La théorie de l'Expérience d'Apprentissage Médiatisé de Feuerstein

09 février, 2020
L'Apprentissage Médiatisé part de l'idée de base selon laquelle toutes les personnes peuvent développer leur potentiel d'apprentissage.

Aujourd’hui, beaucoup d’experts continuent à étudier et à se poser la question suivante par rapport à l’intelligence : est-elle innée ou acquise ? De son côté, le psychologue Reuven Feuerstein avait des idées bien fixées. Même s’il ne remet pas en cause la partie biologique de l’intelligence humaine, il défend l’idée selon laquelle nous avons tous la capacité de développer notre intelligence à travers ce qu’il appelle l’Apprentissage Médiatisé.

Reuven Feuerstein et la modifiabilité cognitive structurelle

Né à Botosan, en Roumanie, et docteur en Psychologie du Développement, Feuerstein a dédié la majeure partie de sa vie à l’éducation et à ces personnes avec de grandes difficultés d’apprentissageIl est l’auteur de brillantes théories comme la Modifiabilité Cognitive Structurelle et l’Expérience d’Apprentissage Médiatisé.

C’est sur cette base qu’il a élaboré le célèbre Dispositif d’Évaluation de la Propension d’Apprentissage et créé des environnements modifiants.

«La modifiabilité de la structure cognitive voit l’organisme humain comme ouvert, adaptable et disposé au changement ; elle comprend l’intelligence non pas comme une structure statique mais comme une structure ouverte et dynamique».

-Patricia Gómez-

En quoi consiste la Théorie de l’Expérience d’Apprentissage Médiatisé ?

Après avoir travaillé avec des personnes possédant des niveaux éducatifs minimes, Feuerstein en est arrivé à la conclusion que ce rendement pouvait être modifié à travers des processus cognoscitifs. En d’autres termes : tout le monde peut développer son potentiel d’apprentissage.

Il a donc formulé sa théorie de l’Expérience d’Apprentissage Médiatisé (TEAM) sur cette base. Selon les mots de la pédagogue Patricia Gómez, la TEAM fait référence à la qualité de l’interaction entre l’apprenti et le médiateur, au cours de laquelle le médiateur sélectionne, élargit et interprète le processus d’apprentissage de l’élève.

Ainsi, l’éducateur agit en tant que médiateur dans le processus d’enseignement-apprentissage. Cependant, pour Feuerstein, la simple supervision et l’interaction entre l’élève et le professeur ne suffisent pas pour que l’expérience d’apprentissage médiatisé se produise. Un médiateur responsable, affectueux, connaisseur et compétent est donc nécessaire pour faire l’intermédiaire entre l’élève et l’expérience d’apprentissage médiatisé.

Par ailleurs, selon l’experte Silvia Ester Orrú, pour pouvoir effectuer un apprentissage médiatisé de qualité, nous devons partir d’une intentionnalité positive. Il s’agit de la base selon laquelle le potentiel d’apprentissage de tout être humain est modifiable.

«L’utilisation de l’Apprentissage Médiatisé en tant que forme d’intégration des élèves avec leur environnement consiste en la transformation de tous les stimulus à travers un éducateur qui les ordonne, dans le but de les organiser et de les modifier pour mieux interpréter l’univers qui l’entoure».

-Silvia Ester Orrú-

Avantages de l’Apprentissage Médiatisé

  • Il éveille l’intérêt des enfants vis-à-vis de leur processus d’apprentissage ; ils peuvent maintenant y participer.
  • Il renforce l’apprentissage des élèves, même quand ces derniers présentent un faible rendement.
  • L’Apprentissage Médiatisé aide à réguler et à contrôler le comportement car les élèves apprennent à récupérer les connaissances apprises pour les utiliser et raisonner de façon cohérente.
  • Il développe la participation active et collaborative des élèves grâce à l’interaction et la motivation suggérées par le médiateur.
  • Il est à l’origine de l’individualisation et de la différenciation psychologique de chacun des élèves. Ceux-ci participent activement à leur apprentissage et sont capables de penser de façon indépendante.
  • L’Apprentissage Médiatisé facilite aussi l’attention vis-à-vis de l’accomplissement des buts des élèves ; en d’autres termes, il renforce la recherche, la planification et l’accomplissement d’objectifs des individus.
  • Il développe la pensée divergente des élèves ainsi que leur curiosité intellectuelle et leur originalité.

Enfin, pour pouvoir atteindre le développement cognitif que Feuerstein expose dans sa Théorie de l’Apprentissage Médiatisé, nous ne devons pas oublier l’idée principale de ce philosophe pédagogue : l’éducateur médiateur doit croire en la capacité de changement de ses élèves, en leur faisant voir leur potentiel d’apprentissage.

 

  • Ester, S. (2003). Reueven Feuerstein y la teoría de la modificabilidad cognitiva estructural. Revista de Educación, nº 323, p. 33-54. Ministerio de Educación y Formación Profesional, Gobierno de España. Recuperado de: https://www.mecd.gob.es/dctm/revista-de-educacion/articulosre332/re3320311443.pdf?documentId=0901e72b81256ae0
  • Feuerstein, R., Rand, Y., Hoffman, M. y Miller, R. (1980). Instrumental Enrichment: an intervention program for cognitive modifiability. Baltimore: University Park Press.
  • Gómez, P. (2013). Teoría de la experiencia del aprendizaje mediado del Dr. Reueven Feuerstein: la importancia del maestro como principal mediador del aprendizaje. Universidad Pedagógica Nacional. México, D.F.