Comment conclure un contrat comportemental avec les enfants ?

23 mars, 2020
La technique du contrat comportemental est très utile pour modifier ou instituer un comportement dans l'enfance.
 

Lorsque nous essayons d’éduquer nos enfants, il est parfois difficile de corriger et de modifier leurs mauvais comportements. Heureusement, il existe des techniques qui peuvent nous aider à y parvenir, comme les contrats de comportement. Voici comment conclure un contrat comportemental avec les enfants.

Cette technique de modification du comportement est généralement très efficace car elle est claire, objective et permet aux enfants de s’engager et de participer activement à la modification de leur comportement.

« Le changement est un mot puissant et il est tout à fait réalisable, si vous le choisissez. »

-Joe Dispenza-

Qu’est-ce qu’un contrat comportemental et à quoi sert-il ?

Un contrat comportemental ou de contingence est une technique de modification du comportement. Elle est basée sur la théorie du conditionnement opérant, créée par le psychologue Burrhus Frederic Skinner. Cette technique consiste à rédiger un document écrit dans lequel les différentes parties concernées parviennent à un accord. Ces parties sont généralement :

  • Les parents et leurs enfants
  • Les enseignants et leurs étudiants
  • Et, enfin, les thérapeutes et leurs patients
Un enfant agressif
 

Ce contrat est établi dans le but de réduire les comportements inappropriés (agression, manque de respect, crises de colère, etc.) de la part des enfants. Il permet aussi d’encourager le développement de bons comportements.

À cette fin, l’adulte et l’enfant en question doivent dialoguer et négocier jusqu’à ce que le contrat soit établi et précisé :

  • Les comportements à modifier
  • Les comportements à établir
  • Mais aussi les conséquences que l’on peut obtenir en adoptant ou non ces comportements.

Ainsi, les deux parties connaissent les conséquences de l’exécution des conduites convenues au préalable et les malentendus peuvent être évités. Tout est exposé en détail dans un contrat écrit objectivement.

« Quand vous choisissez votre comportement, vous choisissez les conséquences. »

-Anonyme-

Comment conclure un contrat comportemental avec les enfants ?

Pour établir correctement un contrat comportemental, une série d’étapes doivent être suivies. Ces étapes sont expliquées ci-dessous :

1. Négocier le contrat entre les parties concernées :

  • Adulte : mère, père, enseignant ou autre personne de référence
  • Enfant

2. Préciser dans le contrat :

  • Le(s) comportement(s) à modifier.
  • Les comportements positifs que chacune des personnes concernées doit adopter.
  • Aussi, les critères sur la fréquence de ces comportements et le temps dans lequel ils doivent être réalisés.
  • Les conséquences positives qui seront obtenues par l’émission de ces comportements.
  • Les conséquences négatives de la non-exécution de ces comportements.
 
  • Et, enfin, les noms et signatures des différentes parties concernées, c’est-à-dire l’adulte et l’enfant

3. Réviser périodiquement le contrat pour :

  • Évaluer dans quelle mesure l’accord est respecté.
  • Introduire des modifications, si elles apparaissent nécessaires.
mère et fille chez le psychologue

4. Récompenser le respect du contrat par des renforts positifs, qui sont de préférence des renforts sociaux (signes d’attention et d’affection, éloges, etc.), ou des renforts d’activités (excursions, sorties, plans spéciaux, etc.), plutôt que du matériel (jouets, nourriture, etc.).

5. Mettre fin au contrat lorsque l’enfant :

  • Arrête d’exécuter les comportements qui doivent être modifiés.
  • A assimilé certains comportements souhaités.

Problèmes possibles lors de la conclusion d’un contrat de comportement avec des enfants

Selon les auteurs Francisco Carlos Vicioso Cabeza, María Pilar Morales Martín et Paola de Felipe Calvarro, lorsqu’on essaie de mettre en pratique la technique du contrat comportemental avec les enfants, certains problèmes peuvent surgir. En ce sens, certains des problèmes les plus courants qui peuvent survenir sont :

 
  • Désaccord entre les parties impliquées dans l’établissement des comportements à modifier ou des renforçateurs
  • Rigidité excessive du contrat
  • Absence de révisions périodiques du contrat
  • Non-respect du contrat par l’adulte ou l’enfant
  • Non-application des conséquences, positives ou négatives, selon le comportement adopté

« La façon dont on offre un renforcement positif est plus importante que la quantité. »

-Skinner-

  • Vicioso-Cabeza, F. C., Garrón-Abadín, M. y Calvarro, P.F. (2015). Guía de Intervención en el Domicilio. Badajoz: Instituto Municipal de Servicios Sociales. Ayuntamiento de Badajoz.