Comment réagir face à une piqûre de guêpe ?

6 juin 2019
Bien qu'une piqûre de guêpe génère souvent la panique, il est indispensable de rester calme et d'agir de façon appropriée lorsque l'on fait face à ce type d'incident si courant dans la vie de tous les jours.

Beaucoup d’entre nous ont déjà vécu l’expérience de la piqûre de guêpe. Et même si généralement ce n’est pas très grave, cela peut être très douloureux. Que ce soit nous ou nos enfants qui sont piqués par une guêpe, il est conseillé de savoir comment agir dans ces moments là.

Découvrez ci-dessous comment apporter les premiers soins face à une piqûre de guêpe et dans quelles circonstances celle-ci peut mettre la vie en danger.

Les symptômes de la piqûre de guêpe

Une piqûre de guêpe est un fait assez commun dans de nombreuses parties du monde. Bien que toutes les piqûres soient douloureuses et inconfortables, elles dépendent aussi beaucoup de l’espèce de guêpe qui vit dans votre région. Cela représente un danger seulement quand il s’agit d’un essaim. Les symptômes courants d’une piqûre de guêpe sont :

  • Une sensation de picotement dans les lèvres, les doigts et les orteils.
  • Une inflammation et une sensation de brûlure dans la zone de la piqûre.
  • De légers vertiges.

A l’exception d’un bouton et d’une légère sensation de brûlure qui peuvent persister plusieurs jours après la piqûre, les symptômes sont légers et diminuent jusqu’à s’atténuer considérablement en quelques heures.

Dans la plupart des cas, le traitement d’une piqûre de guêpe consiste à nettoyer la zone et éviter une éventuelle infection.

Les symptômes des soins d’urgence

En effet, il existe des circonstances dans lesquelles la piqûre de guêpe peut devenir plus dangereuse et exige des soins médicaux immédiats. Un cas clinique qui nécessite de consulter un médecin est :

  • La fièvre.
  • Une difficulté à respirer.
  • Une perte de connaissance.
  • L’accélération du rythme cardiaque.
  • Un gonflement du visage ou d’une partie du visage.
  • Des vertiges ou des sensations d’étourdissements qui ne s’estompent pas.
  • Des piqûres dans des zones comme le cou ou le nez qui peuvent compromettre la respiration.

Quelques considérations sur les guêpes

Avant de passer aux premiers secours, cela vaut la peine de noter que les guêpes présentent certaines différences avec les abeilles. Il est recommandé de les connaître, au moins pour le sujet qui nous intéresse.

Leur forme différente, l’écosystème dans lequel elles vivent, leur alimentation, entre autres, représentent des informations très riches et variées. Concernant les piqûres, ce que nous devons savoir, c’est que les abeilles meurent après avec planté leur dard dans la peau, contrairement aux guêpes.

Une piqûre de guêpe peut être très douloureuse sur le moment, mais en agissant rapidement et comme il faut les symptômes s'estompent rapidement.

Le dard fait partie de son système reproducteur, ce qui le rend plus résistant, et en bref, il permet à une guêpe de piquer plusieurs fois sans en mourir.

Pourquoi vous informer de cela ? Pour offrir deux conseils, le premier est de ne pas négliger l’attention envers une guêpe qui vient de piquer, prenant pour acquis qu’elle va mourir. Le deuxième est de ne pas interpréter l’absence de dard dans la piqûre comme un indicateur qu’il est resté planté dans la peau et se trouve caché par la boursouflure. Votre recherche pour le retirer pourra entraîner d’autres blessures.

Les premiers soins

Pour la plupart des piqûres, les prescriptions seront presque les mêmes :

  1. Essayer de ne pas trop bouger la zone affectée, afin d’éviter que le venin de la piqûre ne se répande dans le sang.
  2. Laver la zone de la piqûre de guêpe soigneusement avec de l’eau et du savon. Ne pas tenter de comprimer le bouton qui commence à se former dans le but d’extraire le venin. Vous pouvez utiliser de la glace en premier lieu pour essayer de réduire le gonflement ou soulager la douleur.
  3. Appliquer un antiseptique. Cela permettra la plupart du temps de neutraliser l’action du venin et des agents pathogènes présents dans la piqûre de guêpe, en empêchant par conséquent que la zone touchée s’infecte.
  4. Si nécessaire, prendre un analgésique pour soulager la douleur lancinante dans la zone.

Urgences respiratoires dues à une piqûre de guêpe

Les allergiesainsi que certaines maladies, peuvent aggraver les symptômes lorsque vous êtes piqués par une guêpe. L’asthme est l’un des cas où une piqûre peut avoir une issue fatale si on appelle pas immédiatement une ambulance.

Sauf dans certains cas de maladies dans lesquelles la tension artérielle chute ou la fréquence cardiaque devient trop élevée, la plupart des complications graves se manifestent chez quelques personnes qui reçoivent une piqûre de guêpe.

Les problèmes sérieux sont dus à la réaction inflammatoire de l’organisme face à la piqûre. Concrètement, cette inflammation peut entraîner une obstruction de la respirationd’où la nécessité d’agir rapidement devant quelconque sensation de difficulté à respirer.

 

  • Bites and stings (Picaduras y mordeduras). American College of Emergency Physicians. http://www.emergencycareforyou.org/Emergency-101/Emergencies-A-Z/Bites-and-Stings/
  • Freeman T. Bee, yellowjacket, wasp and hymenoptera stings: Reaction types and acute management (Picaduras de abejas, avispas, avispones e himenópteros: tipos de reacciones y tratamiento urgente). http://www.uptodate.com/home