Clés de la méthode Montessori pour gérer la jalousie entre frères et sœurs

La jalousie fraternelle donne beaucoup de maux de tête aux parents. Dès lors, ces clés proposées par la méthode Montessori peuvent vous aider à améliorer la situation.
Clés de la méthode Montessori pour gérer la jalousie entre frères et sœurs

Dernière mise à jour : 05 août, 2022

Maria Montessori était médecin, éducatrice, chercheuse, pédagogue et psychologue au début du XXe siècle. Elle est devenue l’une des grandes influences sur l’éducation des enfants. Il y a beaucoup de choses que nous avons apprises de Montessori dont l’une d’elles est de savoir comment gérer la jalousie entre frères et sœurs.

Pouvoir intervenir et améliorer la relation fraternelle peut être un énorme soulagement dans la vie de famille. Pour cette raison, nous vous expliquons ici comment gérer la jalousie entre frères et sœurs selon la méthode Montessori, quel que soit l’âge de vos enfants.

Pourquoi la jalousie survient-elle entre frères et sœurs ?

La jalousie apparaît généralement avant l’arrivée d’un frère ou d’une sœur dans la famille. C’est un sentiment que l’enfant enregistre, mais ne sait pas comment expliquer et l’exprime souvent par des comportements inappropriés. Cela peut se produire dans divers domaines de sa vie. Par exemple, dans une baisse de ses résultats scolaires.

Quelle qu’en soit la raison, la jalousie fait obstacle dans la relation entre les frères et l’un d’eux se sent déplacé de ce qu’il pensait être sa place. Pour cette raison, les parents doivent être compréhensifs, aimants et respectueux des émotions de leurs enfants et favoriser le dialogue pour améliorer cette situation.

Comme la joie ou la tristesse, la jalousie est une émotion naturelle que l’enfant doit apprendre à gérer. Pour cela, il doit être capable de décrypter ce qui lui arrive et de trouver un moyen de l’exprimer correctement. Ainsi, il est primordial de prendre le temps d’échanger avec le petit avant l’arrivée d’un membre, pour éviter que la situation ne s’aggrave avec le temps.

Quels signes indiquent qu’il y a de la jalousie entre frères et sœurs?

L’apparition de certains des signes suivants indiquent la présence d’une jalousie:

  • Changements dans le comportement de l’enfant plus âgé.
  • Absence de réponse aux limites parentales.
  • Crises de colère constantes.
  • Régressions vers des comportements qui ne correspondent plus à l’âge de maturation. Par exemple, faire pipi au lit après avoir suivi l’apprentissage de la propreté.
  • Imitation de ce que fait le petit frère.
  • Comportement agressif et rejet du dialogue.
  • Troubles du sommeil et cauchemars récurrents.
  • Modifications de l’appétit ou des habitudes alimentaires.
  • Manifestations d’anxiété ou de faible estime de soi.

Comment gérer la jalousie entre frères et sœurs selon Maria Montessori ?

Une jeune fille mécontente qui regarde le ventre de sa maman enceinte.

Pour éviter que la jalousie n’apparaisse chez les enfants qui attendent l’arrivée d’un frère ou d’une sœur, on peut appliquer quelques techniques basées sur les enseignements de la méthode Montessori.

1. Impliquer l’aîné/e dès le début de la grossesse

L’un des moyens pour que la jalousie n’apparaisse pas à la naissance du bébé, ou du moins, que cette étape soit surmontée plus rapidement, est de l’impliquer dès le début dans la grossesse. Il faut lui dire que nous attendons un bébé et que dans quelques mois un nouveau membre arrivera dans la famille, qui devra être aimé et soigné de tous.

L’objectif est que l’enfant perçoive cette situation comme quelque chose de naturel. Mais qu’il ne soit pas accablé par des responsabilités qui ne lui correspondent pas.

2. Ne pas créer de faux espoirs avec l’arrivée du bébé

Quand on parle de la naissance d’un nouveau membre, il faut le faire de façon réaliste. Il ne faut pas laisser entendre que tout va être parfait, par exemple. En effet, il est préférable d’être honnête et d’expliquer ce que représente l’arrivée d’un nouveau membre dans la maison, en utilisant un vocabulaire selon l’âge de l’enfant. Aussi, motivez-le à exprimer ses préoccupations au sujet de cet événement.

