Faire des choses sans vos enfants ne fait pas de vous une mauvaise mère

21 juillet 2019
Avec l'arrivée d'un enfant, les priorités changent. Mais cela ne veut pas dire que la maternité doit être le seul rôle de votre vie.

Il ne fait aucun doute que la vie change radicalement lorsqu’un enfant fait son entrée dans notre vie. Toute femme qui a connu la maternité peut témoigner des peurs et des doutes qu’elle a pu ressentir. Mais également de la nécessité de protéger cette petite personne de tout son être. Parfois, cependant, nous oublions qu’en plus d’être mères, nous sommes aussi des femmes. Gravez-le dans la pierre : faire des choses sans vos enfants ne fait pas de vous une mauvaise mère.

Le rôle de la mère dans la société

Tout au long de notre vie, nous incorporons des croyances dans notre répertoire mental, souvent inconsciemment. Toutes les choses que les médias, les gens qui nous entourent et nos proches nous transmettent, restent gravées en nous et nous donnent une façon très particulière de voir le monde.

Bien que la mentalité collective change, nous venons d’une conception patriarcale de la famille et du rôle de la femme qui est encore présente aujourd’hui.

La société impose des rôles qui deviennent pratiquement des exigences dans le cas des mères. On leur demande d’être des mères travailleuses et indépendantes, mais aussi des mères dévouées et sacrificielles, prêtes à perdre leur identité de femmes après l’arrivée d’un enfant. Des conceptions également injustes et contradictoires.

passer du temps sans vos enfants

La culpabilité de faire des choses sans vos enfants

Il est vrai que la mère joue un rôle fondamental dans le développement physique et affectif de ses enfants. Elle est le principal pourvoyeur d’amour, de nourriture et de protection.

Cependant, cette conception a été poussée à l’extrême. Parfois, cela va jusqu’au jugement public de toute femme qui décide de se consacrer à elle-même, de prendre soin d’elle-même et de se développer en tant qu’être humain, quel que soit son rôle de mère.

Compte tenu de la situation, de nombreuses femmes se sentent étouffées par la culpabilité lorsqu’elles décident de sortir pendant une heure pour faire du yoga ou prendre une tasse de café, laissant leurs enfants sous la garde d’une autre personne. Elles se sentent négligentes et irresponsables d’avoir délégué ou partagé la responsabilité de leurs enfants.

Il est temps de rompre avec les exigences des autres et de voir la réalité : la maternité ne doit pas être une expérience d’isolement. Être mère n’a pas à éliminer et à obscurcir l’être humain que vous étiez auparavant, cela doit l’enrichir.

Pourquoi est-il bon de faire des choses sans vos enfants ?

Il est probable que votre journée de travail et vos occupations ne vous laissent pas beaucoup de moments à partager avec vos enfants. Et, peut-être, en de nombreuses occasions, vous avez pensé que le peu de temps qu’il vous restait devrait leur être consacré et non à vous.

Cependant, il est nécessaire de trouver un équilibre entre les différents domaines de votre vie, car un dévouement excessif à votre maternité peut avoir des conséquences désagréables.

Tout d’abord, il est courant qu’avec le temps, ce manque d’espace entraîne un sentiment de frustration et de ressentiment qui peut miner le lien avec vos enfants, voire avec votre partenaire. Vous pouvez avoir l’impression que votre liberté vous a été en quelque sorte retirée.

D’un autre côté, l’oubli de soi diminue l’estime de soi et peut entraîner des difficultés émotionnelles. Bien évidemment, vos enfants ont aussi besoin de vous voir heureuse, pleine et prospère dans les différents domaines de votre vie. N’oubliez pas que vous êtes leur principal modèle à suivre et que de vous ils apprendront comment leur vie doit être.

profiter de vos amies sans vos enfants

Enfin, n’oubliez pas qu’un jour, vos enfants grandiront et qu’ils auront leur propre vie. Que se passera-t-il si toute votre identité repose depuis des années sur le fait de prendre soin d’eux ? Vous ressentirez une telle perte et un tel vide que cela pourrait même vous mener à la dépression.

Rappelez-vous toujours que la meilleure chose pour les enfants est de voir leurs parents heureux, satisfaits et mûrs sur le plan affectif.

Trouver l’équilibre entre être une mère et être une femme

  • Récupérez votre temps et votre espace. Malgré votre emploi du temps chargé, cherchez des moments de solitude à vous consacrer. Un bain, une promenade, la lecture d’un livre… tout ce qui vous rend heureuse.
  • Déléguez certaines tâches. Vous n’avez pas l’obligation de vous occuper de tout seule. Appuyez-vous sur vos proches et apprenez à abandonner vos responsabilités.
  • Prenez soin de votre vie de couple. Lorsque les tout-petits s’endorment, profitez de l’occasion pour discuter et partager un peu de temps avec votre partenaire. Sortez dîner ensemble ou faites une escapade le week-end.
  • Nourrissez vos amitiés, vos passe-temps et vos intérêts personnels. Consacrez du temps à ces parcelles de votre vie et profitez-en dès que vous le pouvez.