Les phrases à ne pas dire aux enfants quand ils ne veulent pas manger

Lorsque les enfants ne veulent pas manger, les parents sont désespérés et ne savent pas quoi faire. Souvent, nous recourons à des phrases qui n'aident pas du tout. Comment améliorer les moments de repas.
Les phrases à ne pas dire aux enfants quand ils ne veulent pas manger

Écrit par Mara Amor López

Dernière mise à jour : 23 novembre, 2022

Lorsque les enfants ne veulent pas manger ou n’ont jamais d’appétit, les parents s’inquiètent et essaient de tout faire pour renverser la situation. Mais parfois, ils se trompent de chemin, à cause du désespoir qu’ils éprouvent. C’est alors qu’ils utilisent des phrases qui, au lieu d’aider les enfants à manger, ne font qu’empirer la situation.

En effet, il faut éviter d’utiliser certaines phrases, des actions ou des comparaisons qui transforment l’heure du repas en un moment traumatisant pour les enfants et les parents. Pour cette raison, dans cet article, nous avons fait une compilation de phrases que vous ne devriez pas dire aux enfants lorsqu’ils ne veulent pas manger. Vous pourrez ainsi les éviter à l’avenir.

Les phrases qu’il ne faut pas dire aux enfants lorsqu’ils ne veulent pas manger

Certains enfants ont du mal à manger ou disent constamment qu’ils n’aiment pas la nourriture. Cela transforme l’heure du déjeuner ou du dîner en cauchemar pour eux et leurs parents. Nous nous inquiétons tous pour nos enfants. Le fait qu’ils soient bien nourris est une de nos missions, d’où le désespoir. Ainsi, beaucoup d’entre nous ont utilisé des phrases toutes faites que l’on pensait utiles pour la situation. Mais qui l’étaient pas.

Ici, nous vous proposons donc une compilation de phrases que nous ne devrions pas utiliser si nous voulons que nos enfants mangent bien et aient une relation positive avec la nourriture.

1. “Tu ne grandiras pas si tu ne manges pas”

Avec ce type de phrases, la seule chose que nous obtiendrons sera de culpabiliser les enfants. C’est une forme de chantage affectif qui les blesse. Ce que nous pouvons leur expliquer, c’est que manger de tout nous rend forts et en bonne santé et nous développe correctement. Il est donc important qu’ils mangent bien.

Un enfant qui refuse de manger son assiette.

2. “Tu dois tout manger si tu ne veux pas être puni tout l’après-midi !”

Menacer de punition n’a aucun sens et ne servira à rien. Que diriez-vous d’être puni parce que vous ne mangez pas quelque chose que vous n’aimez pas ? De plus, il n’y a aucune raison à cela. Si nous utilisons cette phrase et la mettons en pratique, la seule chose que nous obtiendrons est qu’ils associent la nourriture à un moment négatif, qu’ils s’arrêtent de manger ou se sentent malheureux. De plus, avec cela, nous briserons également la confiance dans notre relation.

3. “Si tu ne manges pas ton assiette, il n’y a pas de dessert !” A ne pas dire aux enfants qui ne veulent pas manger

Cette phrase est une autre menace avec laquelle nous n’obtiendrons pas que l’enfant mange, mais au contraire. Ainsi, ils finiront par avoir une relation négative avec la nourriture. Il existe d’autres formes de menaces cachées dans des phrases telles que : « Mange tout pour aller au parc » ou « Si tu manges tout, nous irons au cinéma ».

4. “Regarde comme ton frère mange bien”

Les comparaisons ne sont jamais bonnes. Et elles ne le sont pas non plus au moment des repas. Nous ne devons pas comparer notre enfant à un autre, car chaque enfant est unique et est ce qu’il est.

5. “Ouvre la bouche, l’avion arrive”

Cette phrase peut sembler anodine. Cependant, quand on l’utilise, on le fait pour détourner son attention et mettre la cuillère dans sa bouche. Même ainsi, nous ne devrions pas apprendre à nos enfants à manger pendant qu’ils sont distraits, avec la télévision allumée ou autrement. Car cela les empêchera d’être conscients de l’expérience. S’ils mangent toujours avec des distractions, ils ne voudront pas le faire s’ils n’en ont pas.

6. “Grand-mère sera triste si tu ne manges pas la nourriture qu’elle a préparée avec amour.”

C’est une autre phrase qui cache un chantage émotionnel. Nous rendons l’enfant responsable que s’il ne mange pas, quelqu’un se sentira mal. Alors qu’en réalité l’état émotionnel d’une autre personne ne dépend pas de lui.

Un enfant qui boude devant un plat.

7. “Tu manges comme un bébé.”

Cette phrase, ou dire “comme tu es délicat, tu ne ressembles pas à ton grand-père!”, est très négative. En effet, les enfants les ressentent comme des disqualifications ou des comparaisons qui ont une forte charge émotionnelle. Il ne faut pas oublier que les petits doivent être respectés, même s’ils refusent de manger.

8. “Tant d’enfants ont faim et tu laisses toute cette nourriture dans ton assiette.” A ne pas dire aux enfants qui ne veulent pas manger

Si les enfants ne sont pas responsables de notre bien-être, ils sont encore moins responsables de celui du reste des enfants du monde. Ne croyons pas que, parce que nous prononçons ce genre de phrases, nous sensibilisons notre enfant à la situation grave de nombreux petits sur la planète. Au contraire, la seule chose que nous réalisons est de les faire se sentir mal à propos de leurs goûts et de leurs décisions.

9. “Si tu manges tout, je te donnerai une glace.”

Récompenser ou punir quand un enfant mange n’est pas une bonne ressource. Ainsi, il finira par associer qu’il y a de la mauvaise nourriture et de la bonne nourriture, selon qu’on le récompense ou qu’on le punisse. Cela n’aidera pas son expérience avec la nourriture et il sera encore plus réticent à essayer d’autres aliments.

Phrases qui peuvent blesser quand les enfants ne veulent pas manger

Enfin, il est vrai que l’heure du repas peut devenir un calvaire pour les parents lorsque les enfants ne veulent pas manger. Dans tous les cas, il y a certaines choses que vous ne devriez pas faire si vous voulez que cette situation s’améliore. Par exemple, vous pouvez commencer par éliminer certaines phrases dont nous avons parlé dans cette compilation de votre vocabulaire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Enfants difficiles avec la nourriture: ce qu’il faut savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Enfants difficiles avec la nourriture: ce qu’il faut savoir

Les enfants difficiles avec la nourriture refusent d'introduire de nouveaux aliments dans leur alimentation, en plus d'avoir moins d'appétit.



  • Chueca, A. S., & Zaragozano, J. F. (2009). Problemas de los niños a la hora de comer. Comedores resistentes y neofobia alimentaria. Boletín de la Sociedad de Pediatría de Aragón, La Rioja y Soria, 39(1), 12-16
  • Franco, L. V. (2006). El niño inapetente: Doctor, ¡Mi hijo no quiere comer!. Revista Mexicana de Pediatría, 73(4), 157-158.
  • Ortíz, H., & Barragán, A. (2012). Inapetencia infantil. Gastrohnup, 14(1), S35-S35.