Énurésie nocturne chez les enfants

Certains enfants continuent de faire pipi au lit vers l'âge de 5-6 ans. Cela peut inquiéter les parents.. Découvrez-en davantage sur l'énurésie nocturne.
Énurésie nocturne chez les enfants

Dernière mise à jour : 16 avril, 2021

 

L’énurésie nocturne chez les enfants est un trouble qui arrive fréquemment quand ils ont entre 5 et 6 ans. Mais il y a aussi des cas d’enfants plus grands, de 12-14 ans, qui continuent à faire pipi au lit. Ces derniers sont ceux qui souffrent le plus des conséquences sociales de l’énurésie.

L’énurésie a tendance à s’améliorer quand l’enfant grandit. Vers 18 mois, approximativement, 50 % des enfants contrôle la miction pendant la journée, et 10 % y arrive aussi pendant la nuit. Mais jusqu’à 2 ou 3 ans, ce contrôle de sphincters ne se stabilise pas. C’est à ce moment qu’ils commencent à réguler le pipi de la nuit.

Toutefois, tous les enfants n’arrivent pas à contrôler leurs sphincters à cet âge. Certains tardent plus et d’autres peuvent souffrir d’énurésie jusqu’à l’adolescence pour diverses raisons. Celles-ci peuvent être des causes physiologiques, des altérations psychologiques, une carence de récepteurs ou une production basse de l’hormone vasopressine qui régule la miction pendant la nuit.

Vous voulez en savoir plus sur l’énurésie nocturne chez les enfants ? Cet article est pour vous.

Qu’est-ce que l’énurésie nocturne chez les enfants ?

L’énurésie nocturne est l’incapacité de contrôler l’urine pendant la nuit et arrive à un âge auquel on s’attend à ce qu’il y ait un contrôle volontaire de la miction.

  • Énurésie primaire. Arrive quand l’enfant n’a jamais contrôlé l’urine pendant le sommeil. Ce type d’énurésie est généralement dû à des causes physiologiques.
  • Enurésie secondaire. Celle-ci se produit lorsque l’enfant “régresse” alors qu’il arrivait à contrôler  ses mictions. Cela peut être dû à des problèmes psychologiques.
L'énurésie chez les enfants et les adolescents

Conséquences de l’énurésie nocturne chez les enfants

Diminution de l’estime de soi et de la confiance en soi

Les premières réactions de l’enfant sont la honte et la peur. Elles vont en augmentant car il se rend compte que les autres enfants ne font pas pipi au lit. Cela génère alors une insécurité et une baisse de l’estime de soi.

Nuit à la qualité du sommeil

Les enfants qui souffrent d’énurésie ont tendance à avoir une mauvaise qualité de sommeil, car leur phase de sommeil léger est plus importante que celle du sommeil profond. S’ils se sentent mouillés, ils peuvent se réveiller pendant la nuit plusieurs fois et le sommeil est moins réparateur.

Augmente les problèmes de comportement

Les enfants souffrant d’énurésie sont plus enclins au stress. En effet, cela peut les amener à développer des problèmes de comportement, comme une grande difficulté à se concentrer.

Difficulté de socialisation

Quand les enfants souffrent d’énurésie, ils ont des problèmes pour se socialiser, s’isolent et ne veulent pas aller dormir chez leurs amis par peur de se faire pipi dessus et que l’on se moque d’eux ou qu’ils deviennent la cible de harcèlement. Cette problématique s’accentue avec le temps au fur et à mesure que les enfants grandissent et se sociabilisent davantage.

Quelques exercices pour combattre l’énurésie nocturne chez les enfants

Exercice pour contrôler les muscles qui interviennent dans la miction

Demandez à l’enfant, quand il va aux toilettes, de retenir le jet. Quand l’enfant fait pipi, dites-lui d’arrêter et de retenir quelques secondes la miction. Il est important de ne pas lui demander de stopper la miction plus de deux fois, car cela pourrait causer une infection urinaire. Par ailleurs, il est préférable de le faire quand il a presque terminé, car il y aura moins de pression dans la vessie.

Un enfant sur les toilettes.

Se réveiller pour faire pipi pendant la nuit

Les parents peuvent se mettre une alarme et réveiller l’enfant 3 à 4 fois pendant la nuit et l’emmener faire pipi. Cet exercice est très efficace pour que l’enfant s’habitue à se lever quand il a envie de faire pipi. Ainsi, il deviendra conscient de ses réflexes et notera les envies d’aller aux toilettes. Petit à petit, il arrivera à le faire de manière automatique.

Exercice pour retenir légèrement la miction

Cet exercice sert à stimuler la capacité de la vessie et à améliorer le contrôle de la miction. On demande à l’enfant qu’il se retienne d’aller aux toilettes jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus. Au début, s’il attend quelque secondes, c’est suffisant. Ensuite, nous pourrons augmenter un peu plus le temps d’attente. Ainsi, nous stimulons les muscles pelviens. Il faut toujours faire cela avec soin et sans arriver aux extrêmes, toujours avec contrôle.

Vous en savez maintenant un peu plus sur l’énurésie nocturne chez les enfants. Il est important de consulter un pédiatre si votre enfant ne parvient pas à contrôler la miction. Et, s’il arrive à la contrôler, mais devient soudainement énurétique la nuit, vous pouvez essayer ces exercices, et voir s’il s’améliore. Sinon, il faudrait consulter un spécialiste.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’apnée du sommeil chez l’enfant : comment la détecter et la soigner
Être parentsLisez-le dans Être parents
L’apnée du sommeil chez l’enfant : comment la détecter et la soigner

L'apnée du sommeil chez l'enfant survient lorsque la respiration est interrompue pendant le repos. Elle affecte environ 2% des nourrissons dans le ...