Étirement musculaire chez les bébés: exercices et bienfaits

Les étirements avec votre bébé sont un facteur très important pour son développement psychomoteur. Essayez de les faire régulièrement et très soigneusement.
Étirement musculaire chez les bébés: exercices et bienfaits
Andrés Felipe Cardona Lenis

Rédigé et vérifié par le diplômé en éducation physique et sportif Andrés Felipe Cardona Lenis.

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2022

L’étirement musculaire est essentiel pour le corps humain. À son tour, la performance constante de cet exercice permet le développement musculaire et réduit les risques de blessures. Cette pratique est même recommandée pour les enfants et les bébés. L’activité physique ne doit pas être limitée par l’âge, mais doit être adaptée aux conditions de chacun. En ce sens, une des recommandations pour les exercices d’étirement musculaire chez les bébés est qu’ils soient effectués par les parents ou supervisés par eux.

Étirement musculaire chez les bébés

Plus le bébé est jeune, plus il lui sera complexe de s’adonner à une activité physique. En général, pendant les premiers mois de la vie, les petits ne pratiquent pas d’activité physique de manière planifiée.

Or, la première année de vie est une étape fondamentale pour le développement psychomoteur de l’enfant. En effet, en tant que parent, vous devez vous concentrer sur la stimulation précoce et l’importance des étirements corporels pour lui.

Par conséquent, nous vous proposons aujourd’hui quelques exercices d’étirement musculaire pour bébés qui seront d’une grande aide.

Mettez en œuvre ces exercices d’étirement musculaire pour les bébés !

Une femme qui étire les jambes de son bébé.

Les jeunes bébés font quelques mouvements à travers les arcs réflexes du corps. De cette façon, ils s’associent peu à peu à l’environnement et apprennent à gérer leur motricité.

Malgré cela, l’étirement musculaire est beaucoup plus complexe que cela et se distingue comme une activité dirigée par un tiers. Dans ce cas, la mère ou le père.

Précisons que cet exercice n’est pas l’équivalent des étirements occasionnels des plus petits, qui sont généralement inattendus et sporadiques. Au contraire, ces exercices sont programmés, spécifiques et passifs, puisqu’ils nécessitent l’action d’une autre personne.

1. Étirement des jambes

Afin d’étirer les jambes de votre bébé, assurez-vous qu’il est allongé sur le dos. À partir de cette position, tenez ses pieds avec chaque main et commencez à stimuler la mobilité articulaire des hanches, des genoux et des chevilles.

Ensuite, pliez les deux jambes à partir de l’articulation du genou, une à la fois. Essayez de les ramener vers la poitrine, dans un mouvement ferme mais sans exercer une force excessive. Lorsque vous avez terminé avec une jambe, faites de même avec l’autre.

Plus tard, étendez les deux jambes et laissez-les se reposer. Ensuite, effectuez des mouvements de flexion et d’extension et enfin, maintenez cette position pendant quelques secondes.

2. Étirement des bras

Les bras doivent également être stimulés et étirés de la même manière que les jambes. Pour effectuer des exercices d’étirement chez les bébés, vous devez vous assurer qu’ils sont allongés sur le dos sur un oreiller ferme et confortable.

Pour commencer, prenez son bras droit dans votre main et ramenez-le sur le côté et légèrement en arrière. Maintenez la position quelques secondes. Afin d’améliorer l’étirement, nous vous conseillons de soutenir son autre main au niveau de sa poitrine.

Lorsque vous avez terminé avec le bras droit, effectuez exactement le même exercice avec le bras gauche. Pour étirer les deux bras, vous devez les tenir avec vos mains, les amener vers l’avant et les croiser l’un avec l’autre. Maintenez cette position quelques secondes et revenez à la position de départ, afin que bébé puisse se reposer.

Avantages des étirements musculaires chez les bébés

Il existe de nombreux exercices d’étirement musculaire et chaque segment du corps peut et doit être étiré. Cependant, les exemples présentés ci-dessus font référence aux principales structures du corps: les bras et les jambes.

Prévention des contractures

Les structures qui se contractent causent de l’inconfort et des problèmes dans le corps. Chez les bébés, un muscle contracté peut entraîner des malformations ou des conditions similaires. Pour cette raison, les étirements et les stimulations récurrentes peuvent éviter ces types de problèmes ou améliorer ceux qui existent déjà.

Traitement des maladies

L’étirement musculaire contribue également au traitement de diverses maladies. Selon une publication de l’Université de Valladolid, ce type d’exercice est très efficace dans le traitement du torticolis musculaire congénital.

En revanche, selon une étude publiée dans la revue Neurology, la physiothérapie (qui comprend des exercices d’étirement) appliquée aux enfants atteints de paralysie brachiale favorise leur rééducation.

Renforcement du tonus musculaire

Le tonus musculaire est la légère tension permanente des muscles pour obtenir un soutien et une posture du corps.

Dès le plus jeune âge, les muscles doivent être stimulés et renforcés. Grâce à ces exercices, il est possible d’améliorer le tonus musculaire dans tout le corps. En effet, les étirements continus offrent à votre bébé la possibilité de tenir de longues postures.

Amélioration des capacités physiques

La réalisation d’exercices d’étirement musculaire et de stimulation physique contribue au renforcement des différentes capacités physiques. Bien que ces types de compétences se développent tout au long de la vie, les âges de l’enfance sont très sensibles à cet égard.

Un bébé qui joue sur le ventre;

Étirement musculaire chez les bébés, ne le faites pas sans autorisation médicale

Les étirements musculaires présentent de nombreux avantages pour votre bébé. Malgré cela, tous les exercices que vous envisagez de mettre en œuvre chez votre enfant doivent être avalisés par le pédiatre.

N’oubliez pas que tous les enfants sont un « univers » différent et que certains problèmes de santé peuvent générer une contre-indication pour les étirements.

Cela pourrait vous intéresser ...
13 activités pour améliorer la coordination œil-main chez les tout-petits
Être parents
Lisez-le dans Être parents
13 activités pour améliorer la coordination œil-main chez les tout-petits

La coordination œil-main est essentielle au développement des jeunes enfants. Voici quelques activités idéales pour travailler cette compétence.




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.