L'otite moyenne chez les bébés et les enfants : qu'est-ce que c'est et comment la traiter ?

Les otites provoquent des symptômes gênants et, en général, accompagnent des symptômes respiratoires supérieurs. Apprenez à prévenir et à traiter cette pathologie chez les bébés et les enfants.
L'otite moyenne chez les bébés et les enfants : qu'est-ce que c'est et comment la traiter ?

Dernière mise à jour : 23 mai, 2022

L’otite moyenne est l’une des maladies infantiles les plus courantes. On estime qu’entre 70 et 80 % des enfants en bonne santé développent au moins une otite moyenne au cours de leurs 5 premières années de vie.

Cette affection provoque de fortes douleurs à l’oreille et une gêne caractéristique. Bien qu’il soit conseillé de proposer des mesures pour la soulager, il n’est pas toujours nécessaire de recourir à des antibiotiques.

Nous allons ici vous dire tout ce qu’il faut savoir sur cette pathologie pour mieux prendre soin de vos enfants. Restez avec nous !

Qu’est-ce que l’otite moyenne chez les bébés et les enfants ?

L’otite moyenne (OM) est une inflammation de l’oreille moyenne, généralement causée par un agent infectieux (un virus ou une bactérie). Ces micro-organismes proviennent généralement d’une structure adjacente des voies respiratoires.

L’oreille a trois cavités bien définies. On appelle oreille moyenne celle qui se situe derrière le tympan et qui, en même temps, communique avec le nez (et la gorge) par la trompe d’Eustache.

Les bébés et les jeunes enfants ont une plus grande prédisposition à développer une otite que les adultes et cela se produit en raison de facteurs immunitaires et anatomiques. C’est donc l’un des principaux motifs de consultation chez le pédiatre pendant l’enfance, tant en été qu’en hiver.

Quelle est sa cause chez l’enfant ?

La principale cause d’OM dans l’enfance n’est autre que les infections respiratoires puisque, comme nous l’avons dit, elles sont la porte d’entrée des germes vers l’oreille moyenne. Ainsi, les bactéries responsables les plus fréquentes sont Streptococcus pneumoniae et Haemophylus influenzae.

Chez les nourrissons et les jeunes enfants, la trompe d’Eustache est plus courte, plus large et plus horizontale que celle des adultes. Cette anatomie particulière du conduit favorise l’entrée du mucus (et des germes) par le nez et l’obstrue partiellement. Ce phénomène fournit un environnement favorable pour que les micro-organismes se développent et infectent les organes voisins, tels que l’oreille moyenne.

Lorsque les bactéries atteignent l’oreille moyenne, on note une augmentation des sécrétions et du pus qui exercent une pression sur le tympan, le poussant vers l’extérieur. Cela provoque une douleur considérable chez l’enfant et limite sa capacité à entendre de ce côté.

Si l’otite devient fréquente ou prolongée, la condition cesse d’être aiguë pour être considérée comme récurrente ou chronique, respectivement. Ceci est assez courant dans l’enfance, en raison de l’immaturité du système de défense. Pour cette raison, on s’attend à ce qu’après l’âge de 5 ans, l’otite moyenne se produise de moins en moins.

L'otite chez les bébés

Autres causes d’otite moyenne

Nous devons garder à l’esprit qu’il existe d’autres conditions non infectieuses qui peuvent également générer cet inconfort. Parmi ces dernières, nous pouvons souligner les suivantes :

  • Allergies respiratoires.
  • Irritation directe de la membrane tympanique (contact direct avec des agents chimiques, comme le chlore dans les piscines).
  • Changements soudains de la pression atmosphérique.
  • Obstruction de la trompe d’Eustache due à d’autres causes.

Symptômes chez les bébés et les enfants

Trouver la source de la douleur chez les bébés et les jeunes enfants peut être une tâche difficile. Cependant, si vous soupçonnez que votre petit a une otite, vous pouvez vous laisser guider par ses manifestations.

Un signe clé que vous remarquerez sûrement est que le bébé pleure beaucoup et met sa main sur son oreille douloureuse.

En plus des otalgies (douleurs aux oreilles), votre tout-petit peut présenter certains des signes et symptômes suivants :

  • Fièvre.
  • Irritabilité et pleurs constants, surtout la nuit.
  • Perte d’appétit
  • Rougeur de l’oreille externe et douleur à la palpation de l’oreille (n’apparaît pas toujours).
  • Fuite de liquide clair ou de pus par le conduit auditif.
  • Perte d’équilibre.

En présence de ces symptômes, il est préférable d’aller chez le pédiatre pour examiner l’enfant et déterminer la meilleure conduite à tenir.

Comment traite-t-on l’otite moyenne chez les bébés et les enfants ?

Le traitement de l’otite moyenne chez les nourrissons et les enfants se base sur les symptômes, la cause et l’état de santé de base du petit, c’est-à-dire son âge et ses antécédents médicaux.

Dans la plupart des cas, l’otite moyenne se résout d’elle-même en quelques jours et, en fait, jusqu’à 90 % des enfants guérissent de cette maladie au cours de la première semaine – surtout quand elle est causée par des germes communs, comme Haemophilus influenzae.

