Comment gérer la rancœur dans une fratrie ?

· 14 octobre 2018
Il est normal que les frères et sœurs se battent toute la journée pour des choses que peuvent souvent paraître insignifiantes. Néanmoins, vous devez résoudre sainement ces disputes pour ne pas qu'ils ne ressentent de rancœur les uns vis-à-vis des autres.

Les frères et sœurs ont toujours des différents et donc de la rancœur, comme les couples en ont parfois ou bien les êtres humains en général. La clef pour résoudre ces problèmes est la qualité de la communication au sein de la famille.

La communication doit être ouverte, sincère et respectueuse entre tous les membres de la famille. Ils doivent toujours avoir la possibilité de s’exprimer dans les mêmes conditions. Ainsi, vous enfants se sentiront écoutés, aimés et mis en valeur.

D’où vient la rancœur dans la fratrie ?

Il existe de nombreuses raisons à cette situation. Cependant, la psychothérapeute new-yorkaise Jeanne Safer explique qu’il y a deux types de personnalité qui sont plus susceptibles de s’offenser.

En effet, comme l’affirme Mme Safer, il s’agit des personnes qui sont trop hostiles et celles qui ne font que se plaindre. Elle ajoute : « Ce sont ceux qui disent : tu ne m’as jamais dit merci pour les fleurs que je t’ai offertes en 1982. Cela épuise les gens. »

Cet article extrait de Psychology Today explique aussi que l’évolution est une autre des raisons pour lesquelles la rancœur surgit dans la fratrie.

Cela se justifie avec l’argument suivant : les frères et sœurs sont programmés pour être des rivaux et pour être en compétition vis-à-vis de l’une des ressources les plus cruciales dans la vie, à savoir l’attention des parents.

La question est justement sur ce point : dans le traitement et l’attention que les parents donnent à leurs enfants. Être juste et équilibré fera la différence.

Rancœur entre frères et sœurs

Stratégies pour gérer la rancœur entre frères et sœurs

Un traitement équitable

Il est normal que les parents ressentent plus d’affinités avec un enfant qu’avec l’autre. Cependant, le secret pour gérer et éviter la rancœur entre frères et sœurs est de faire en sorte que les enfants sentent que leurs besoins sont pris en compte et qu’ils ne sont pas discriminés.

Il faut que tous les membres de la famille sentent qu’ils reçoivent la même quantité et qualité d’attention et qu’on leur dédie la même affection.

Des règles justes

Les règles dans la maison doivent être claires pour tout le monde. Les punitions et la discipline doivent être les mêmes pour tous ceux qui enfreignent les règles.

L’idéal serait qu’il existe un équilibre entre le père et la mère et qu’ils décident ensemble de comment punir les enfants en cas de bêtise.

Les deux devront se porter garants pour ces règles soient appliquées le plus justement possible.

Évitez de faire des comparaisons

Comme pour le reste du monde, les enfants n’aiment pas être comparés à leurs frères et sœurs ou à d’autres enfants. Par conséquent, évitez le plus possible de comparer vos enfants.

Tous les enfants sont différents. Bien que certains parents souhaitent parfois souligner les qualités ou les défauts d’un de ses enfants pour que les autres apprennent, il faut bien choisir ses mots.

Vous devez prendre en compte que les enfants sont très sensibles et qu’ils peuvent mal interpréter certaines choses venant de leurs parents ou de leur entourage. Cette mauvaise interprétation peut être source de rancœur au sein de la fratrie.

Les parents doivent faire en sorte que les enfants sentent que leurs besoins sont pris en compte et qu’ils ne soient pas discriminés.

Partagez avec tous vos enfants

Essayez de donner à chacun de vos enfants la même quantité et qualité de temps.

C’est une bonne chose que vous partagiez du temps avec chacun d’entre eux individuellement, mais aussi tous ensemble. Choisissez une activité qu’ils peuvent faire et apprécier ensemble.

Comment éviter la rancœur au sein de la fratrie

Soyez attentifs aux étapes de vos enfants

Souvent, les parents ne se rendent pas compte qu’il existe une rancœur dans la fratrie. Mais cette situation est claire lorsque les enfants ne peuvent pas résoudre leurs différents sainement.

Si cela se produit au sein de votre famille, vous devez prendre en compte que dans les familles nombreuses, il est normal que les enfants soient en compétition pour obtenir l’attention des parents.

De plus, à certains âges, les enfants sont souvent jaloux. Une de ces tranches d’âge est entre 6 et 7 ans, lorsque l’enfant commence à devenir indépendant et à se former une personnalité.

A cet âge, il est indispensable que vous montriez à votre enfant que vous l’aimez. Si vous avez un enfant de cet âge, montrez-lui clairement et sans exagérer qu’il peut avoir confiance en vous.

L’adolescence est une des autres périodes difficiles. Il faut donc être proche d’eux et faire attention à leurs émotions à ce moment-là.

En général, faire attention aux émotions de vos enfants et établir une communication ouverte et sincère avec eux permet d’obtenir une ambiance agréable pour tous les membres de la famille.