L’anémie postpartum

30 juin 2019
L'anémie est une pathologie relativement courante après l'accouchement qui entraîne une grande fatigue chez la mère. Nous détaillerons dans cet article les causes, les signes, les effets secondaires et le traitement d'une anémie postpartum.

Devenir mère est l’une des expériences qui offrent le plus de défis et de récompenses. Néanmoins vous devez savoir qu’entre les possibles complications postpartum, l’anémie fait partie des plus fréquentes chez de nombreuses femmes.

L’anémie postpartum fait référence à la carence en fer après la naissance de l’enfant. Ce problème est dû au fait qu’à la fin de la grossesse, le corps de la femme utilise beaucoup de fer pour le développement et la croissance du foetus.

C’est pourquoi il est nécessaire de prendre en compte quelques signes d’avertissement de cette pathologie pour pouvoir la prévenir. On peut notamment citer la fatigue, la faiblesse ou l’irritabilité.

L’anémie postpartum

Pendant la grossesse, le corps de la femme produit plus de sang pour contribuer à la croissance du bébé. Si cette dernière ne possède pas suffisamment de fer, il est possible que le corps ne puisse pas produire la quantité de globules rouges nécessaires pour fournir cette quantité supplémentaire de sang.

Dans tous les cas, les mères qui souffrent d’anémie pendant l’allaitement doivent savoir qu’il n’y a aucune contre-indication pour prendre des compléments alimentaires ou consommer des aliments qui contiennent du fer.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer une anémie postpartum. Il peut parfois être difficile de déterminer la cause exacte. Cependant, la cause la plus évidente est la perte de sang après la naissance.

Pour d’autres mères, l’anémie postpartum peut être un trouble chronique qui peut avoir d’autres causes. En outre, on doit prendre en compte que l’anémie postpartum est un trouble qui peut toucher des femmes qui n’ont pas souffert de ce problème pendant la grossesse.

Lisez également :
La pré-éclampsie postpartum : les causes

Une mère en train de dormir

Les causes de l’anémie postpartum

Dans la plupart des cas, les femmes souffrent d’anémie après l’accouchement à cause d’une combinaison des conditions suivantes.

Alimentation pauvre en fer

L’anémie après l’accouchement peut être difficile à gérer. En effet, bien que les mères absorbent suffisamment de fer dans leur alimentation, l’hémorragie postpartum peut durer des semaines. 

Diminution de l’absorption de fer

Certaines femmes ont des difficultés à absorber du fer en raison de certaines maladies intestinales, telles que l’intolérance au gluten, la maladie inflammatoire intestinale ou la maladie de Crohn.

Ces complications, combinées avec la difficulté à maintenir une alimentation adaptée, juste après la naissance du bébé, peuvent provoquer l’anémie après l’accouchement.

« Une femme qui vient d’accoucher est comme un bel arbre qui fleurit ».
-Peter Jackson-

Les symptômes de l’anémie postpartum

Assurez-vous de consulter votre médecin si vous vous sentez épuisée ou si l’un de ces symptômes de l’anémie devient ingérable pour vous. Voici les symptômes qui peuvent révéler une carence en fer :

  • Tristesse ou dépression.
  • Vertiges ou étourdissement.
  • Manque de motivation.
  • Rythme cardiaque élevé.
  • Maux de tête.
  • Irritabilité ou changements d’humeur.
  • Baisse de la libido.
  • Pâleur de la peau.

Les effets secondaires de l’anémie postpartum

L’anémie après l’accouchement peut provoquer des problèmes de santé tels que :

  • L’augmentation du risque de dépression postnatale.
  • Une vulnérabilité accrue face aux infections courantes du tractus urinaire.
  • Une fatigue excessive.
  • Un syndrome d’insuffisance de production de lait pendant l’allaitement.
  • La diminution de la qualité du lait maternel.
Une femme enceinte avec une assiette d'épinards

Le traitement de l’anémie postpartum

Voici les étapes à suivre pour soigner l’anémie après l’accouchement :

  • Assurez-vous de maintenir une alimentation riche en fer. En outre, ajoutez des sources de vitamine C. Cette dernière stimule l’absorption de fer dans l’organisme.
  • Évitez également de consommer des aliments riches en calcium. En effet, ceux-ci inhibent l’absorption de fer.
  • Consultez votre médecin et consommez des suppléments de fer.
  • Le médecin peut vous prescrire du fer par voie intraveineuse.
  • Dans le pire des cas, le médecin peut vous conseiller une transfusion de sang. Le traitement se fera au cas par cas, selon le taux de fer et l’état de santé.

Enfin, n’oubliez pas que l’anémie postpartum peut être traitée grâce à une alimentation saine et équilibrée, riche en fer et en vitamine C. Vous devez sans doute savoir que maintenir un taux de fer correct pendant la grossesse contribue à prévenir l’anémie après l’accouchement, que celui soit naturel ou par césarienne.