Conseils pour les parents d'enfants gauchers

De nombreux mythes ont envahi le monde des gauchers. Nous les démontons et vous donnons quelques conseils pour accompagner votre enfant dans ce parcours de vie.
Conseils pour les parents d'enfants gauchers
Marcela Alejandra Caffulli

Relu et approuvé par la pédiatre Marcela Alejandra Caffulli.

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2022

Il est important d’apprendre ce que les adultes peuvent faire pour faciliter l’apprentissage des enfants qui écrivent de la main gauche. Pour cette raison, nous vous proposons 5 conseils pour les parents d’enfants gauchers à ne pas manquer. Vous verrez que ce n’est pas compliqué du tout, il suffit d’être bien renseigné !

Environ 12 % des personnes gauchères ou ayant un problème de latéralité ont tendance à avoir plus de difficultés à effectuer certaines tâches. En effet, ce monde semble avoir été créé pour les droitiers ! Vous voulez savoir quelles sont ces difficultés et ce que vous pouvez faire pour les résoudre facilement et efficacement ? Nous démantelons certains mythes pour que vous appreniez à votre enfant la beauté de manier habilement le côté gauche.

Est-ce la même chose d’être gaucher que d’avoir un problème de latéralité ?

Pour commencer, il faut différencier le fait d’être gaucher d’avoir un problème de latéralité. Selon le Centre Jöelle Guitart pour la latéralité et la psychomotricité, environ 3% des personnes sont véritablement gauchères dans le monde, même s’il est vrai que cela varie selon les pays. Pour pouvoir le déterminer rigoureusement, il est nécessaire de réaliser un test de latéralité complet. En ce sens, on peut affirmer qu’il existe plusieurs types de gauchers :

  • Le contredit : c’est le cas de la personne qui faisait des choses avec la gauche dans son enfance et qui a été obligée de passer à droite. Une méthode qui, aujourd’hui, est considérée comme nuisible.
  • Le pseudo-gaucher : c’est le même cas que le précédent, mais le changement s’est produit par imitation.
  • Latéralité hétérogène ou croisée : par exemple, une personne qui est droitière (écrit avec la droite), mais est gauchère avec un pied dynamique (frappe avec le pied gauche).
  • Ambidextre : c’est la personne qui utilise ses deux mains pour des fonctions qui, normalement, s’effectuent avec une seule d’entre elles.
Une main d'enfant gaucher qui travaille sur un ordinateur.

5 conseils pour les parents d’enfants gauchers

Voici quelques conseils pour aider votre enfant gaucher à faciliter ses devoirs.

1. Psychomotricité de l’exercice

Comme l’a bien démontré une enquête menée en 2017 par plusieurs enseignants de l’Université technique de Machala, l’exercice de la psychomotricité dans les cours d’éducation physique les aide à améliorer leur orientation spatiale et à mieux définir leur latéralité. Bien sûr, gardez à l’esprit que cela doit être fait pendant la phase d’éducation de la petite enfance (avant de commencer à écrire) et que la latéralité d’un enfant ne doit jamais être corrigée. Car le forcer à utiliser la main opposée à celle déterminée par la génétique peut provoquer les problèmes suivants :

  • Frustration.
  • Faible estime de soi.
  • Problème d’écriture.
  • Difficulté à distinguer la droite de la gauche.
  • Dyslexie.
  • Bégaiement.

Aussi, loin de résoudre quoi que ce soit, il deviendra “un gaucher contredit”, et cela ne lui fera aucun bien. Vous devez l’accepter tel qu’il est. En effet, il existe de nombreux mythes répandus à tort contre les personnes qui manipulent la main gauche. Mais la réalité est que, en raison de facteurs génétiques, ils sont nés de cette façon.

