Comment savoir si un enfant est surdoué ?

22 avril, 2019
Seulement 2 % de la population infantile a un QI égal ou supérieur au coefficient qui qualifie les enfants surdoués. Par conséquent, il est très important de prendre en compte certains signes qui peuvent aider à savoir si un enfant est surdoué.
 

De même que chaque enfant est unique, il n’existe pas deux enfants surdoués identiques. Si vous vous demandez comment savoir si un enfant est surdoué, sachez qu’il existe quelques indicateurs qui peuvent aider à le déterminer.

Contrairement à ce que la plupart des personnes pensent, l’intelligence n’est pas la seule marque d’un enfant surdoué. En effet, il y a bien d’autres indicateurs. Pour cette raison, nous souhaitons profiter de cet article pour vous apporter quelques pistes qui vous permettront de savoir si un enfant est surdoué.

Que signifie surdoué ?

Le terme « surdoué » est utilisé par différentes écoles, organisations et cultures de diverses manières. Certains l’utilisent strictement pour indiquer les personnes avec une intelligence largement supérieure à la moyenne, calculée en fonction du QI. Alors que d’autres incluent un éventail plus large de critères.

L’Organisation Mondiale de la Santé définit une personne surdouée comme étant « une personne avec un coefficient intellectuel supérieur à 130″.

Toutefois, reconnaître un enfant surdoué n’est pas facile. Seulement 2 % de la population infantile possède un QI égal ou supérieur au coefficient qui qualifie les enfants surdoués. Et près de la moitié d’entre eux sont souvent des enfants qui présentent des problématiques, avec de faibles résultats scolaires et, dans certains cas, en échec scolaire.

Comment savoir si un enfant est surdoué ?

Pour évaluer si un enfant est surdoué, il faut se fier aux résultats des tests, c’est certain. Malgré le fait que, comme nous l’avons mentionné auparavant, de nombreux éducateurs recherchent d’autres signes d’intelligence exceptionnelle qui ne sont pas mesurables par un test ou un examen.

 
Il est très important de prendre en compte certains signes qui peuvent aider à savoir si un enfant est surdoué.

De plus, les enfants surdoués sont très différents les uns des autres. Néanmoins, ils ont un certain nombre de traits et de caractéristiques en commun. Afin d’identifier ces signes, il faut tenir compte des capacités linguistiques et d’apprentissage ainsi que des caractéristiques émotionnelles.

1. Comment savoir si un enfant est surdoué : capacités linguistiques

Même si la majorité des enfants peut former des phrases reconnaissables et comprendre un langage complexe dès l’âge de 2 ans, les enfants surdoués atteignent souvent cette étape avant.

Voici les signes d’un enfant surdoué que vous devez garder à l’esprit lorsque vous considérez le développement du langage :

  • Vocabulaire hautement développé.
  • Capacité d’apprendre de nouveaux mots avec facilité.
  • Tendance à parler rapidement.
  • Usage précoce de phrases complexes.
  • Tendance à poser beaucoup de questions qui exigent des réponses complexes.
  • Apprentissage de la lecture de manière prématurée.
  • Capacité de participer dans des conversations avec des adultes.
  • Capacité de compréhension élevée.

« On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter »

 

-Emmanuel Kant-

2. Capacités d’apprentissage

Les enfants surdoués acquièrent des connaissances de manière naturelle et heureuse. En effet, leur cerveau semble être des éponges qui absorbent sans effort l’information.

En classe, ils présentent certaines des caractéristiques suivantes :

  • Grande capacité à assimiler les concepts rapidement et efficacement.
  • Développement prématuré des capacités motrices qui touchent l’équilibre, le mouvement et la coordination.
  • Excellente mémoire.
  • Pas de nécessité d’instructions pour réaliser une activité.
  • Besoin d’avoir des conversations avec des enfants plus grands que leur âge.
  • Ces enfants adorent apprendre.
  • Aptitude créative pour résoudre les exercices.
  • Concentration seulement si le sujet suscite leur intérêt.
  • Meilleure connaissance du monde qui les entoure.

3. Caractéristiques émotionnelles et comportementales

D’un point de vue émotionnel, les enfants surdoués sont généralement très intenses et sensibles. Par ailleurs, ils ont énormément d’empathie dans des situations qui ne sont pas propres à des enfants de leur âge.

Pour savoir si un enfant est surdoué, il faut prendre en compte divers indicateurs.

Voici leurs caractéristiques émotionnelles et comportementales :

 
  • Ils aiment les activités qu’ils pratiquent individuellement, comme la lecture, l’écriture ou le jeu.
  • Capacité à établir des relations avec des enfants et des adultes, en raison de leurs aptitudes cognitives.
  • Ils agissent comme des leaders naturels avec leurs camarades.
  • Les enfants surdoués paraissent infatigables et avec une source inépuisable d’énergie.
  • Ils possèdent une capacité critique pour apprécier la beauté naturelle, comme les animaux, les fleurs, les peintures, etc.
  • Ils parlent et pensent avec une grande agilité.

Pour terminer, il est important que les parents et les enseignants comprennent qu’il peut exister des différences d’apprentissage spécifiques qui affectent les résultats scolaires. Dans ces cas, il est indispensable d’aider l’enfant à développer ses talents.

Si vous vous demandez comment savoir si un enfant est surdoué, vous devez prendre en compte les indicateurs ci-dessus. Toutefois, certains jeunes ne montrent que quelques-uns des signes énumérés dans cet article. Voire même, ils présentent des traits complètement opposés à ce à quoi on pourrait s’attendre.

 
  • Barragán, M. C. (2009). Identificación del alumnado con altas capacidades intelectuales. Revista Digital Innovación y Experiencias Educativas25, 1-15.
  • Gálvez, J. M. (2000). Alumnos precoces, superdotados y de altas capacidades. Ministerio de Educación.
  • Sánchez, C. (2006). Principales modelos de superdotación y talentos. Universidad de Murcia, Departamento de Métodos de Investigación y Diagnóstico en Educación, España.
  • Sastre-Riba, S. (2008). Niños con altas capacidades y su funcionamiento cognitivo diferencial. Rev Neurol, 41(Supl 1), S11-6. http://www.carei.es/archivos_materiales/AACC.pdf
  • Tourón, J. & Reyero, M. (2001). La identificación de alumnos de alta capacidad. Bordón, 54 (2), 311-338.