Comment rester ferme dans l’éducation des enfants ?

15 juin 2019
Au fur et à mesure que les enfants grandissent, de nombreux parents cèdent facilement à leurs demandes. En effet, dans le quotidien de travail des adultes, il peut être souvent plus simple de dire oui à tout. Toutefois, cette attitude n'est pas saine pour le développement des enfants. Comment rester ferme dans l'éducation des enfants ?

Beaucoup de parents ont du mal à rester ferme dans l’éducation des enfants. Dans la pratique, il est bien plus facile de dire oui à tout, surtout quand on rentre à la maison après une longue journée de travail. Par moment, la fatigue nous accable tellement que les enfants obtiennent tout ce qu’ils veulent.

L’habitude de mettre des limites peut entraîner des moments ingrats, aussi bien pour les parents que pour les enfants. Mais ces limites sont des outils éducatifsLa fermeté des adultes responsables des enfants, en ce qui concerne leur éducation, est décisive pour l’avenir des petits.

Famille et éducation

L’éducation des enfants n’est pas seulement une responsabilité de l’école. Dès la naissance de l’enfant, il commence à être éduqué dans ce premier environnement social qu’est la familleA la maison, il apprend des valeurs ainsi que des comportements essentiels pour la vie.

La continuité et le maintien d’une ligne éducative solide permettront un développement adéquat. Si l’enfant sait clairement ce qu’il doit faire ou ne pas faire car il l’expérimente chaque jour, il l’intériorisera et l’intégrera en lui. Pour cette raison, les parents doivent rester ferme dans l’éducation des enfants.

Comment rester ferme dans l’éducation des enfants ?

Les suggestions suivantes peuvent être très utiles dans cette mission :

  • Discipline : la discipline ne signifie pas punition. Discipliner veut dire guider, il s’agit de contribuer à la formation de l’enfant pour la vie. Cela implique de lui montrer ce qui est bien et ce qui est mal. Éduquer avec la discipline exige énormément de patience et beaucoup d’amour.
  • Définitions : il est nécessaire de définir les valeurs, les habitudes et les attitudes que l’on souhaite obtenir de nos enfants. L’objectif de savoir quel chemin prend l’éducation de l’enfant déterminera l’équilibre et le développement émotionnel correct des petits.
  • Une seule voix : les parents responsables des enfants doivent être en accord sur la ligne éducative définie pour eux. En effet, il est indispensable que l’enfant trouve la même réponse et la même attitude chez ses deux parents.
Il n'est pas toujours facile de rester ferme dans l'éducation des enfants mais cela est primordial.

Cette cohérence et cette unité de critère sont un point clé pour rester ferme dans l’éducation des enfants. Toutes les personnes qui s’occupent de l’enfant pendant la journée, lorsque les parents travaillent, doivent respecter cette même norme.

Par ailleurs, il est important de considérer également ces autres points :

  • Style éducatif. L’éducation exige une certaine dose d’autorité. L’enfant doit comprendre que les adultes ont le dernier mot. En ce sens, il faut cependant éviter l’autoritarisme et les obligations.
  • Principes de base : expliquer le pourquoi des décisions n’empêche pas toujours les disputes et les crises de colère. Néanmoins, ces explications seront progressivement intériorisées et finiront pas être acceptées et comprises.

« Si l’enfant sait clairement ce qu’il doit faire ou ne pas faire car il l’expérimente chaque jour, il l’intériorisera et l’intégrera en lui »

Quand il s’agit d’établir les règles…

Pour rester ferme dans l’éducation des enfants, il est primordial d’établir des règles. Il s’agit de délimiter clairement les conduites autorisées et celles qui ne le sont pas. Voici quelques conseils :

  • Les règles doivent être peu nombreuses, claires et raisonnables. Il est préférable de fixer quelques règles que l’enfant peut suivre plutôt qu’une quantité excessive qu’il pourra oublier.
  • Elles doivent être en adéquation avec l’âge de l’enfant. En effet, les limites ne seront pas les mêmes pour un jeune enfant que pour un adolescent. Notamment parce qu’au fur et à mesure que l’enfant grandit, la fonction cognitive des jeunes rend possible une communication plus directe.
Les règles et la cohérence sont essentielles pour rester ferme dans l'éducation des enfants.

  • Fixer à l’avance les sanctions en cas de non-respect des règles. De plus, il est judicieux que ce point soit discuté auparavant avec l’enfant. La punition sera mise en place uniquement dans les cas extrêmes lorsque les comportements ne peuvent être contrôlés d’une autre manière.
  • Maintenir la fermeté des règles et des sanctionsSi la désobéissance à la règle entraîne parfois une punition, et parfois rien, l’enfant sera désorienté.
  • Favoriser la réflexion. Il s’agit d’une étape très importante. Face à un comportement inadéquat, il est fondamental d’encourager la réflexion de l’enfant. Par conséquent, il faut essayer de lui faire comprendre qu’il a mal agit et quelles en seront les conséquences.
  • Les cris, les coups et les longs discours ne sont pas efficaces. En effet, si le père ou la mère réagit violemment, cela sera préjudiciable émotionnellement pour l’enfant. La tranquillité de l’adulte au moment de parler avec l’enfant contribuera à donner au dialogue une véritable valeur éducative.

Finalement, il est essentiel de montrer l’exemple des valeurs et des comportements que l’on souhaite développer chez les enfants. Par ailleurs, le bon sens et la cohérence devraient toujours prévaloir.