La grossesse après une ligature des trompes, est-ce possible ?

La ligature des trompes est souvent choisie comme méthode contraceptive. Cependant, il est possible de tomber enceinte après l'opération. Découvrez pourquoi.
La grossesse après une ligature des trompes, est-ce possible ?

Dernière mise à jour : 14 octobre, 2021

La ligature des trompes est aujourd’hui la méthode contraceptive la plus courante pour les femmes. Il s’agit également de la méthode la plus efficace et irréversible. Les femmes optent pour cette méthode car elles sont sûres de ne pas vouloir une autre grossesse à l’avenir.

De même, celles qui ont entre 40 et 50 ans et qui ont des antécédents familiaux de cancer de l’ovaire choisissent cette alternative. Cependant, la science indique que nous devons prévoir une certaine marge d’erreur, aussi petite soit-elle. De même, les chercheurs soulignent qu’il est possible de recanaliser les trompes de Fallope.

Est-il possible de tomber enceinte après avoir subi une ligature des trompes? Oui, découvrez-en les causes.

Ligature des trompes: un retour en arrière est possible

Les experts indiquent que la ligature des trompes n’est pas une méthode de contraception définitive. En effet, après avoir subi cette procédure, il est possible de tomber enceinte. Cela sera possible grâce à deux mécanismes: l’un d’eux est le renversement de la ligature et l’autre consiste en la fécondation in vitro.

Une femme qui fait un test de grossesse.

En général, la technique de FIV est judicieuse pour les femmes de plus de 40 ans. Avant 40 ans, un renversement est suggéré. Il convient de préciser que les taux de réussite sont très importants.

Cette opération de microchirurgie permet d’atteindre jusqu’à 55% de réussite de grossesse, un taux qui pourrait atteindre 70% chez les femmes de moins de 35 ans. Cependant, plusieurs considérations sont à prendre en compte au moment de décider de franchir cette étape.

En effet, pour que l’inversion des trompes soit un succès, la technique de ligature doit avoir maintenu la partie distale des trompes viable, c’est-à-dire les terminaisons proches de l’ovaire. De même, ils doivent présenter une longueur minimale de 4 cm. S’ils sont plus courts, ils perdent probablement leur fonctionnalité.

De là découle une réalité difficile pour celles qui veulent concevoir à nouveau. Si tout ou une grande partie de la trompe a été retiré lors de la ligature, l’inversion sera alors impossible à réaliser. Pour cette raison, il est toujours recommandé de consulter le médecin qui a effectué l’intervention.

Beaucoup de femmes veulent recanaliser les trompes. Selon le Journal colombien d’obstétrique et de gynécologie, ces déterminations ont plusieurs causes. Les plus fréquentes sont la rencontre d’un nouveau partenaire, le désir d’avoir plus d’enfants, le décès d’un enfant ou des raisons religieuses.

Peut-on tomber enceinte avec cette opération?

Oui, il est également possible de tomber enceinte après avoir subi une ligature des trompes. Des études montrent que la méthode n’est pas une garantie à 100 % de contraception. Bien sûr, les chances sont très faibles puisqu’il n’y a que 1% de chance de tomber enceinte.

Après plusieurs années avec les trompes ligaturées, le risque de tomber enceinte augmente jusqu’à 2%. Un autre phénomène qui a été observé autour de cette question est que dans de tels cas, des grossesses extra-utérines ont lieu. Cela signifie que la grossesse survient dans la trompe de Fallope et non dans l’utérus.

C’est parce que le sperme trouve un petit passage ou une fistule qui reste après la procédure et est responsable de nombreuses grossesses inattendues. Ainsi, l’ovule fécondé ne peut pas descendre dans l’utérus en raison d’une obstruction.

On estime qu’environ une femme sur deux cents ayant subi une ligature des trompes tombe enceinte en raison de cette ouverture ou fermeture incomplète.

Qu’est-ce que la ligature des trompes?

Une femme enceinte avec son partenaire dans la nature.

Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui dure environ 30 minutes et s’effectue sous anesthésie générale ou locale. Cette intervention chirurgicale peut très bien être réalisée après l’accouchement, naturel ou par césarienne. Il existe différentes manières de le pratiquer.

Dans le premier type de ligature des trompes, le chirurgien fera deux petites incisions dans l’abdomen, autour du nombril. Le gaz est pompé pour dilater le ventre afin que l’utérus et les trompes de Fallope soient visibles, afin d’insérer un tube avec le laparoscope à l’extrémité.

À l’aide de ce dernier, l’instrument qui scelle ou bloque les trompes peut être inséré. Les trompes peuvent être brûlées (cautérisées) ou fermées avec un crochet ou un anneau. D’autre part, la méthode alternative utilise des bobines où les tubes se connectent à l’utérus.

Cette deuxième alternative est appelée procédure d’occlusion tubaire hystéroscopique et est réalisée à travers le col de l’utérus. Contrairement à la première technique, celle-ci n’implique pas de coupures au niveau de l’abdomen et, dans certains cas, ne nécessite pas d’anesthésie générale.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que sont les trompes de Fallope ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que sont les trompes de Fallope ?

Les trompes de Fallope sont des organes tubulaires de chaque côté de l'utérus, étroitement liés à la fécondation et sans qui la vie serait impossib...