Complications possibles en cas de grossesse multiple

Les complications d'une grossesse multiple sont-elles les mêmes que celles d'une grossesse unique ? Découvrez-le ici.
Complications possibles en cas de grossesse multiple

Dernière mise à jour : 22 août, 2022

La grossesse est l’une des étapes les plus excitantes de la vie d’une femme. De même, une grossesse multiple, avec la présence de 2 fœtus ou plus, n’est plus l’exception de nos jours. Cependant, il est nécessaire que la future maman connaisse les risques et les complications d’une grossesse multiple, tant pour elle que pour ses bébés.

Selon l’American Society for Reproductive Medicine, les complications gestationnelles les plus courantes des grossesses gémellaires sont l’accouchement prématuré (jusqu’à 50 % des cas) et les troubles hypertensifs, qui sont trois à cinq fois plus fréquents que dans les grossesses uniques.

Quelles sont les causes des grossesses multiples?

Les grossesses multiples surviennent pour différentes raisons, mais certaines des plus fréquentes sont les suivantes :

  • Patrimoine génétique.
  • Âge avancé de la mère. Elles surviennent surtout chez les femmes de plus de 30 ans.
  • Parité élevée, c’est-à-dire avoir eu plus de 2 grossesses antérieures.
  • Ethnie africaine ou occidentale.
  • Prise de médicaments stimulant l’ovulation. Principalement, le citrate de clomifène et les gonadotrophines, telles que la FSH.
  • Conception par technique de fécondation in vitro (FIV).

Parmi ces causes, les seules qui peuvent être modifiées sont la prise de médicaments pour induire l’ovulation et le contrôle du nombre d’embryons qui sont transférés dans l’utérus de la mère en FIV.

Types de grossesse multiple

Une échographie cherche à déterminer le type de grossesse gémellaire et il existe deux alternatives :

  1. Dizygotes : c’est le cas des jumeaux fraternels ou “non identiques”. Cela se produit parce que deux ovules différents ont été fécondés par deux spermatozoïdes différents, mais en même temps. Ainsi, les frères et sœurs grandissent dans des sacs amniotiques séparés et chacun a son propre placenta. Dans ce cas, les jumeaux peuvent ou non être du même sexe.
  2. Monozygotes : Ce sont des jumeaux identiques, à la fois physiquement et génétiquement. Ce phénomène se produit par division de l’œuf déjà fécondé en deux ou plusieurs cellules égales. Selon le type de division, les jumeaux peuvent partager uniquement le sac amniotique ou également le placenta. Contenant le même ADN, ils sont toujours du même sexe.
Des jumeaux dans un utérus.

Complications pour la mère dans une grossesse multiple

Dans toutes les grossesses, il peut y avoir des problèmes de santé. Cependant, dans le cas de grossesses multiples, le risque est encore plus grand. Voyons maintenant les complications que les mères subissent le plus fréquemment lors de la gestation de plusieurs fœtus.

Complications mineures

  1. Douleur et constipation. L’utérus grossit et peut provoquer une nycturie (augmentation de la fréquence des mictions nocturnes), une constipation et des douleurs dorsales et abdominales. En particulier dans la partie inférieure.
  2. Difficulté à marcher. Un essoufflement ou une fatigue accrue peuvent survenir pendant l’exercice. Car la pression à l’intérieur de l’abdomen augmente et le diaphragme se soulève. Cela crée des respirations moins profondes et limite l’oxygénation des poumons.
  3. Dépression post-partum. Bien que l’on ne parle pas toujours de ce phénomène, la dépression post-partum touche 25 % des femmes et peut avoir des conséquences négatives, tant pour le bébé que pour le couple. C’est une condition qui doit être gérée avec une thérapie dès qu’elle est détectée.

Les troubles précités ne mettent généralement pas la vie de la mère ou du bébé en danger. Cependant, ils sont fréquents, attendus et peuvent altérer l’état de bien-être du binôme. Le médecin doit accompagner et aider à soulager les symptômes, chaque fois que cela est à sa portée.

Complications majeures

  1. Troubles hypertensifs (tels que l’hypertension gestationnelle, la prééclampsie et l’éclampsie) : la prééclampsie est diagnostiquée avec une pression artérielle supérieure à 140/90 mm Hg après 20 semaines. Ainsi qu’une protéinurie, une faible numération plaquettaire, une augmentation des enzymes hépatiques, un œdème pulmonaire, des douleurs abdominales, des maux de tête qui ne s’améliorent pas avec des analgésiques ou des troubles visuels. En cas d’éclampsie, les crises s’ajoutent et le risque sanitaire du binôme est plus grand.
  2. Diabète gestationnel : le corps de la mère s’adapte à la grossesse et modifie son métabolisme pour nourrir le bébé par le placenta. Pour cette raison, il y a une plus grande rétention des dépôts de liquide et de graisse. Ce qui se traduit par un gain de poids et une augmentation de la glycémie maternelle. Cependant, lorsque ce paramètre dépasse les limites attendues, un diabète transitoire, comme le diabète gestationnel, peut être diagnostiqué.
  3. Hémorragie prénatale : elle est généralement associée à une prééclampsie et augmente le risque de décollement placentaire et de perte fœtale ou d’accouchement prématuré.
  4. Anémie : de nombreuses grossesses simples s’accompagnent d’un certain taux d’anémie. Mais il a été démontré que cette complication est plus fréquente dans les grossesses multiples.
  5. Nécessité d’une césarienne : plus de 50 % des grossesses multiples se terminent par voie abdominale. Ce qui augmente la morbidité et la mortalité maternelles. De plus, il existe des complications associées à la chirurgie, telles que la thrombose veineuse et l’embolie.
  6. Hémorragie post-partum : La présence d’un placenta plus gros que d’habitude, d’un utérus distendu et d’une plus grande tendance à l’atonie de vos muscles augmente le risque d’hémorragie après la naissance.

