L’acide folique, à quoi ça sert ?

28 janvier 2018
Quand une femme est enceinte, l'une des premières vitamines que son médecin lui prescrit est l'acide folique. Nous voulons aujourd'hui vous expliquer quels sont les bienfaits de cet élément sur votre santé.

Même si on l’appelle commercialement acide folique, le nom pharmaceutique de cet élément est la vitamine B9. Elle peut se prendre en tablettes ou au travers des aliments suivants : épinards, asperges, œufs, avocats, haricots rouges, lentilles, riz, foie de bœuf et de poulet, betterave, chou, blettes, laitue, tomates, mangues, groseilles, ananas, pommes de terre, avoine, arachide, flocons de maïs, chou-fleur, oranges, brocolis, haricots verts et pains aux céréales.

Notre foie produit de l’acide folique, mais il est ensuite rapidement absorbé. C’est pour ça qu’il faut faire attention aux réserves de cette vitamine, surtout chez les femmes en âge d’avoir des enfants. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de consommer une dose d’acide folique tous les jours, selon la condition physique qu’on a. La consommation d’acide folique est également recommandée chez les hommes.

Quelle est la dose recommandée ?

Consommez tous les aliments riches en acide folique pendant la grossesse

Il est important de consommer une certaine dose d’acide folique, selon sa condition physique. Apprenez ici quelle doit être cette portion pour vous :

  • Les personnes âgées doivent ingérer 400 microgrammes.
  • Les femmes enceintes ont besoin d’une consommation journalière de 600 microgrammes.
  • Les mères qui allaitent on besoin de 500 microgrammes par jour.

Attention, gardez à l’esprit que consommer un élément en excès n’est jamais bon. C’est aussi le cas pour cette super vitamine. Les médecins recommandent donc de ne pas dépasser la dose journalière, car la vitamine pourrait alors empêcher la bonne absorption de vitamine B12.

L’acide folique : une vitamine idéale pour tous

Si vous avez l’intention d’avoir un enfant, consultez votre médecin pour qu’il analyse les niveaux d’acide folique des futurs parents, et qu’il puisse prescrire une dose journalière pour chacun.

Oui, vous avez bien lu cela. Les hommes ont aussi besoin de cette dose d’acide folique, surtout quand ils ont l’intention d’avoir un enfant. Car cette vitamine fortifie les spermatozoïdes et réduit le risque de transmettre des pathologies congénitales au fœtus.

La consommation d’acide folique n’est pas réservée aux femmes enceintes. Tout le monde peut en prendre une dose par jour.

Cette vitamine, considérée comme miraculeuse par de nombreux experts, grâce à ses multiples apports pour la santé, favorise le renouvellement des cellules de l’ADN et la réparation des tissus. En ce qui concerne les effets sur le fœtus, la présence d’acide folique est indispensable. Elle permet la division des cellules, qui est nécessaire pour fabriquer correctement les tissus et les organes du bébé, pendant qu’il grandit dans le ventre de sa mère.

L’acide folique permet de prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer et du cancer du colon

Étant donné que le cerveau et la colonne vertébrale sont deux des premiers organes à se former dans l’embryon, il est souvent recommandé de commencer à ingérer de l’acide folique deux mois avant de tomber enceinte. Cela garantit à la femme d’avoir les réserves nécessaires de cette vitamine.

D’autre part, elle prévient l’anémie, car la présence d’acide folique dans l’organisme favorise la production de globules rouges. Ainsi, si vous consommez cette vitamine, vous combattrez les défenses faibles et le manque d’énergie, qui peuvent affecter votre quotidien.

Les avantages de la consommation d’acide folique

Pour la santé de votre enfant, n'oubliez pas de manger équilibré

Pendant la grossesse, les avantages de l’acide folique touchent la mère et le fœtus. En effet, il permet de réduire la possibilité d’accoucher prématurément, d’avoir un bébé souffrant d’insuffisance pondérale, et d’autre part, d’éviter certaines malformations congénitales.

Et du côté contraire, le manque de vitamine B9 pendant la période de la grossesse peut provoquer des dommages neurologiques chez le fœtus, ainsi qu’un sous-développement du système osseux, et des malformations de la moelle épinière et du cerveau. L’acide folique est véritablement essentiel au bon développement de l’embryon.

La meilleure façon d’ingérer n’importe quelle vitamine est toujours de consommer des aliments crus, comme des fruits et légumes. Cependant, il est possible que la consommation des ces aliments ne soit pas une source suffisante d’acide folique. Dans ces cas, il est recommandé d’en prendre en gélules ou en gouttes. C’est idéal pour les enfants qui n’aiment pas les salades.

La consommation régulière d’acide folique au travers d’aliments ou de compléments, permet de prévenir la dépression, la maladie d’Alzheimer et le cancer du colon

Dans tous les cas, pour être sûr de la quantité d’acide folique dont votre corps a besoin, consultez votre médecin et préparez-vous à inclure cette vitamine dans votre régime alimentaire.

 

A découvrir aussi