9 informations à connaître sur la grossesse

24 octobre 2017

La grossesse se compose d’étapes et de situations toutes différentes et qui ne ressemblent pas. Si c’est votre première grossesse, nous n’allons pas vous la raconter en détails, mais sachez que chaque grossesse est une expérience propre à chacune. Bien que la maman ressente la majorité de ces changements et étapes, certains se produisent sans qu’elle s’en rende compte.

Dès la conception, la grossesse est baignée de mystère. Une infinité d’éléments se combinent pour donner naissance à ce processus magique, dont l’issue est encore plus grandiose. Que se passe-t-il dans votre corps ? Quels sont les facteurs qui rendent possible ce miracle de la nature ? Ci-dessous, vous allez découvrir quelques informations sur la grossesse qui vont peut-être vous surprendre.

Ce que vous ignoriez sur la grossesse

illustration d'une femme enceinte sur une balle d'exercice

Les changements qui touchent la mère et le fœtus interviennent chaque semaine et c’est pourquoi cet article indique en semaine les dates à retenir au cours de la grossesse. Certaines de ces informations sont surprenantes, d’autres plutôt amusantes, mais toutes retiennent notre attention car elles sont en réalité difficiles à concevoir.

À partir de quand parle-t-on de fœtus ? De quoi dépend le sexe de l’enfant ? Quelle est la probabilité d’avoir des jumeaux ? Chacune de ces questions a une réponse. Peut-être ne vous êtes-vous jamais posé ces questions, toutefois il est intéressant d’en connaître les réponses. En voici quelques-unes.

La première semaine de grossesse n’en est pas une

Le temps de gestation se calcule à partir du cycle menstruel. Par exemple, si l’ovule qui sera fécondé a été libéré une semaine auparavant, celle-ci sera comptabilisée.

Vous ignorez que cet ovule sera fécondé au moment de sa libération, vous n’êtes pas enceinte, et pourtant, ceci compte comme la première semaine de grossesse.

Seul un spermatozoïde sur 100 000 pourra féconder l’ovule

Cela paraît inconcevable et pourtant, 100 000 spermatozoïdes sont nécessaires pour tomber enceinte. Sur ce nombre impressionnant, un seul aura la chance de féconder l’ovule. La plupart partent à sa conquête en vain et pourtant, ils sont indispensables. Une faible concentration de spermatozoïdes est la principale cause de stérilité masculine.

Seulement 2% des grossesses donnent naissance à des jumeaux

Si l’on prend en compte le niveau de complexité pour arriver à une grossesse gémellaire naturelle, 2% est une probabilité assez importante. Bien que beaucoup de femmes en rêvent, il faut qu’un certain nombre de facteurs entrent en jeu pour que cela se produise.

Il faut par exemple que deux spermatozoïdes fécondent deux ovules (ce qui donnera naissance à ce qu’on appelle des « faux jumeaux » ou « dizygotes »). Ceci est un phénomène qui se produit naturellement.

La probabilité qu’une femme libère deux ovules simultanément est très faible dans des conditions normales. Il n’est pas non plus très fréquent qu’un ovule fécondé par un spermatozoïde se divise pour donner naissance à des jumeaux monozygotes.

C’est toujours du père dont dépend le sexe de l’enfant

Souhaitez de tout cœur avoir une fille ne sera pas suffisant car tout dépend de votre compagnon. Il est impossible de modifier ce facteur, car il s’agit là d’une question de génétique.

La mère est porteuse de deux chromosomes sexuels qui sont uniquement féminins (XX). En revanche, le père est porteur de chromosomes différents (XY). Le sexe du bébé est défini par le mélange des gènes du père et de la mère. Si le père libère un spermatozoïde Y, ce sera un garçon. Si c’est un X, ce sera alors une fille.

Le fœtus commence à bouger dès la 10e semaine

Illustration d'une femme enceinte avec un bol de salade

Il est très rare de sentir le fœtus bouger aussi tôt. Néanmoins, on sait qu’il peut commencer à bouger dès la 10ème semaine, c’est à dire lorsqu’il n’est encore qu’un embryon. Plus tard, on peut sentir plus clairement ses mouvements.

À mi-grossesse, il ne pèse que 300 grammes

Un fœtus au développement normal a accompli la moitié du chemin à la 21ème semaine de grossesse. Pourtant, il n’est pas encore près à naître. Il lui faut encore prendre plus ou moins 3000 grammes pour atteindre son poids de naissance. À 21 semaines, il fait la taille d’une banane.

D’embryon à fœtus en 8 semaines

On a tendance à utiliser le petit nom de bébé dès le début de la grossesse. Et pourtant, il porte en réalité des noms différents au fur et à mesure de son développement.

Avant la 8ème semaine de grossesse, on le nomme embryon, un petit amas de cellules en formation. À partir de là, on le rebaptise fœtus, un être à part entière.

Une grossesse est jugée viable à partir de 24 semaines

À ce moment-là, le lien avec l’enfant est déjà si fort qu’on a déjà l’impression de le tenir dans ses bras. Cependant, les spécialistes ne considèrent une grossesse comme viable qu’une fois cette période passée.

Viable signifie que la grossesse a de grandes chances d’être menée à son terme avec un dénouement heureux.

Seul 5% des accouchements se font à terme

Cela confirme ce que nous savions déjà : la nature n’est pas précise. Puisque l’on se base sur la date peu précise de fécondation pour estimer le terme, un tel résultat semble normal. Bien qu’il soit difficile de déterminer de façon exacte la date de l’accouchement, on peut cependant donner une fenêtre assez précise.

Image principale: © wikiHow.com

 

A découvrir aussi