Complications pour les bébés lors d’une grossesse multiple

Des jumeaux prématurés en couveuse.

Auparavant, nous avons vu les complications que la maman peut subir lors d’une grossesse multiple. Logiquement, les bébés ne sont pas exempts de risques. Ci-dessous, nous mentionnons certaines des difficultés courantes pour eux:

  1. Prématurité : Les bébés nés à 37 semaines ou avant sont considérés comme prématurés. Ces enfants ont généralement un faible poids à la naissance et présentent certaines complications associées à l’immaturité. Telles que des troubles gastro-intestinaux, moteurs et pulmonaires, entre autres.
  2. Anomalies génétiques : dans le cadre du suivi de la grossesse gémellaire, les recommandations du NICE recommandent le dépistage du syndrome de Down, du syndrome d’Edwards et du syndrome de Patau.
  3. Syndrome du jumeau évanescent ou manquant : c’est un phénomène dans lequel un ou plusieurs jumeaux disparaissent pendant la gestation. Il survient généralement au cours du premier trimestre de la grossesse et se diagnostique par échographie. Le fœtus qui reste en vie a généralement un bon pronostic. Toutefois, dans certains cas, il peut présenter un retard de croissance utérine, un travail prématuré, une paralysie cérébrale ou d’autres anomalies génétiques.
  4. Syndrome de transfusion fœto-fœtale : les jumeaux qui partagent un placenta peuvent également partager des vaisseaux sanguins. Cela crée alors une situation où l’un des jumeaux reçoit plus de nutriments et de meilleure qualité que l’autre. De cette façon, l’un grandit moins et l’autre reçoit une surcharge de sang.
  5. Augmentation excessive du liquide amniotique (polyhydramnios) : L’augmentation du liquide amniotique peut déclencher des contractions prématurées ou favoriser la rupture des membranes et l’accouchement prématuré. Cela est également associé à une malposition fœtale, un prolapsus du cordon ombilical et une atonie utérine postnatale.
  6. Cordon circulaire : comme il y a un espace réduit pour le développement des bébés, il est plus envisageable que le cordon ombilical s’enroule autour du cou de l’un d’eux. Le problème est qu’il se tend. Soit pendant la grossesse, soit au moment de l’accouchement, et génère une hypoxie périnatale.

Les complications d’une grossesse multiple sont gérables

Il faut garder à l’esprit que, bien qu’il y ait un risque accru de complications lors d’une grossesse multiple, il existe des traitements pour améliorer la santé de la mère et de ses bébés. Pour cette raison, la chose la plus importante et recommandée est d’effectuer un suivi continu de la grossesse avec le gynécologue-obstétricien.

Enfin, sachez que les bébés sont dans une relation symbiotique avec la mère. Ainsi, il est nécessaire d’avoir une alimentation saine, une bonne santé physique et mentale et de recevoir les conseils prénatals appropriés, pour arriver à la naissance dans les meilleures conditions.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 faits curieux sur les jumeaux
Être parents
Lisez-le dans Être parents
8 faits curieux sur les jumeaux

Il y a beaucoup de mythes autour des jumeaux. Dans cet article découvrez quelques faits curieux sur les jumeaux que vous ne connaissiez peut-être p...



  • American Society for Reproductive Medicine. Patient´s Fact Sheet: Complicaciones de la Gestación Múltiple. Alabama. 2002.
  • Moldenhauer J. Embarazo Multifetal. MSD Manuals. [Última actualización: jul 2021; última revisión: 21 de Julio de 2022]. Disponible en: www.msdmanuals.com/es/profesional/ginecología-y-obstetricia/anomal%C3%ADas-y-complicaciones-del-trabajo-de-parto-y-el-parto/embarazo-multifetal
  • Acuna A et al. Depresiòn postparto. Revista Médica Sinergia. 2021; 6(9). ISSN: 2215-4523 / e-ISSN: 2215-5279
  • John Hopkins Medicine. Complications of Multiple Pregnancy. [última actualización: 2022; última revisión: 20 de Julio de 2022]. Disponible en: Hopkinsmedicine.com/health/conditions-and-diseases/staying-healthy-during-pregnancy/complications-of-multiple-pregnancy
  • Stanford Childre’s Health. Overview of Múltiple Pregnancy. [última actualización: 2022 ; última revisión: 20 de Julio de 2022]. Disponible en: www. Stanfordchildrens.org/en/topic/default?id=overview-of-multiple-pregnancy-85-P08019
  • Campbell D. A review of Maternal Complications of Multiple Pregnancy. Twin Research. 2001; 4(3): 146-9. DOI: 10.1375/twin.4.3.146
  • Mayoclinic.org. Preclampsia. Mayo Clinic. [Última actualización: Jun 2022; última revisión: 21 de Julio de 2022]. Disponible en: www.mayoclinic.org/es-es/diseases-conditions/preeclampsia/diagnosis-tretament/drc-20355751#:¬:text=Se%20diagnostica%20preclampsia%20si%20tienes,Bajo%20recuento%20de%20plaquetas
  • Zamani Z, Parekh U. Vanishing Twin Syndrome. Treasure Island (FL): StatPearls [Internet]. 2021. PMID: 33085367
  • NICE guideline. Twin and triplet pregnancy. National Institute for Health and Care Excellence. 2019. Disponible en: www.nice.org.uk/guidance/ng137
  • Dulay A.T. Polihidramios. Manual MSD. [Última actualización: oct 2020; última revisión: 21 de Julio de 2022]. Disponible en: www.msdmanuals.com/es/profesional/ginecología-y-obstetricia/anomal%C3%ADas-del-embarazo/polihidramios

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.