3. Conseil de Montessori pour gérer la jalousie fraternelle: Ne pas comparer les frères et sœurs

Quel que soit leur âge, les frères et sœurs ne doivent jamais être comparés. Faire des distinctions, qu’elles soient positives ou négatives, ne fait que nuire à l’estime de soi et augmente la jalousie.

4. Réaffirmer le rôle de chaque frère et sœur

Nous devons donner l’indépendance à chacun des frères et soeurs et leur laisser leur espace. Ils doivent eux-mêmes mettre en pratique ces nouvelles capacités, même s’ils échouent dans beaucoup d’entre elles. N’oubliez pas que nous apprenons plus des erreurs que des succès.

Un papa qui donne le biberon à son bébé avec son grand-frère.

5. Impliquer l’aîné/e dans tout ce qui est possible

On peut compter sur l’aide du frère ou de la sœur lorsqu’il s’agit de changer les vêtements du bébé ou de préparer le bain. Lorsqu’ils sont plus grands, on peut aussi les inciter à accompagner les plus jeunes à l’école, ou à les aider à faire leurs devoirs, entre autres activités.

Peu importe l’âge de vos enfants, le fait de savoir qu’ils ont toujours l’aide l’un de l’autre les aidera à renforcer leur relation.

6. Intervenir de manière appropriée en cas de situation délicate

Les frères et sœurs plus âgés peuvent attirer constamment l’attention en raison de la jalousie, ou l’inverse. Dans tous les cas, chaque fois que l’un d’eux réclame l’attention de ses parents, il est préférable de la leur accorder. Pour cela, il est important d’échanger avec les enfants, de chercher des moments à partager tous ensemble et aussi d’autres d’exclusivité. Tous les enfants doivent comprendre qu’ils n’ont pas besoin de faire du “bruit” pour que leurs parents veuillent passer du temps avec eux.

A propos des clés pour gérer la jalousie entre frères et sœurs selon Montessori

Enfin, vous pouvez constater à quel point ces techniques sont simples pour traiter la jalousie fraternelle. Maintenant, il ne reste plus qu’à les mettre en pratique pour que la situation familiale s’améliore. La patience, l’amour et le respect sont essentiels pour éduquer des enfants. Ces outils seront d’une grande aide, surtout, face à ces crises de la vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance de dire « je t’aime » à nos enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’importance de dire « je t’aime » à nos enfants

Savez-vous à quel point il est important de dire « je t'aime » à nos enfants ? Voici les raisons pour lesquelles vous devriez le faire tous les jou...



  • Montessori, M., & Bofill, M. (1986). La mente absorbente del niño. Diana.
  • Dattari, C., Bonnefont, J., Falcone, C., Giangrandi, B., Mingo, G., Naretto, D., & Souper, C. (2017). El Método Montessori. Teoría de la educación. En internet: https://d1wqtxts1xzle7.cloudfront.net/54740567/Montessori_FINAL-with-cover-page-v2.pdf?Expires=1659358873&Signature=O9LKih-xEY1yiXM6oiM4FQNL4IYR5Z1i7JBwHgbk-jGiGMrojvQOWP3D~aha5iWYydh-rW-3-WYc53W6EGleof0VG8XqN7DGGTCftLpRSwivk44eK1HwdIboduczRHdhkM~ags91OqSWbN6nN63ebfKlGW~4d5NSHOJ2SdSPF4HFtQCtF6~6ZhP-XP7VjZ1RSOlKXowOPSmsmIyqH4GiAOr~BmxxW-g1QUollZ3YFhXDBTtr0JuhDsKAPPd0QfZcmPPgSwxdpMMlh-KxE6BYln-Dcn4VSQ4Fr8gBP~mI~1tTg6UybgzRLx6wXcDZPtj5R9s6qjLMxIGCvjSHWYmS~Q__&Key-Pair-Id=APKAJLOHF5GGSLRBV4ZA