Fly, un court-métrage sur l'autisme qui va vous émouvoir

Le court métrage Fly est réalisé et écrit par le réalisateur de Pixar. Il se base également sur son histoire touchante. Si vous ne l'avez pas vu, n'attendez pas plus longtemps.
Fly, un court-métrage sur l'autisme qui va vous émouvoir
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Fly est un court-métrage sur l’autisme qui montre comment les parents d’enfants aux capacités différentes doivent traverser un difficile processus d’adaptation. L’idée originale se base sur une histoire vraie, celle de Bobby Rubio, auteur et réalisateur de Pixar®, qui a un fils autiste nommé Alex.

Avec ce court métrage, Rubio a voulu transmettre son expérience à d’autres parents. Les aider à vivre ce processus si particulier. Et c’est pourquoi aujourd’hui nous allons le partager avec vous!

Fly, un court-métrage sur l’autisme : de quoi s’agit-il ?

Fly est un court métrage qui raconte l’histoire d’un père et de son fils autiste. Malgré sa brièveté, son intrigue vous fera pleurer, surtout si vous avez un enfant avec des capacités spécifiques.

Il est axé sur la réflexion sur le processus d’adaptation des familles au diagnostic de cette condition. En effet, lorsqu’ils reçoivent la nouvelle que l’enfant est atteint de cette maladie, de nombreux parents ne l’assimilent pas très bien. Dans une large mesure, cela répond à la conception sociale selon laquelle “être différent” est mal vu.

Mais la réalité est que nous sommes tous différents et que la diversité est notre norme, pas l’exception. Pour cette raison, ce court-métrage vise à apprendre aux parents qu’il faut accepter son enfant tel qu’il est et mettre de côté les apparences ou les préjugés des autres.

La seule chose que nous devrions faire dans cette vie est d’aimer, sans aucune limite, notre enfant et de le laisser être ce qu’il est.

Images de Fly, un court-métrage sur l'autisme.

Résumé de Fly

L’histoire commence avec un père et son fils jouant ensemble dans le jardin de leur maison. Lorsque le père montre à l’enfant un pissenlit, le petit souffle dessus et commence à voler avec les pétales. Le père est surpris et le cache lorsqu’il s’aperçoit que les voisins le regardent avec étonnement.

Quatre ans plus tard, le garçon vole toujours et l’ambiance feutrée est devenue plus sombre. Son père veut le cacher du monde réel et essayer de montrer au reste quelque chose qu’il n’est pas. Pour sortir se promener par exemple, il met du poids sur le sac à dos de l’enfant. Mais même ainsi, il parvient à se libérer et à faire ce qu’il aime vraiment : voler.

Un jour, le père et son fils regardent à travers la clôture d’un parc les autres enfants jouer. Le petit protagoniste s’échappe pour les approcher et le fait en volant. Tout le monde est surpris et apeuré par ce comportement. Après cela, le père récupère son enfant et l’emmène chez lui.

Dans un accès d’angoisse, il regarde son fils et demande “pourquoi tu ne peux pas être normal?”. Le garçon se met immédiatement à pleurer et se couvre la tête avec son manteau.

Réalisant son erreur, le père le serre dans ses bras, le berce. Puis se balance à côté de lui pour l’aider à prendre de l’élan. En effet, il comprend que son fils vole et l’encourage à montrer au monde qu’il peut être tel qu’il est.

« Au début, le père aime son fils, de tout son cœur, sans retenue. Puis quand il observe la société, les regards des autres altèrent son amour, mais le père doit décider s’il est d’accord avec eux ou s’il leur dit: je me fiche de ce que vous pensez, je laisserai mon fils être lui-même. Lorsque vous acceptez votre fils tel qu’il est vraiment, vous devenez un vrai père. L’amour lui revient et il est à nouveau heureux. Alors c’est ce que je vais faire. Je laisserai mon fils être lui-même.

-Bobby Alcid Rubio, réalisateur et scénariste du court métrage Fly

L’autisme

L’autisme est un trouble connu sous le nom de trouble du spectre autistique (TSA). C’est une condition du développement du cerveau, qui affecte la façon dont la personne perçoit le monde et socialise (ou communique) avec les autres.

Ce trouble est également caractérisé par des modèles de comportement répétitifs et restreints et a différents degrés d’intensité. Cela varie en fonction de la façon dont les compétences de communication sont altérées, ainsi que de la teneur des comportements répétitifs de la personne.

Les TSA commencent généralement dans l’enfance et entravent le développement social dans divers domaines. Bien qu’il n’y ait pas de remède pour cette maladie, nous avons des traitements pour améliorer la fonctionnalité et la qualité de vie de ceux qui en souffrent.

Un père et son fils sur une balançoire, images de Fly, un court-métrage sur l'autisme.

Fly, le court-métrage sur l’autisme

Si vous n’avez pas encore vu Fly, ce court-métrage sur l’autisme, nous vous recommandons de courir le voir, car il ne vous laissera pas indifférent. En effet, il montre avec délicatesse la dure réalité de nombreux enfants et familles qui reçoivent chaque jour le diagnostic de cette maladie.

Nous ne devons pas passer à côté de son enseignement principal: que l’amour d’un père ou d’une mère est bien au-dessus de toute autre chose. Enfin, comme on peut le lire à la fin du court métrage, ce message est surtout dédié “à toutes les familles avec enfants considérés comme différents”.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment sont liés le microbiome intestinal et l’autisme ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment sont liés le microbiome intestinal et l’autisme ?

Les personnes atteintes du trouble du spectre de l'autisme (TSA) souvent souffrent d'une altération de leur microbiome intestinal.



  • Wing, L. (1998). Autismo En Ninos y Adultos. Barcelona: Paidós.
  • Ferrari, P. (2000). El autismo infantil.
  • Mulas, F., Ros-Cervera, G., Millá, M. G., Etchepareborda, M. C., Abad, L., & Téllez de Meneses, M. (2010). Modelos de intervención en niños con autismo. Rev Neurol, 50(3), 77-84.
  • Cabrera, D. (2007). Generalidades sobre el autismo. Revista colombiana de psiquiatría, 36(1), 208-220.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.