L’anémie chez les enfants

18 mai 2019
Pendant l'enfance, les besoins en fer sont essentiels pour une croissance optimale. Un faible taux d'hémoglobine peut entraîner des maladies comme l'anémie.

L’anémie chez les enfants se présente lorsqu’il existe une diminution du nombre de globules rouges dans le sang. Les globules rouges sont responsables du transport de l’oxygène à tous les organes du corps grâce à l’hémoglobine. Cette dernière transporte à son tour l’oxygène aux tissus en contribuant à leur bon fonctionnement.

L’anémie chez les enfants est très courante entre 6 mois et 3 ans. C’est notamment le cas si le bébé n’a pas reçu les compléments de fer suggérés par le pédiatre.

La première année de l’enfant est cruciale pour sa croissance. Ce processus est renforcé grâce aux réserves de fer. Si l’enfant n’a pas reçu suffisamment de fer, il est très probable qu’une anémie se manifeste.

Il faut être attentif à des symptômes tels que : pâleur de la peau, fatigue extrême, manque d’appétit, faiblesse musculaire et somnolence. Ces symptômes permettront d’identifier le problème à temps. Les parents doivent agir rapidement.

Lisez également :
L’hypersomnie chez les enfants, quelles sont les causes ?

Une analyse de sang pour détecter l'anémie

Diagnostic

Le médecin sollicitera une prise de sang. On pourra ainsi connaître les taux d’hémoglobine, de fer, d’hématocrite, de ferrite, entre autres. Grâce aux résultats, on pourra déterminer si l’enfant présente une carence en fer et vérifier les réserves en fer.

Les principales causes de l’anémie chez les enfants

  • Une carence en vitamine B12.
  • Une difficulté d’absorption du fer ou une mauvaise alimentation.
  • Certaines maladies gastro-intestinales ou des infections dans l’organisme.
  • Une exposition au plomb qu’émettent les usines d’encre, de batteries et les ateliers.
  • Recevoir des traitements très longs d’antibiotiques. On doit en consommer avec modération. Il faut respecter la posologie à la lettre.
  • Consommer du lait entier de vache ou d’autres animaux au cours de la première année. Cela affecte l’estomac de l’enfant et peut entraver l’absorption des minéraux.
  • Enfants prématurés. En effet, ils ont passé moins de temps dans l’utérus et n’ont pas obtenu la quantité de réserves de fer nécessaires.

Pendant les étapes de croissance accélérée entre un et cinq ans et de dix à treize ans, tous les enfants présentent une anémie légère. Pour éviter ce problème, il faut leur administrer des compléments de fer. 

Conséquences de l’anémie chez les enfants

L’anémie chez les enfants affecte le rendement scolaire, le développement cognitif, la croissance, la réflexion, entre autres. Elle empêche autrement dit le développement et l’épanouissement normal de l’enfant.

Il est ainsi important de corriger la carence en fer. En effet, celle-ci compromet le développement intellectuel de l’enfant. Si elle n’est pas corrigée à temps, elle peut entraîner un retard de maturité important.

Les globules rouges

Prévention de l’anémie chez les enfants

L’alimentation des enfants doit être équilibrée dès le plus jeune âge. Une alimentation saine et équilibrée inclut de la viande, du poisson, des légumes, des fruits, des céréales et des laitages. Cela fournira les nutriments et l’énergie nécessaires au développement de l’enfant. On recommande également de :

  • Inciter l’allaitement maternel, ne pas donner de lait en formule pendant la première année.
  • Administrer des compléments en fer prescrits par un pédiatre.
  • Inclure une alimentation complémentaire dès le sixième mois du bébé.
  • Effectuer un bon suivi des bilans médicaux pendant la grossesse et après avec son enfant pour qu’il soit en bonne santé.
  • Prendre en compte que l’absorption du fer chez le bébé est plus efficace quand il est ingéré avec de l’acide ascorbique ou de l’acide citrique.

Le meilleur traitement

Si on constate un symptôme révélateur de la présence d’une anémie chez l’enfant, il faut consulter le pédiatre. Ce dernier prescrira les médicaments nécessaires et donnera les conseils à suivre selon la gravité du cas. Il est essentiel de recourir à une aide médicale et ne pas prétendre résoudre le problème avec des remèdes maison.

Le succès et la durée du traitement dépendront du progrès effectué par l’enfant. Une fois que l’alimentation sera respectée avec notamment la consommation de compléments en fer, on notera des résultats. Cette cure dure environ trois mois. Il faudra néanmoins surveiller le taux d’hémoglobine.

Il faut savoir qu’il existe des anémies sévères qui peuvent être dues à d’autres maladies comme l’asthme ou tout autre problème respiratoire. Dans ce cas, le traitement indiqué pourra nécessiter des transfusions sanguines.