictes, dans la discipline et l’exigence, et leur réussite brillante à l’université.

Les exigences des mères correspondaient aux objectifs et aux efforts de leurs filles. En plus des études universitaires, cette recherche incluait également le taux de grossesse au cours de l’adolescence. Et il a pu être été déterminé que les filles de mères peu permissives avaient beaucoup moins tendance à tomber enceintes que celles de mères moins exigeantes.

La réussite ne dépend pas uniquement de qualités spéciales. Il s’agit surtout d’un travail constant, de méthode et d’organisation.

-J.P. Sergent-

Mères strictes ou mères abusives : comment faire la différence

La violence ou la cruauté ne prépareront pas votre fille à une vie adulte pleine de réussite.  

Punir souvent, faire preuve de peu de tendresse et être abusive ne fournissent pas les meilleures armes pour affronter la vie. Dépasser les limites de l’exigence et en arriver à l’injustice n’est aucunement bénéfique pour votre enfant.

Comment être une mère stricte sans franchir les limites ?

Une mère à l'air strict et sévère

Pour être une mère exigeante sans pour autant dépasser les limites, suivez ces quelques conseils :

1) Ayez des exigences, tout en sachant jusqu’à quel point vous pouvez pousser votre fille. L’objectif que vous lui fixez ne doit pas se situer en-dessous de ses possibilités mais ne doit pas non plus être inatteignable.

2) N’ayez recours aux punitions que lorsque cela est nécessaire. Vos réprimandes ne doivent pas être des corrections que vous infligez à la moindre petite erreur. Elles ne doivent pas non plus être cruelles ni violentes.

3) Utilisez une main pour exiger et une autre pour faire preuve de tendresse. Si vous avez une exigence, soyez douce avec votre fille. Les mères strictes ne doivent pas nécessairement être les femmes dures et sérieuses que nous pouvons imaginer.

4) Soyez compréhensive quand votre fille n’atteint pas l’objectif fixé. Il est possible que votre fille ne parvienne pas à atteindre ses rêves et qu’elle doive se contenter d’une place plus éloignée de celle que vous aviez toutes deux espéré. Si c’est le cas, vous devez être la mère compréhensive dont elle a besoin. N’ajoutez pas le poids de votre désillusion à celle qu’elle connaît déjà.