Les maux de tête chez les enfants : causes et traitements

· 25 octobre 2018
69 % des enfants souffrent de céphalées normales pendant leur enfance. Bien que les maux de tête chez les enfants puissent être dus à de nombreux facteurs, dans la majeure partie des cas, il ne faut pas s'alarmer. Néanmoins, il faut être vigilant, car dans certains cas, cela peut être lié à une maladie grave.

Les facteurs qui induisent des maux de tête chez les enfants

Il existe deux types de céphalées qui dépendent de leur origine : les céphalées primaires et secondaires. Les céphalées primaires impliquent un changement au niveau du cerveau. Celui-ci peut être dû à des substances chimiques, à la dilatation de vaisseaux sanguins ou à une tension musculaire.

Les céphalées secondaires sont des symptômes d’autres maladies. Parmi celles-ci, on trouve le plus souvent :

  • Des maladies infectieuses.
  • Des maladies qui ne sont pas d’origine infectieuse comme la grippe, un rhume ou tout autre virus.
  • Le traumatisme crânien.
  • Les allergies ou une sensibilité à un aliment.
  • L’épuisement physique.
  • La faim ou la déshydratation.
  • Des problèmes de dents ou de gencives.
  • Des effets secondaires de médicaments ou des réactions à des toxines.

Il est très important de ne pas poser d’auto-diagnostic pour les enfants. Il faut les emmener chez le pédiatre pour qu’il puisse les examiner et définir les causes réelles de ces céphalées.

Bien que cela soit très rare, il est possible que ces maux de tête chez l’enfant soient un symptôme d’une maladie plus grave. Par conséquent, si votre enfant a des maux de tête très intenses sur le long terme, il est impératif qu’un médecin l’examine et qu’il réalise un bilan complet.

maux de tête récurrents

Nous devons agir de même lorsque l’enfant présente une de ces complications :

  1. Des nausées et une perte de la vision.
  2. La nuque raide ou une faiblesse dans une partie du corps.
  3. S’il perd la faculté de parler, qu’il a du mal à prononcer les mots ou qu’il les mélange.
  4. S’il se trouve dans un état de confusion.

Comment m’occuper de mon enfant à la maison ?

Comme nous l’avons vu, les céphalées peuvent apparaître pour diverses raisons. Ainsi, nous pouvons porter une attention toute particulière à l’enfant à la maison et l’aider à faire diminuer les symptômes de la forme suivante :

  • Il est important que nous puissions lui fournir un lieu de repos agréable où il peut s’allonger et dormir s’il le souhaite. Lorsque les gens souffrent de maux de tête, bien souvent, la plupart des patients ne supportent pas le bruit. Par conséquent, ce lieu doit être le plus calme possible et dans l’obscurité.
  • Il ne faut pas obliger son enfant à faire des efforts physiques.
  • Si votre enfant souffre de maux de tête parce qu’il a faim ou qu’il est déshydraté, il est indispensable de faire en sorte qu’il mange et qu’il boive beaucoup d’eau. En effet, il faut faire en sorte qu’il n’ait pas de complications plus graves.
  • Vous pouvez lui donner un analgésique lorsque la douleur commence s’il souffre de douleurs très intenses. Surtout s’il a été diagnostiqué et qu’il souffre de migraines et que le pédiatre vous l’a conseillé.
  • Si la douleur est très forte, vous pouvez essayer de le distraire pour qu’il ne pense plus à la douleur dans la mesure du possible.

Conseils pour prévenir les maux de tête chez les enfants

  • Si les maux de tête sont provoqués par le stress ou la tension, il faut garder des horaires fixes et une routine régulière pour que cela disparaisse le plus tôt possible. Il vaut mieux avoir des horaires fixes pour l’école, les loisirs, les exercices, pour aller se coucher, etc.
  • Il est important de découvrir s’il existe un déclencheur à ces crises. Par exemple : est-ce que cela arrive toujours lorsqu’il rentre des cours ? Lorsqu’il fait beaucoup d’exercice physique ? Ou lorsqu’il mange un certain type d’aliment ? Cela peut aider à déterminer ce qu’il se passe et ainsi, vous pourrez adopter des comportements pour prévenir l’apparition de maux de tête.
  • Évitez les espaces fermés et où il y a beaucoup de monde, car cela peut provoquer un stress.
causes des maux de tête

  • Prenez rendez-vous chez un ophtalmologiste pour qu’il contrôle la vue de votre enfant. Il est recommandé de passé chez un ophtalmologue avant le début de chaque rentrée scolaire. Ainsi, vous vous assurerez que votre enfant n’a pas de problème de vue et s’il en a, vous pourrez lui éviter de souffrir de maux de tête, car ceux-ci sont souvent liés.
  • Ne pas le laisser exposé au soleil sans protection

Si même avec toutes ces précautions votre enfant présente toujours des maux de tête ou si elle augmente, il est alors peut-être nécessaire de l’emmener consulter de nouveau un pédiatre. Il réalisera alors un examen complet en fonction de ses symptômes et étudiera sa situation.