La douce odeur des souvenirs d'enfance

16 octobre, 2020
L'odeur de la maison des grands-parents, le parfum de maman, l'odeur de la pluie sur la terre mouillée. L'enfance reste gravée dans les mémoires grâce au sens de l'odorat. A quoi est dû ce phénomène ?

Si l’on vous demandait de vous souvenir de votre dernier voyage, des images visuelles ainsi que des séquences d’événements vous viendraient probablement à l’esprit. Mais si vous essayiez de faire renaître des souvenirs d’enfance ?

Ces derniers surgiraient sous la forme d’émotions, de sensations diffuses, mais intenses. En effet, l’odeur des souvenirs d’enfance est indélébile.

Nous en avons tous déjà fait l’expérience. Nous marchons dans la rue et, soudainement, une odeur nous renvoie au passé. D’une manière si vivante que nous avons le sentiment de voyager à travers notre enfance.

Par conséquent, même si l’on y pense rarement, les stimulations olfactives que notre enfant reçoit petit sont en train d’implanter des émotions qui l’accompagneront toute sa vie.

Odeurs, souvenirs et émotions

Il existe deux faits intéressants à considérer concernant les souvenirs. Le premier est que, bien que nous soyons une espèce extrêmement visuelle, lors de nos premières années de vie, les souvenirs s’établissent principalement à travers l’odoratLes bébés utilisent déjà ce sens pour reconnaître leur maman. Ensuite, jusqu’à l’âge de 10 ans, le poids des odeurs dans la formation des souvenirs est très important.

Un père et sa fille qui sentent des gâteaux sortant du four.

Par ailleurs, les souvenirs évoqués par des odeurs ont une composante largement plus émotionnelle. Lorsque vous vous souvenez d’une scène visuelle de votre passé ou d’une conversation que vous avez eu, vous vous rappelez des faits et des événements. Il s’agit d’une recherche d’informations plus précise et plus objective.

En revanche, quand une personne au parfum si familier passe à côté de vous, vous vous sentez immergé dans des sensations et des états émotionnels. A ce moment-là, vous ne vous rappelez pas concrètement ce qui s’est passé. Ce sont davantage les perceptions intimes et personnelles liées à cette odeur qui sont inscrites en vous.

Le cerveau émotionnel

Autrement dit, de puissantes associations entre les odeurs et les états internes s’établissent dans notre cerveau. Ainsi, lorsque nous percevons cette même stimulation olfactive, nous sommes submergés par l’émotion qui accompagnait auparavant l’odeur.

Mais, qu’est-ce qui rend ce type de mémoires si caractéristiques ? Pourquoi les odeurs sont-elles capables de nous faire voyager émotionnellement à travers notre enfance ? Car le sens de l’odorat est étroitement lié au cerveau émotionnel.

Avant d’atteindre le cortex cérébral, les stimuli provenant du sens de l’odorat passent par deux zones cérébrales principales, l’amygdale et l’hippocampe. Ces régions sont fortement liées aux émotions et aux souvenirs. Pour la même raison, les odeurs imprègnent et fixent dans nos mémoires l’émotion que nous avons senti à ce moment précis.

Cela a lieu de façon pendant plus proéminente chez les enfants. L’odorat est effectivement le sens principal qu’il utilisent pour se relier au monde dans la première étape de leur vie.

Par conséquent, les odeurs nous permettent d’accéder à des souvenirs d’enfance qui seraient autrement difficiles à retrouver. En effet, la plupart des adultes ne gardent que peu de souvenirs de leur enfance.

Deux enfants qui jouent à la pâte à modeler.

La douce odeurs des souvenirs d’enfance

Pour toutes les raisons mentionnées auparavant, les enfants garderont des mémoires de leurs premières années fortement associées à des états émotionnels. Ainsi, à l’avenir, certaines odeurs caractéristiques les ramèneront à ces années heureuses.

Le parfum de maman leur rappellera toujours la sensation chaleureuse et réconfortante de ses étreintes. L’odeur des biscuits dorés les renverra à l’insouciance et l’innocence avec laquelle ils cessaient de jouer, momentanément, pour aller goûter.

De même, l’odeur de la pluie d’été qui mouille la terre activera leurs mémoires de ces journées familiales à la campagne. Puis, l’odeur de la pâte à modeler les aidera à revivre, presque inévitablement, la complicité avec leurs frères et sœurs quand ils passaient de longues heures à jouer et imaginer ensemble.

Tous ces souvenirs les envahiront au moment le moins attendu lorsque, venant de nulle part, une odeur agréablement familière imprégnera leurs sens. En outre, ces souvenirs constituent des points d’ancrage puissants. Ils ravivent les émotions au moment où ils en ont le plus besoin.

A l’avenir, lorsque votre enfant aura besoin de se sentir à nouveau aimé, en sécurité, protégé ou heureux, il n’aura qu’à allumer la même bougie aromatique qui demeure actuellement dans votre salon.

Ou alors cuisiner ce plat que lui prépare sa grand-mère quand il rentre de la piscine. L’odeur des souvenirs d’enfance est un trésor qui nous accompagne tout au long de notre vie, une ressource que nous aurons toujours à portée de main.