Est-il conseillé de réveiller le bébé pour lui donner à manger ?

· 18 décembre 2017

Au fur et à mesure que nous nous adaptons aux routines du nouveau-né, tout devient plus facile. Cependant, on se pose beaucoup de questions au cours des premiers jours. Comment et quand devrais-je le nourrir ? Est-il nécessaire de réveiller le bébé pour lui donner à manger ?

L’alimentation par le lait maternel est nécessaire et bénéfique pour le bébé, au moins jusqu’à l’âge de six mois. Même quand il montre lui-même ses besoins, des doutes surgissent par rapport au nombre de prises dont il a besoin. Parfois, nous pouvons croire que s’il dort, il peut finir par passer beaucoup de temps sans manger. D’autres fois, nous avons peur de rater l’heure d’allaiter que nous avions estimé s’il continue de dormir.

Au cas où vous ne le sauriez pas, nous vous informons que les bébés savent mieux que nous de combien de lait ils ont besoin et quand ils en ont besoin. L’alimentation du nourrisson au cours de sa première phase de vie peut être soumise uniquement à ses besoins. Autrement dit, nous produirons la quantité de lait dont il a besoin et il en prendra lui-même autant qu’il en voudra. Dans ce sens, durant ses premiers mois de vie, il ne sera pas nécessaire de le réveiller pour lui donner à manger.

Cependant, dans certains cas particuliers, pour beaucoup recommandés par notre médecin, vous devrez réveiller votre bébé pour le nourrir. Par exemple, si l’enfant est prématuré, s’il n’est pas complètement en bonne santé, s’il perd du poids ou n’en prend pas assez, il peut être nécessaire de le nourrir plus souvent. Autrement dit, dans ces cas-là, si le bébé dort trop, vous devrez le réveiller pour le nourrir.

L’alimentation à la demande

Il est normal que des doutes surgissent lorsque nous n’avons pas allaité depuis longtemps. Cela arrive surtout lorsque nous prenons l’initiative de nourrir le bébé toutes les 4 heures. Si ce temps est passé et que le bébé dort encore, nous pouvons avoir l’impression que quelque chose doit être fait. Il est également fréquent que nous ayons peur de modifier l’horaire que nous avons préparé.

Bébé réveillé pour manger.

Cependant, certaines mères optent pour l’alimentation à la demande. Nourrir votre enfant à la demande signifie l’allaiter quand il en a besoin et l’exprime. Autrement dit, lui donner à manger sans se soucier du temps écoulé entre une prise et la suivante. De cette façon, il ne sera pas nécessaire de réveiller le bébé pour chaque prise.

De nombreux spécialistes recommandent l’alimentation à la demande car tous les bébés ont la capacité d’identifier quand ils ont faim et de pleurer pour le manifester.

Pendant que nous donnons le sein à la demande, le bébé prendra l’initiative de choisir l’heure du repas. Au cas où il serait endormi, il se réveillera lui-même pour téter. Grâce à ce type d’alimentation, le petit mange quand il a faim, donc ses besoins seront toujours comblés.

Il cherchera le sein, pleurera et sucera pour indiquer qu’il veut manger. Il est important que la mère allaite même si peu de temps s’est écoulé depuis la dernière prise. Au début, nous ne pouvons pas être sûrs de beaucoup de choses, mais quand l’allaitement est complètement établi, il se réveillera en temps voulu.

Quand est-il nécessaire de réveiller le bébé pour manger ?

Comme nous l’avons dit plus tôt, si le bébé est en bonne santé, vous n’aurez pas besoin de le réveiller pour manger. Cependant, dans certains cas, il devra être nourri même pendant ses heures de sommeil. Si jamais les circonstances suivantes sont présentes, il est conseillé de réveiller le bébé pour manger :

  • Si le bébé a besoin de prendre du poids ou de perdre du poids et a passé plusieurs heures à dormir sans manger.
  • Quand le bébé ne s’est pas encore adapté à un horaire d’allaitement. Cela se produit généralement dans les premiers jours de la naissance.
  • Si le bébé est prématuré ou malade.
Bébé endormi dans son berceau.

Bien qu’il s’agisse de cas exceptionnels, nous vous conseillons de le faire le plus doucement possible chaque fois que vous réveillez le bébé. Par exemple, il est bon de profiter du fait qu’il bouge, qu’il tousse ou qu’il se retourne pour lui offrir le sein. L’avoir à proximité, par exemple dans l’écharpe de portage ou le porte-bébé, vous permettra de lui offrir le sein sans avoir à le réveiller brusquement. La clé est d’essayer de ne pas le réveiller d’un sommeil profond. Profitez plutôt de ses mouvements et de ses interactions avec l’environnement.