Être une mère intrusive : les conséquences

La confiance et l'intimité sont deux aspects essentiels dans la relation avec l'adolescent. Si nous ne les respectons pas, nous pouvons faire face à différents problèmes.
Être une mère intrusive : les conséquences

Dernière mise à jour : 09 janvier, 2021

Beaucoup de jeunes se plaignent du fait que leurs parents ne respectent pas leur intimité, qu’ils les contrôlent continuellement et qu’ils veuillent être au courant de tout ce qu’il se passe dans leur vie. Bien évidemment, en tant que mère et responsable de son bien-être physique et émotionnel, vous avez besoin d’être informée de son quotidien. Cependant, être une mère intrusive peut entraîner plus de problèmes que de bénéfices.

En réalité, la ligne entre être une mère impliquée et une mère intrusive n’est pas toujours très claire. Trouver un équilibre entre la négligence par abandon et l’intromission est une tâche que l’on apprend au fur et à mesure que l’on progresse dans la maternité.

Nous devons malgré tout être capables de fournir un espace à nos enfants, qui corresponde à leur niveau de maturité et de développement car, dans le cas contraire, nous pourrons obtenir des réactions désagréables et tomber dans des dynamiques peu saines.

Une mère qui parle à sa fille adolescente.

Qu’est-ce qu’une mère intrusive ?

Une mère intrusive est celle qui exige de connaître le moindre détail de la vie de son enfant. Cependant, elle ne le fait pas avec une intention d’être au courant et d’accompagner, mais avec un désir de contrôler, de diriger et d’appliquer les solutions qu’elle considère comme étant les plus adéquates, de façon unilatérale.

Ces types de mère peuvent faire pression sur leurs enfants pour qu’ils partagent chaque expérience de leur quotidien, pour qu’ils parlent même des émotions qu’ils ne veulent pas partager et pour qu’ils le fassent au moment où elles l’auront elles-mêmes décidé. Elles affirment le faire par amour et par préoccupation mais, en réalité, elles maintiennent une attitude de contrôle peu empathique.

Ces mères ne cherchent pas à créer un lien de confiance avec leurs enfants et à bâtir un espace sûr qui leur donne envie de s’exprimer librement. Bien au contraire : elles exigent d’être au courant de tout et les manipulent pour qu’ils révèlent les informations recherchées.

Elles peuvent aussi tomber dans des comportements tels que fouiller dans les objets personnels de leurs enfants, parler à leurs amis sans leur consentement ou espionner le contenu de leur téléphone portable. La fin justifie les moyens, même si cela implique de déranger l’adolescent, de violer sa vie privée ou de franchir les limites de la confiance.

Être une mère intrusive : les conséquences

Les mères qui ont ce type de comportements pensent qu’elles agissent pour le bien de leur enfant. Elles ont l’impression que ce contrôle leur évitera de commettre des erreurs ou que, de cette façon, elles pourront savoir à quel moment ils ont besoin d’aide. Or, les résultats qu’elles obtiennent sont souvent bien différents.

Dans un premier temps, on indique à l’enfant, à travers ces comportements, que l’on n’a pas confiance en lui. C’est pour cela que l’on a besoin de contrôler et connaître tout ce qu’il fait.

La confiance est un élément essentiel dans la relation mère-enfant, qui doit être travaillé des deux côtés. Si vous ne permettez pas à votre enfant de gagner progressivement cette confiance, si vous ne lui en donnez pas l’opportunité, il aura encore plus tendance à cacher ce qu’il fait. Si vous n’avez pas confiance en lui, il n’aura pas confiance en vous.

Par ailleurs, la mère intrusive, avec ses comportements, transmet à son enfant l’idée selon laquelle elle ne le pense pas capable de gérer sa propre vie. Quand, par exemple, elle est constamment derrière son dos en lui demandant quels devoir il a à faire, en décidant de la façon et du moment où il doit les faire, elle ne croit pas en son sens des responsabilités. L’enfant ne croira alors pas en ses propres capacités et le développement de son autonomie sera limité.

Enfin, la pression exercée peut mener l’enfant à penser que commettre des erreurs n’est pas acceptable. Si sa mère est toujours là à le surveiller et à lui dire comment il doit faire les choses, c’est parce qu’échouer n’est pas une option. Cela peut donc déboucher sur des attitudes perfectionnistes et auto-exigeantes qui seront très nocives.

Une mère qui dispute sa fille adolescente.

Respectez son espace

Pour éviter que tout ce que nous venons de mentionner ne se produise, il est important de respecter l’espace de vos enfants, selon un degré correspondant à leur âge et leur maturité.

Les adolescents auront besoin de beaucoup plus d’intimité que les enfants et n’auront pas besoin que leurs parents soient derrière eux pour remplir un grand nombre de leurs obligations. Il est essentiel de leur faire confiance et de leur permettre de prendre leurs propres décisions, de se tromper et de se corriger en apprenant de leurs propres erreurs.

Cela pourrait vous intéresser ...
Êtes-vous une mère toxique ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Êtes-vous une mère toxique ?

Les enfants peuvent beaucoup souffrir d'avoir une mère toxique. Apprenez à reconnaitre les signes et comportements toxiques pour éviter cette situa...