La technique Koeppen pour aider les enfants à se détendre

14 février 2020
Apprendre aux enfants à se relaxer les aide à faire baisser leur anxiété et à améliorer leur concentration. La technique Koeppen est une méthode simple et amusante pour y parvenir.

Les enfants, tout comme les adultes, peuvent souffrir d’anxiété ou de stress dans leur quotidien. Eux aussi vivent des situations difficiles qui peuvent les angoisser, les inquiéter et les mettre en colère. La relaxation est une pratique extrêmement utile et bénéfique pour les petits, sous de nombreux aspects. C’est pour cela que nous allons maintenant vous parler de l’une des méthodes les plus simples et les plus amusantes pour que les enfants se détendent : la technique Koeppen.

Cette technique se base sur la relation existant entre la tension physique et mentale. Lorsque nous réussissons à relaxer notre corps, l’anxiété se réduit considérablement. Pour cela, cette technique s’appuie sur des exercices – très simples –  de visualisation qui aideront les enfants à détendre et relaxer leurs différents groupes musculaires. Chaque exercice ou histoire doit être répété de deux à quatre fois.

Exercices initiaux de la technique Koeppen

1. Le citron, exercice pour relaxer les mains et les bras :«Imaginez que vous avez un citron dans votre main gauche. Vous devez le presser pour que le jus sorte. Pressez-le de toutes vos forces. Vous voyez comment votre main et votre bras se tendent lorsque vous faites ça ? Vous avez réussi, vous pouvez lâcher le citron et le laisser tomber. Maintenant, votre main et votre bras se détendent. Vous notez la différence ?»

La technique Koeppen pour se détendre

2. Le chat paresseux, pour relaxer les bras et les épaules : «Imaginez que vous êtes un chat très paresseux et que vous voulez vous étirer. Étirez les bras devant vous. Levez-les au-dessus de votre tête et ramenez-les en arrière. Vos épaules tirent, n’est-ce pas ? Maintenant, laissez-les retomber et prêtez attention à cette sensation de relâchement dans vos épaules et vos bras.»

3. La tortue, pour détendre les épaules et le cou : «Maintenant, vous êtes une tortue assise sur une roche, très heureuse. Tout à coup, vous vous sentez en danger : vous devez vous cacher ! Rentrez la tête dans votre carapace, montez vos épaules jusqu’aux oreilles. Le danger s’est éloigné, vous pouvez sortir. Sortez votre tête et observez comment vos épaules et votre cou se détendent.»

4. Le chewing-gum, pour détendre la mâchoire : «Vous avez un très gros chewing-gum. Il est énorme ! Vous voulez le mâcher mais, pour cela, vous devez vous servir de tous les muscles de votre mâchoire. Mordez-le avec force, mâchez-le. Maintenant, le chewing-gum a disparu, vous pouvez cesser de serrer votre mâchoire. Vous voyez comme tous vos muscles se relâchent ?»

D’autres exercices de la technique Koeppen

5. La mouche, pour relaxer le visage, le nez et le front : «Vous avez une mouche très embêtante posée sur votre nez. Vous voulez la faire fuir mais vous ne pouvez pas vous servir de vos mains. Essayez en plissant beaucoup le nez. Vos joues et vos lèvres se tendent, n’est-ce pas ? Vous avez réussi à la faire partir, vous pouvez laisser votre visage se détendre.»

6. L’éléphant, pour détendre l’abdomen : «Vous êtes tranquillement allongé sur l’herbe quand vous voyez soudainement un éléphant courir vers vous. Vous n’avez pas le temps de vous enfuir. La seule solution est de faire en sorte que votre estomac devienne très dur : faites en sorte qu’il devienne dur comme une roche. L’éléphant est parti dans une autre direction, vous pouvez vous relâcher et vous détendre.»

7. La clôture, pour détendre l’abdomen et le dos«Vous vous promenez dans les bois et vous voyez un bel endroit. Vous avez très envie d’y aller mais vous devez passer à travers une clôture très étroite. Pour y arriver, vous devez rentrer votre estomac, comme si vous vouliez qu’il atteigne votre dos. Vous avez réussi, vous pouvez reprendre votre position normale et relâcher votre estomac.»

Une mère et ses enfants

8. La boue, pour détendre les pieds et les jambes : «Vous marchez dans la jungle quand vous voyez une mare de boue : vous avez envie de mettre vos pieds dedans. Pour cela, vous devez pousser de toutes vos forces avec vos jambes ; poussez vers le bas pour pouvoir marcher dans la boue. Maintenant, sortez de la mare ; vous pouvez relâcher vos jambes et vos pieds.»

Utilité de cette méthode

À travers ces exercices, les enfants apprendront à connaître leurs corps et à l’écouter. Ils pourront se familiariser avec les sensations de tension et les identifier quand elles apparaîtront dans leur vie quotidienne. Ils apprendront aussi qu’en relaxant leurs muscles, ils peuvent parvenir à réduire leur anxiété ou leur nervosité.

Il ne s’agit pas d’un exercice isolé mais plutôt d’une pratique continue. Les petits doivent la réaliser avec régularité, au moins une fois par jour. Grâce à cela, ils seront plus détendus, amélioreront leur attention et leur concentration et dormiront mieux. Leur intelligence émotionnelle s’améliorera également car ils comprendront mieux leurs émotions et parviendront à les gérer.

 

 

  • González, A., & Amigo, I. (2000). Efectos inmediatos del entrenamiento en relajación muscular progresiva sobre índices cardiovasculares. Psicothema12(1), 26-32.
  • Varona Simón, L. (2018). Programa de intervención pragmática en niños con Disfemia.