Épilation au laser et allaitement maternel

4 février 2020
Une fois l'accouchement et les premières semaines du bébé passées, la toute nouvelle maman se préoccupe à nouveau de son apparence physique et de sa beauté. Sa pilosité s'est développée ici et là et elle se demande alors s'il y a une incompatibilité entre l'épilation au laser et l'allaitement maternel.

Les femmes qui allaitent leurs enfants se préoccupent souvent de savoir s’il y a une corrélation entre l’épilation au laser et l’allaitement maternel.En effet, la compatibilité entre l’épilation au laser et l’allaitement maternel est une question qui revient très fréquemment lors des consultations médicales.

L’idée que l’épilation laser affecte l’allaitement maternel est un mythe parmi tant d’autres qui circulent chez les femmes enceintes. Tous ne contribuent qu’à inquiéter ces dernières et à conditionner la vie des nouvelles mamans.

La vie après l’accouchement

Le bébé apporte un grand changement dans la vie de famille. Rien n’est plus comme avant. Que ce soit le premier bébé ou pas qui intègre le noyau familial, la dynamique entre les personnes va nécessairement évoluer.

Sans aucun doute, la maman est celle qui est la plus impactée par ces changements. Elle est la seule à pouvoir accomplir certaines tâches, comme par exemple donner le sein qui lui prend une grande partie de son temps. Peu à peu, la femme recommence à faire attention à elle et aux changements qui se sont opérés dans son corps.

Ainsi, les préoccupations esthétiques refont surface.Les femmes commencent à essayer de retrouver leur silhouette et de reprendre les habitudes pour prendre soin d’elles, qui les rendent heureuses et bien dans leur corps.

Une pilosité accentuée

Entre autres choses, elles doivent gérer la pilosité qui s’est développée du fait des changements hormonaux pendant la grossesse. Il est probable que des poils soient apparus sur le visage, les seins et le ventre. En règle générale, c’est un poil dru et désagréable qui disparaît après cinq ou six mois.

Changements physiques dus à la grossesse

Préoccupée par son apparence, la femme souhaite éliminer cette pilosité. Elle ne dispose pas de beaucoup de temps étant donné que le bébé est dépendant d’elle. Dans ce cas-là, l’épilation au laser semble une excellente option.Même si elle n’élimine pas complètement les poils, elle en retarde au moins la croissance.

La maman se demande alors si le laser a un effet sur le lait maternel ou sur le bébé. Elle sait qu’allaiter son enfant est très bon pour sa santé et elle souhaite continuer à le faire. Toutefois, il n’y a aucune inquiétude à avoir : l’épilation au laser et l’allaitement maternel sont parfaitement compatibles.

Existe-t-il une corrélation entre l’épilation au laser et l’allaitement maternel ?

En réalité, il n’y en a aucune. L’épilation au laser n’a absolument aucun impact sur les facteurs de l’allaitement maternel.Elle n’affecte pas la quantité de lait produit, elle n’en détériore pas la qualité et ne nuit pas aux glandes mammaires.

Pour quelles raisons n’y-a-t-il pas d’incompatibilité entre les deux ? En voici deux principales :

  • Lalumière du laser, utilisé pour l’épilation, n’atteint pas les glandes mammaires.En admettant que vous vous épiliez les aisselles ou l’aréole mammaire, il n’y a aucun impact. Le laser pénètre deux ou trois millimètres dans la peau seulement.
  • L’épilation au laser n’influence pas les hormones intervenant dans l’allaitement. Ni la prolactine, responsable de la production de lait, ni l’ocytocine, qui aide à expulser le lait, ne sont perturbées par l’épilation au laser.
L'allaitement maternel du bébé

Qu’en est-il des effets secondaires de l’épilation au laser ?

En règle générale, l’épilation au laser ne provoque aucun effet secondaire chez les femmes. Cependant, elle peut déclencher des réactions et des gênes : par exemples des irritations, picotements ou légères douleurs.

Il n’y aura pas d’effet sur l’allaitement si aucun médicament n’est utilisé pour soulager ces réactions.C’est le cas pour toute infection, il convient d’éviter les analgésiques et crèmes anesthésiantes, car ces médicaments peuvent se retrouver dans le lait.

La lumière du laser, utilisé pour l’épilation, n’atteint pas les glandes mammaires. En admettant que vous vous épiliez les aisselles ou l’aréole mammaire, il n’y a aucun impact.

Au cas où vous êtes victime de ces effets de l’épilation, il est important de demander l’avis d’un médecin sur le traitement à suivre.Vous ressentirez de l’inconfort pendant un jour ou deux tout au plus, mais tout disparaîtra complètement ensuite.

Habituellement, ce type d’effets secondaires guérissent rapidement. Par conséquent, il n’y a aucun danger à combiner l’épilation au laser et l’allaitement maternel.

Il est important de faire réaliser l’épilation au laser par un technicien spécialisé et qualifié dans ce processus.Cela évitera les risques de blessures et d’affections de la peau qui seront difficiles à traiter du fait des restrictions imposées par l’allaitement.