2- Leur apprendre à s’asseoir selon ce qui est le plus confortable pour eux

Il est normal que certains enfants demandent à s’asseoir dans les coins de la table pour ne pas entrer en collision avec celui qui mange avec la main droite. Respectez donc sa décision de le mettre le plus à l’aise possible. Aussi, s’il préfère, réservez le côté gauche de la table rien que pour lui. En ce sens, il est également important de prêter attention aux chaises de la classe qui ont des accoudoirs. Celles-ci sont généralement conçues pour les droitiers uniquement. En classe, si le camarade utilise la droite, il doit également s’asseoir du côté gauche pour que sa main ait plus de mobilité.

3. Bien tenir le crayon et le papier

Les enfants gauchers utilisent mieux les crayons et stylos triangulaires. De plus, il est nécessaire de surveiller et d’essayer de corriger la position que la main de l’enfant adopte lors de l’écriture. Par exemple, l’utilisation d’un adaptateur pour crayon peut aider un enfant à adopter la bonne prise.

De même, selon un article publié par Education Magazine, il est important d’en parler aux enseignants afin qu’ils tiennent compte de ce détail et que leur apprentissage soit le plus juste possible. Surtout quand il s’agit d’écriture et de problèmes comme la dysgraphie.

3. Conseils pour les enfants gauchers: Guider en façon miroir

Comme l’explique l’Association Kulunka, de nombreux enfants gauchers sont sujets à l’écriture miroir. En effet, leur tendance naturelle est d’aller de droite à gauche. C’est pourquoi ils peuvent souvent se confondre et mettre les chiffres ou les lettres à l’envers. Le mode miroir consiste en ce que, si les parents sont gauchers, vous devrez vous placer devant lui pour qu’il puisse vous copier plus facilement et améliorer sa discrimination visuelle directionnelle.

Une jeune fille gauchère qui écrit.

4. Fournir des outils pour gauchers

En réalité, fournir du matériel scolaire pour aider votre enfant à se débrouiller librement et en toute sécurité à l’école est un facteur crucial pour son développement. Effectivement, pour un enfant gaucher, travailler avec un outil droitier causera de la frustration et de l’inconfort. Pour cette raison, il existe différents matériaux adaptés pour eux, tels que des stylos à pointe tordue, des ciseaux, des règles, des taille-crayons et des cahiers, entre autres.

5. Conseils auprès des enfants gauchers: Faire preuve de patience et de soutien dans tous les cas

Soutien, patience et compréhension sont trois exigences qui ne peuvent manquer lorsqu’il s’agit d’accompagner votre enfant. Celles-ci doivent certainement être intensifiées lorsque vous voyez votre bout de chou conduire avec sa main gauche.

Par conséquent, le petit a besoin de votre soutien pour développer pleinement son potentiel. Réalisez que la société d’aujourd’hui est mal faite pour les gens qui n’écrivent qu’avec la main droite. Bien que, petit à petit, il y a plus de tolérance et de matériaux créés spécifiquement pour les gauchers.

Affronter un monde droitier grâce à ces conseils pour les parents d’enfants gauchers

Si vous pensez que votre enfant est peut-être gaucher, il existe plusieurs façons de le vérifier. Toutefois, les spécialistes mentionnent expressément le test d’Oseretsky. Il s’agit d’une évaluation neuropsychologique effectuée professionnellement dans un cabinet de psychologue et qui prend une, deux et jusqu’à trois séances. En plus d’évaluer la latéralité, il détectera les processus qui n’ont pas été consolidés et qui engendrent des perturbations au niveau de l’école.

D’autre part, il consiste également en une série d’exercices, où l’enfant ou l’adolescent doit définir ses préférences. Dans tous les cas, l’important est d’aller voir un spécialiste et d’appliquer ces 5 conseils qui, nous l’espérons, vous auront été utiles et intéressants.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment se développe la latéralité chez l’enfant ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment se développe la latéralité chez l’enfant ?

La latéralité est une étape de développement du cerveau qui va déterminer les capacités de votre enfant. Découvrez-en plus dans cet article.




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.