Comment interpréter les couleurs des dessins des enfants ?

31 janvier 2019
Les inconforts, la timidité, l'empathie ou la colère refoulée sont quelques-uns des sentiments que l'on peut identifier chez les enfants en fonction de leur choix de couleurs sur leurs dessins. Comment interpréter les couleurs des dessins de nos enfants ?

Savez-vous interpréter les couleurs des dessins de votre enfant ? Les couleurs et les émotions sont l’objet d’études dans plusieurs disciplines de la psychologique, et ce depuis longtemps. L’affinité ou le rejet d’une personne envers l’usage de certaines couleurs prend racine dans le domaine émotionnel.

Dans cet article, nous vous donnerons quelques indices pour interpréter les couleurs et mieux connaître le comportement et les idées de votre enfant.

En laissant de côté les concepts et l’iconologie traditionnelle de ce que représentent certaines couleurs pour une culture, s’identifier à quelques teintes peut révéler des comportements et des prédispositions psychiques.

Ce ne sont pas seulement les formes, l’intensité du trait et l’histoire du dessin qui indiquent ce qui se passe dans la pensée des enfants. Le choix des couleurs des dessins parle aussi clairement et fortement de son état émotionnel.

Il est possible d'interpréter les couleurs des dessins des enfants et d'en savoir plus sur leur personnalité.

Interpréter les couleurs : les plus récurrentes dans les dessins des enfants

Bien qu’il existe certaines couleurs plus récurrentes car elles sont présentes dans tous les jeux de crayons, les enfants ont tendance à faire des combinaisons. Par ailleurs, il est bon que vous sachiez que les mélanges de couleurs claires et légères annoncent un enfant tranquille et plus connecté aux émotions. 

De plus, le choix des mélanges avec des couleurs intenses évoquent généralement des enfants actifs et plein d’énergie, avec des sentiments forts, comme l’agressivité.

Le bleu

Il s’agit d’une couleur associée au calme, au bien-être et à la détente. C’est souvent la couleur préférée des enfants les plus tranquilles voire même timides. Elle éveille également le côté sensible et créatif chez les petits.

On estime que les enfants qui utilisent le bleu développent aussi la maîtrise de soi à un âge plus précoce.

De même, il arrive que certains enfants qui font souvent usage de cette couleur souffrent d’une condition appelée énurésieC’est un trouble de la personnalité d’origine émotionnelle.

Le rouge

Le rouge est une couleur qui attire beaucoup l’attention des enfants en raison de son intensité. Son utilisation peut avoir deux interprétations :

  • Si l’enfant l’utilise énormément, cela peut décrire un petit hostile, avec des sentiments de colère refoulée.
  • Mais si l’usage est modéré, il peut exprimer la vitalité et l’énergie.

Le noir

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le noir est une couleur qui n’est pas liée à des sentiments négatifs ou dépressifs. Il met plutôt en avant des enfants avec une bonne estime et confiance en soi

Pour interpréter cette couleur, le spécialiste devra également évaluer l’intensité du trait. En effet, s’il est trop marqué, cela peut avoir d’autres explications.

Interpréter les couleurs des dessins des enfants est un travail précis qui exige le soutien d'un professionnel.

Le marron

C’est une couleur qui est associée à la responsabilité. En ce sens, lorsque les enfants la choisissent, ils manifestent de la diligence et de la prudence. D’autre part, son utilisation excessive a tendance à exprimer de l’angoisse pour les activités quotidiennes.

Le jaune

Il est synonyme d’énergie, de dynamisme, de joie et de sociabilité. C’est une couleur qui parle d’un enfant heureux qui possède toutes les bontés et les qualités liées à l’enfance. Cependant, son usage exclusif au moment de dessiner peut manifester des difficultés avec les figures d’autorité.

Le vert

L’utilisation abusive de cette couleur dans les dessins peut refléter une paresse ainsi qu’un certain degré de timidité et d’inhibition chez l’enfant. Par ailleurs, les significations universelles du vert sont : l’espoir, la tranquillité et la sensation d’harmonie.

Le violet

L’usage de cette couleur manifeste une certaine sensation de mélancolie, d’insatisfaction et d’agitation chez l’enfant provoquée par une situation. Une utilisation disproportionnée, de même que pour le jaune, indique que l’enfant se sent stressé par un certain type de pression.

Finalement, sachez que ces analyses sont sujettes à des marges d’erreur selon l’interprétation, l’usage et le mélange des couleurs. 

Dans tous les cas, nous vous conseillons de réaliser une évaluation plus structurée par un psychanalyste afin d’établir un diagnostic correct et réellement concluant, en plus d’interpréter les couleurs.

  • Martínez-Cañellas, A. (1979). Psicología del color. Plástica/Dinámica. https://doi.org/10.1007/978-3-642-22371-6_14
  • Sanz, C. (2013). Psicología del Color: El color y las emociones. Escola D’art i Superior de Disseny de Vic
  • Santiago, J. (2007). El color de las emociones. Ciencia Cognitiva: Revista Electrónica de Divulgación