Les troubles obsessionnels compulsifs post-partum

· 19 mai 2018
Nous allons traiter ici de ce qu'est le trouble obsessionnel-compulsif post-partum et comment il peut être surmonté.

Comme son nom l’indique, les troubles obsessionnels compulsifs post-partum sont un ensemble de pensées et de comportements qui surviennent chez la femme une fois l’accouchement survenu.

Comme dans tous les autres troubles obsessionnels compulsifs (TOC), la vie d’une femme est affectée quotidiennement, dans plusieurs domaines.

Causes

Il n’y a pas de consensus sur les causes des troubles obsessionnel-compulsif post-partum, cependant, certains experts estiment que les changements hormonaux et physiques qui se produisent après l’accouchement pourraient favorisés l’émergence de ces troubles.

Les femmes avec des TOC post-partum acquièrent des comportements répétitifs (compulsifs) de pensées irrationnelles qui causent une grande gêne (obsessions).

Comme beaucoup d’autres troubles, on considère que les causes des TOC post-partums peuvent être un ensemble de facteurs environnementaux, génétiques et biologiques. D’un autre côté, on soupçonne qu’il existe certains facteurs qui prédisposent les gens à développer un trouble obsessionnel-compulsif post-partum.

mère triste atteinte de troubles obsessionnels compulsifs du post partum

Facteurs de risque

  • Antécédents familiaux de TOC
  • Troubles de l’humeur : stress, anxiété, dépression, etc.
  • Événements traumatiques ou très stressants.
  • Difficultés au moment de l’accouchement et manque de soulagement post-partum.

Incidence des troubles obsessionnels compulsifs post-partum

On estime qu’environ 3% des nouvelles mères développent des troubles obsessionnels compulsifs post-partum. D’un autre côté, ceux qui ont déjà reçu un diagnostic d’anxiété ou de dépression sont également enclins à le développer.

En général, les femmes qui éprouvent des TOC post-partum les confondent souvent avec la dépression post-partum. Raison pour laquelle le trouble est souvent ignoré et, par conséquent, il n’est pas possible de quantifier avec précision la fréquence de la présence du trouble chez les femmes.

Il convient de noter que tous les cas de TOC post-partum ne sont pas identiques. Chez certaines femmes, ils peuvent se produire de façon douce et, dans d’autres, il peuvent se manifester d’une manière beaucoup plus extrême.

Prévention

La façon de prévenir les troubles obsessionnels compulsifs post-partum n’est pas encore connue. Cependant on peut se douter qu’un mode de vie sain et de bons soins personnels (en particulier mentale) favorisera de manière significative la santé des femmes.

Une fois le diagnostic obtenu auprès d’un professionnel, il est important de réaliser ses indications. De cette manière, le traitement peut avoir des résultats satisfaisants et permettre une amélioration précoce.

Signes de trouble obsessionnel-compulsif post-partum

Toutes les préoccupations qui impliquent de prendre soin du bébé qui sont prises de manière extrême sont des signes de troubles. Par conséquent, des comportements exagérés de surprotection, de nettoyage excessif, entre autres,  peuvent se développer.

  • Insomnie
  • Manque de repos (pour prendre soin du bébé)
  • Surprotection excessive. Par exemple, la femme veut toujours porter le bébé dans ses bras de peur que tout puisse lui arriver.
  • Rituels et comportements répétitifs, tels que : vérifier le contenu de votre portefeuille à tout moment, stériliser plus de fois que nécessaire la bouteille, nettoyer plusieurs fois le même endroit ou les mêmes objets.
  • Accumuler des choses. Cela donne à la mère le sentiment de tranquillité d’esprit sachant qu’elle ne perdra pas ses objets ou qu’elle aura toujours ce dont elle a besoin.
  • Perfectionnisme. Détresse constante due à la pensée que si tout n’est pas parfait, le bébé peut être blessé.
  • Évitez les comportements dangereux : ne jamais vouloir prendre de couteaux ou d’objets pointus, arrêtez d’utiliser des produits par crainte des toxines, etc.

La présence de ces signes peut entraîner le déclin de la qualité de vie des femmes. Sa routine est entravée par les actions qu’il entreprend pour la contrecarrer et ses relations interpersonnelles sont sérieusement affectées.

femme chez le médecin

Le traitement du trouble obsessionnel-compulsif post-partum

Le soutien des proches est la clé lorsque vous cherchez des solutions. En outre, nous recommandons de déléguer certaines responsabilités à quelqu’un afin que la maman puisse se reposer et rompre avec la routine. Cela peut aller pour de petites actions.

Par exemple, faites vous aidez par la grand-mère du bébé. Ainsi la mère peut se reposer tranquillement pendant que quelqu’un prend soin du bébé.

Bien sûr, il n’est pas facile pour la femme avec TOC post-partum de déléguer les tâches autour du bébé, donc vous devez être patient mais ferme.

Une aide régulière d’un professionnel de la psychologie peut aider à surmonter progressivement le TOC post-partum. Par conséquent, une fois le traitement commencé, il est important d’être cohérent lors de l’application des recommandations et des directives.