Des saignements durant le premier trimestre, est-ce grave ?

7 août 2019
Les saignements au cours du premier trimestre sont l'un des symptômes les plus fréquents pendant la grossesse.

Les saignements au cours du premier trimestre de la grossesse sont l’un des signes les plus fréquents et les plus inquiétants chez les femmes. Les changements qui se produisent dans le corps d’une femme pendant la gestation sont multiples et affectent différents systèmes à partir du moment où l’embryon est implanté.

Savoir quels sont les signes et les symptômes les plus fréquents réduit les peurs et l’agitation qui sont générés au stade de la grossesse.

Les premiers signes de grossesse

La plupart des femmes savent que l‘absence de règles est le premier signe d’une grossesse possible. Pour cette raison, lorsqu’il y a un « retard », un test de grossesse est effectué dans l’urine ou le sang.

Parmi les nombreux signes qui peuvent apparaître au cours des premières semaines de grossesse, on peut citer :

  • Les crampes similaires aux douleurs menstruelles. Ces symptômes apparaissent en raison des changements hormonaux et de la morphologie de l’utérus. Il est important qu’ils soient doux et tolérables.
  • Seins sensibles ou douloureux. La grossesse est un processus inflammatoire qui augmente la perception sensorielle.
  • Nausées ou vomissements. Il semble que la principale cause en soit l’augmentation de la progestérone au cours du premier trimestre.
  • Fatigue. Tous les changements que le corps doit subir produisent un épuisement physique.
Une femme assise et enceinte

Il est recommandé de se rendre au cabinet d’une sage-femme le plus tôt possible afin de connaître tous les signes et symptômes habituels au cours du premier trimestre de la grossesse. C’est également le moment idéal pour apprendre à identifier les situations à surveiller ou à faire évaluer par un médecin.

Pourquoi y a-t-il des saignements au cours du premier trimestre ?

Il est important d’identifier que les saignements au cours du premier trimestre, qu’ils soient brunâtres ou couleur sang, ne sont pas considérés comme le signe d’un danger. Les changements dans le système vasculaire et la coagulation au cours des premières semaines de la grossesse augmentent la probabilité d’une petite saignement vaginal.

Cela ne veut pas dire qu’il se produit à chaque grossesse et chez chaque femme. Les saignements du premier trimestre sont un signe qui peut apparaître associé à des changements dans l’utérus. Mais il ne devrait pas être associé à un symptôme systématiquement présent pendant la grossesse.

Après une échographie vaginale, il est très fréquent qu’un petit saignement apparaisse. Cela peut se produire le même jour que l’examen, et il s’agit habituellement d’une tache rougeâtre. Bien qu’il soit également possible que la tache apparaisse après quelques jours, généralement d’apparence brunâtre.

Il est également très fréquent qu’un saignement apparaisse au cours du premier trimestre après avoir eu des rapports sexuels. Cela ne doit pas être considéré comme un signal d’alarme et il n’est pas nécessaire d’arrêter cette pratique si un gynécologue ne l’a pas précisément indiqué.

Quels sont les signaux d’alarme ?

Il y a certaines situations pour lesquelles il est nécessaire de se rendre aux urgences pour être évaluée par un médecin :

  • Saignements vaginaux semblables à des règles. Contrairement aux petits saignements, leur flux est abondant et ressemble à celui d’une menstruation.
  • Douleurs abdominales intenses. Une douleur abdominale intense et continue doit être évaluée par le gynécologue d’urgence.
  • Fièvre supérieure à 38 ºC. Au cours des premières semaines de la grossesse, il faut évaluer les processus infectieux pour en déterminer l’orientation.

Lorsque ces symptômes apparaissent, il est recommandé de se rendre aux urgences pour être évaluée par un médecin. Ces signes peuvent être liés à d’autres situations qui n’affectent pas la grossesse. Pour cette raison, il est conseillé de faire une évaluation adéquate avant de tirer des conclusions négatives.

Une femme enceinte en consultation.

Que faire si vous présentez des petits saignements au cours du premier trimestre ?

Aucune conduite particulière n’est requise. Comme il ne s’agit pas d’un signal d’alarme, il n’est pas nécessaire de procéder à une évaluation facultative ou de modifier le comportement. Les recommandations associées au repos sont généralement liées à la présence d’hématomes. Ceux-ci peuvent être détectés par échographie et apparaissent généralement avec des saignements semblables à des règles.

Bien des femmes enceintes se sentent coupables lorsqu’elles ont une sorte de tache au cours du premier trimestre et qu’elles essaient de découvrir quelle activité en était la cause.

Face à cette situation, il est important de noter qu’il n’y a pas d’activité physique qui augmente le risque de saignement. De même, elles n’ont pas d’effet notable sur la grossesse. Seules des situations extrêmes telles que des coups violents ou des exercices intenses, jamais pratiqués auparavant, peuvent générer des changements dans le corps avec des risques possibles.

  • Deutchman, M., Tubay, A. T., & Turok, D. K. (2009, June 1). First trimester bleeding. American Family Physician, Vol. 79, pp. 985–992. American Academy of Family Physicians.
  • Norwitz, E. R., & Park, J. S. (2019). Overview of the etiology and evaluation of vaginal bleeding in pregnant women. UpToDate, 1–19. https://doi.org/10.1177/10883576060210010401