Cependant, dans d’autres cas, il est nécessaire d’envisager un traitement antibiotique pour éviter les complications, surtout chez les bébés et les enfants de moins de 2 ans, car leur système immunitaire n’est pas complètement mature.

En règle générale, le traitement de l’otite moyenne commence par la prescription d’analgésiques et d’antipyrétiques, tels que le paracétamol et l’ibuprofène.

Si, au bout de 2 ou 3 jours, les symptômes ne s’atténuent pas ou si le pédiatre confirme que l’otite est bilatérale ou suppurée (du pus sort de l’oreille), ce dernier peut prescrire un traitement antibiotique, soit avec des gouttes auriculaires, soit par voie orale.

Il est important de compléter le schéma antibiotique une fois commencé, au-delà du fait que les symptômes s’améliorent rapidement. Ceci est essentiel pour éviter les récidives et la résistance des germes audit médicament.

Peut-on prévenir l’otite moyenne chez les bébés et les enfants ?

L’otite moyenne est une affection qui peut devenir courante chez les jeunes enfants. Par conséquent, il vaut la peine de mettre en œuvre certaines mesures de prévention à la maison :

  • Allaitez votre enfant au moins pendant sa première année de vie. Ce lait lui fournira également des anticorps qui le protégeront des infections courantes.
  • Lorsque vous lui donnez le biberon, assurez-vous que le bébé ne soit pas complètement allongé. Si la bouteille reste verticale, cela prédispose une partie de son contenu à atteindre la trompe d’Eustache sous l’effet de la gravité.
  • Evitez les rhumes et la grippe chez l’enfant. S’il développe des troubles respiratoires, une bonne technique pour l’aider à éliminer le mucus consiste à effectuer des lavages nasaux.
  • Gardez les oreilles de bébé bien sèches. Pendant le bain, évitez de verser de l’eau savonneuse directement sur cette cavité et, lorsque vous le sortez de l’eau, séchez tout ce que vous pouvez atteindre avec la serviette. N’insérez jamais de cotons-tiges ou de tampons dans ses oreilles car vous pourriez accidentellement endommager le tympan.
  • Assurez-vous que le petit reste dans des environnements ventilés sans fumée de cigarette.
  • Respectez strictement le calendrier vaccinal et les vaccins qui aident à prévenir les infections par plusieurs des germes impliqués dans les otites.
  • Lavez-vous fréquemment les mains et celles de votre tout-petit avec de l’eau et du savon. Par ailleurs, gardez les surfaces que vous utilisez fréquemment très propres.
femme allaite son bébé assis sur le canapé dans la maison confortable
L’allaitement maternel est la meilleure stratégie pour prévenir les maladies infectieuses dans la petite enfance. Offrez le sein à votre enfant aussi longtemps que vous le pouvez et vous l’aiderez à renforcer ses défenses.

À propos de l’otite moyenne dans la petite enfance

L’otite moyenne est une affection assez courante chez les jeunes enfants et une cause majeure d’absentéisme scolaire et professionnel dans le monde. Heureusement, on peut l’éviter et, en général, son évolution est légère et auto-limitée. Cependant, lorsque vous soupçonnez que votre bébé souffre d’une otite, consultez votre pédiatre pour connaître les directives à suivre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Otite chez le bébé : symptômes et traitements
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Otite chez le bébé : symptômes et traitements

Les infections de l'oreille chez les adultes et les enfants sont faciles à surmonter. L'otite chez les jeunes enfants en est un bon exemple.



  • De la flor, J. (2017). Infecciones de vías respiratorias altas-2: otitis media aguda (etiología, clínica y diagnóstico; complicaciones y tratamiento); otitis media aguda de repetición y otitis media crónica; otitis externa. Pediatría Integral 2017; XXI (6): 399–417.
  • National institute on deafness and other communication disorders (2017). Infecciones del oído en los niños. Recuperado de: https://www.nidcd.nih.gov/es/espanol/infecciones-del-oido-en-los-ninos
  • Yolik, J. (2017). Otitis media aguda.  Revista de la Facultad de Medicina de la UNAM. Vol. 60, Nº 1, Enero-Febrero 2017. Páginas 50-58.
  • Venekamp RP, Sanders SL, Glasziou PP, Del Mar CB, Rovers MM. (2015) Antibiotics for acute otitis media in children. Cochrane Database Syst Rev. 2015 Jun 23;2015(6):CD000219. doi: 10.1002/14651858.CD000219.pub4. PMID: 26099233; PMCID: PMC7043305. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26099233/
  • Muñoz, J. (2013). Otitis media aguda Revista pediatría en atención primaria. Vol. 15 – Num. 22. Recuperado de: https://pap.es/articulo/11815/otitis-media-aguda
  • López, G. et al. (2008). Guía-ABE. Infecciones en Pediatría. Guía rápida para la selección del tratamiento antimicrobiano empírico. Otitis media aguda. Recuperado de: https://www.guia-abe.es/temas-clinicos-otitis-media-aguda
  • Hijano, F. (2003). Otitis media aguda. Anales de pediatría. Vol. 01. Núm. S1. páginas 3-9 (Junio 2003).
  • Richardson, V. et al (1998). Otitis media aguda en pediatría. Revista de salud pública de México Vol.40, N°.5. Recuperado de: https://www.scielosp.org/pdf/spm/1998.v40n5/450-455/es