Les enfants asthmatiques peuvent-ils faire du sport ?

· 18 mars 2019
Les activités physiques aident les enfants à apprendre à respirer correctement. Elles peuvent donc aider considérablement ceux qui souffrent d'asthme.

Les enfants asthmatiques peuvent-ils faire du sport ? C’est l’une des préoccupations les plus communes au sein des foyers où habitent des enfants atteints de cette pathologie.

Beaucoup d’enfants asthmatiques souhaitent avoir une activité sportive. Malheureusement, leurs parents ne savent généralement pas si ce genre de disciplines est recommandé (ou non) vis-à-vis de leur maladie.

Il ne faudrait en aucun cas priver une enfant asthmatique d’une activité sportive qui lui plaît. Dans ces cas et contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’exercice physique peut aider l’enfant à améliorer sa condition respiratoire.

Le sport peut également l’aider à conserver un poids en accord avec sa courbe de croissance. La seule chose à faire est d’évaluer les conditions dans lesquelles se développe l’activité sportive.

Le fait de pratiquer un sport sera associé à de nombreux bénéfices pour l’enfant : le bien-être physique, le bien-être mental, l’amélioration de l’estime de soi et de la confiance en soi. Le sport sera par conséquent responsable de l’augmentation de l’intégration sociale de l’enfant.

Pour tirer profit de cela, il est nécessaire d’avoir la maladie sous contrôle. Il est indispensable de pouvoir toujours avoir les médicaments nécessaires à portée de main et de consulter régulièrement un médecin spécialiste.

Qu’est-ce que l’asthme ?

C’est une maladie chronique qui produit des excès de toux, des sifflements bronchiques, des essoufflements et des difficultés à respirer. Certains enfants manifestent cette pathologie lorsqu’ils effectuent une activité physique ou lorsqu’ils la finissent. Dans ces cas là, on parle d’asthme d’effort.

Ce type d’asthme n’empêche pas l’enfant de faire du sport. Au contraire, il est recommandé d’avoir une activité physique car ses bénéfices connus pour la santé et la stabilité émotionnelle sont essentiels. Il est important que l’enfant et son entraîneur sachent identifier le moment adéquat pour prendre une pause ou mettre un terme à l’entraînement.

Sports recommandés pour les enfants asthmatiques

Il existe une grande variété de sports et d’activités récréatives que les enfants peuvent réaliser en étant atteint de cette difficulté respiratoire. Le sport adéquat sera celui que l’enfant considère comme son favori.

Si on lui impose un sport, il prendra l’excuse de sa maladie pour l’abandonner. Ce qui est important est que l’enfant se sente à l’aise et heureux dans la réalisation de son effort sportif.

sports recommandés chez les asthmatiques

A part la plongée avec bouteilles d’air comprimé (qui n’est pas recommandée), un enfant asthmatique peut pratiquer n’importe quel type de sport. Certaines disciplines sont moins asmogènes que d’autres. Il faut donc toujours reconnaître à temps les réactions qui se manifestent.

Si l’enfant tolère correctement l’effort physique, il n’est pas nécessaire de lui donner des médicaments en amont. Si au contraire des complications se font généralement ressentir, il est préférable de lui administrer des médicaments 10 minutes avant le début de l’effort.

Les sports qui génèrent le plus de symptômes asmogènes sont ceux qui requièrent un effort de longue durée. Cela concerne donc les sports d’endurance tels que le cyclisme, l’athlétisme, la randonnée, le basket, le rugby, le football, le patinage ou le hockey sur glace. Ces disciplines supposent une dépense importante d’énergie sans pauses pour se reposer.

Les sports tels que la gymnastique, le golf, la natation, le waterpolo en piscine climatisée et couverte, le yoga, le vélo d’appartement, la marche à pieds, l’escrime et les arts martiaux (judo, karaté, taekwondo) présentent une probabilité moindre de déclencher une crise d’asthme. En fait, ce sont des pratiques qui alternent des moments d’efforts et de repos.

Tout cela prouve que les enfants asthmatiques peuvent faire du sport, mener une vie normal et se rendre à l’école sans devoir être confrontés à des épisodes et symptômes associés à la maladie. 

Recommandations pour que les enfants asthmatiques puissent faire du sport

  • Il est important qu’un échauffement doux d’une quinzaine de minutes soit réalisé afin de débuter l’activité sportive.
  • Eviter de faire du sport lorsque l’enfant est en pleine crise d’asthme.
  • Dégager les fosses nasales. Il est important de s’assurer que l’enfant soit capable de respirer correctement par la bouche et par le nez.
  • Pratiquer le sport de manière modérée. Ainsi, le corps pourra s’adapter aux mouvements et au type de respiration nécessaire.
asthme chez l'enfant

  • Dans la mesure du possible, éviter les environnements froids et secs ainsi que les endroits contaminés ou envahis par la fumée.
  • Eviter les exercices intenses ou de longue durée surtout lorsque l’enfant ne se sent pas en pleine forme et que les limites du sport en question ne sont pas connues.
  • Traiter l’asthme avec un spécialiste. Prendre les médicaments prescrits avant l’activité physique si nécessaire et considérer systématiquement les mesures d’hygiène préventives à la crise.

A l’école, l’enfant peut faire du sport dans la mesure où son professeur est au courant de la maladie et qu’il est capable d’aider l’enfant à se sentir à l’aise. L’activité physique est nécessaire pour la croissance et la bonne santé de l’enfant. Empêcher un enfant de la pratique est une erreur qu’il faut à tout prix éviter.

L’exercice physique contribue à la récupération de la capacité respiratoire. Vous devez le considérer comme une partie du traitement.