Le complexe d’Œdipe, une étape de la croissance

· 12 février 2019
Le complexe d’Œdipe fait partie de la théorie de la psychanalyse proposée par le psychologue autrichien Sigmund Freud au 20e siècle.

Le complexe d’Œdipe fait référence à un conflit émotionnel. Notamment entre les sentiments négatifs et positifs qu’un enfant ressent envers ses parents.

Les marques d’affection qu’a un enfant envers sa mère sont en général sont une constante de l’enfance. Néanmoins, il existe un moment où cet amour s’approfondit : cette étape est le complexe d’Œdipe.

Freud le décrit comme le conflit créé par le sentiment d’attraction sexuel entre un individu et son géniteur du sexe opposé et l’envie simultanée d’élimination de son géniteur du même sexe. Ce dernier est appelé parricide.

Il faut noter que le complexe d’Œdipe chez l’enfant n’implique pas forcément un inceste.

Pourquoi Œdipe ?

Œdipe est le nom du protagoniste d’une tragédie grecque écrite par Sophocle. Elle raconte l’histoire du fils du roi Laïos et de la reine Jocaste.

Un oracle avait prédit que l’avenir de Laïos serait d’être tué par son propre fils. C’est pour cette raison que le roi le donna à un serviteur pour qu’il l’abandonne. Ainsi, il pensait pouvoir échapper à son destin tragique.

Cependant, son serviteur lui désobéit et donna l’enfant à un fermier qui le donna à son tour au roi de Corinthe, Polybus. Ainsi, Œdipe grandit pour devenir un homme.

Puis, il est venu à entendre des rumeurs affirmant que ses parents n’étaient pas ses parents biologiques. Alors Œdipe consulta l’oracle qui lui dit que son destin était de tuer son père. Pour échapper à cette tragédie, il décida de quitter Corinthe pour toujours.

En chemin, il rencontra le roi Laïos. Un de ses messagers lui ordonna de céder le passage. Œdipe n’ayant pas obéi, on tua un de ses chevaux. Alors, Œdipe se rebella et tua le roi et ses serviteurs. Plus tard, Œdipe épousa Jocaste sans savoir que c’était sa mère.

Lorsqu’il découvrit la vérité, Œdipe s’arracha les yeux et se mit à errer dans toute la Grèce avec sa fille Antigone. De son côté, Jocaste se suicida.

complexe d'Œdipe

Comment se manifeste le complexe d’Œdipe ?

Chez les enfants, le complexe d’Œdipe se manifeste de la manière suivante :

  • Amour excessif et idéalisation de la mère.
  • Compétition avec le père pour l’amour maternel accompagnée de sentiment de rancœur et de colère.
  • Recherche d’acceptation et de satisfaction de la mère via un comportement exemplaire.
  • Jalousie envers le père lorsqu’il reçoit de l’attention de la mère.
  • Mauvaise conduite, colère et caprices face au père et défiance vis-à-vis de son autorité.

Alors que certains psychologues prétendent que le complexe d’Œdipe peut être utilisé pour désigner les enfants des deux sexes, d’autres sont en désaccord avec cette idée.

Ils soutiennent qu’au contraire, chez les filles, l’équivalent de ce processus est le complexe d’Electre. A ce stade, à l’inverse de ce qui se passe avec le complexe d’Œdipe, les filles rivalisent avec leur mère pour obtenir l’attention de leur père.

« Les émotions inexprimées ne meurent jamais. Elles sont enterrées vivantes et ne ressortent que plus tard dans les pires conditions. »

– Sigmund Freud –

Quelle est la fonction du complexe d’Œdipe ?

Selon Freud, le complexe d’Œdipe est une étape naturelle et transitoire qui remplit les objectifs suivants :

  • L’acceptation de la loi qui interdit l’inceste.
  • L’accès aux organes génitaux.
  • La constitution des différentes instances psychiques, en particulier celle du « surmoi » comme produit de l’assimilation de l’autorité paternelle.
  • L’acceptation de son propre sexe.
conseils complexe d'Œdipe

Que doivent faire les parents ?

Comme nous l’avons vu précédemment, l’apparition de ce comportement ne doit pas vous préoccuper, car c’est quelque chose de normal qui passera avec le temps.

Pour la mère, le changement de comportement ne représentera pas de problème ; elle le verra certainement comme une démonstration normale d’amour.

La personne qui pourra le remarquer sera le père. Dans le cas où son comportement devient trop agressif ou quand il s’étend sur une période trop longue, il faut aller consulter un thérapeute pour qu’il puisse établir un diagnostic pertinent.

De même, des cauchemars liés à la disparition ou à l’éloignement de la mère peuvent être un autre signal d’alerte.

En général, le complexe d’Œdipe se termine vers les 5 ans. A partir de ce moment, les sentiments envers le père changent, il ne sera plus considéré comme une menace, mais comme un exemple.

« Un homme qui a été le favori incontesté de sa mère entretient durant sa vie le sentiment d’un conquérant. »

– Sigmund Freud –

Quelques conseils pour passer cette étape

  • Evitez d’alimenter les jalousies de l’enfant en montrant des marques d’affection devant lui.
  • Donnez-lui le même temps d’attention avec le père et la mère, de cette façon, il se sentira aimé de la même façon par les deux parents.
  • Partagez des moments de loisir avec le père pendant lesquels il peut oublier ses sentiments négatifs.
  • Ne vous moquez pas de son comportement : souvenez-vous que tout ce qu’il fait est normal.
  • Ne renforcez pas la compétitivité qu’il a par rapport à l’amour de sa mère.

Au-delà du fait qu’il y ait des cas où il s’intensifie trop ou il s’étend au-delà de l’ordinaire, le complexe d’Œdipe est une étape par laquelle chaque enfant passe. Les parents, quant à eux, doivent se montrer compréhensifs et apporter un peu de sérénité dans cette situation.