Changement d’école dans un autre pays de l’Union européenne

28 décembre 2019
Changer d'école n'est pas toujours aussi facile qu'il n'y paraît. Surtout si la famille déménage de la maison ou même du pays. Si le déménagement se fait à l'intérieur de l'Union européenne, tout est très réglementé.

Les enfants français, en tant que citoyens de l’Union européenne, ont le droit de recevoir une éducation dans n’importe quel État membre et peuvent donc être sujet à un changement d’école. Les conditions d’une telle scolarisation sont exactement les mêmes que pour les citoyens du pays en question.

Si une famille française décide de déménager dans un autre pays de l’Union européenne, elle n’aura pas à se soucier de la scolarité de ses enfants. Ils auront le droit d’être intégrés dans une classe correspondant à leur groupe d’âge et à un niveau d’éducation équivalent à celui qu’ils avaient en France. Ceci est indépendant du fait qu’ils parlent ou non la langue du pays dans lequel ils sont arrivés.

Cependant, chaque pays de l’Union européenne présente des particularités et des différences dans son système éducatif et dans les conditions d’inscription. Dans ce qui suit, nous examinerons certains aspects qui devraient être pris en considération avant un changement d’école dans un autre pays de l’Union européenne.

Les principaux doutes des parents quant au changement d’école de leurs enfants dans un autre pays de l’UE

L’une des préoccupations les plus fréquentes des parents qui vont vivre dans un autre pays de l’Union européenne avec leurs enfants d’âge scolaire est la langue. En réalité, bien souvent, les enfants ne parlent toujours pas la langue de leur nouveau pays de résidenceet les parents se demandent s’ils devront les inscrire dans une école internationale. Et cela peut être très coûteux.

jeunes filles souriantes à l'école

La législation européenne prévoit que les enfants de tout citoyen de l’Union européenne qui émigre dans un autre pays membre pour des raisons professionnelles ont droit à des cours gratuits dans la langue de leur nouveau pays de résidence. Cela leur permettra de mieux s’intégrer dans le système éducatif.

Une autre question très fréquente chez les parents qui migrent avec leurs enfants vers un autre pays de l’UE est de savoir s’ils doivent ou non tenir les registres scolaires de leurs enfants. Bien que les exigences varient d’un pays à l’autre, il est toujours conseillé de conserver votre dossier scolaire, car il peut être utile.

Le dossier doit contenir tous les bulletins scolaires (originaux et copies), les lettres de référence des enseignants ou des tuteurs… Une liste des manuels scolaires et des programmes récemment utilisés peut également être fournie. Cette dernière peut être très utile pour le nouvel enseignant pour voir à quel niveau se situe l’enfant.

En outre,les résultats des tests pourraient être joints, au moins pour certaines matières comme les langues, les mathématiques et les sciences, ainsi que la carte de vaccination.

Le calendrier scolaire dans les autres pays de l’Union européenne

Avant de transférer nos enfants d’un pays de l’UE à un autre, il est important de savoir que la répartition des vacances scolaires varie considérablement d’un pays à l’autre. Par exemple, en Espagne, les enfants et les adolescents ont beaucoup moins de vacances qu’en France. En réalité, notre pays est l’un de ceux où les vacances scolaires sont les plus nombreuses au monde.

En France, outre les vacances d’été, qui durent environ 50 jours, il y a quatre périodes de vacances de deux semaines chacune : octobre, Noël, février et avril.

enfant allant à l'école

D’un autre côté, en Allemagne, par contre, chaque Land organise ses propres vacances scolaires. Cependant, la plupart d’entre eux les répartissent en six périodes au cours de l’année scolaire : automne, Noël, hiver, Pâques, Pentecôte et vacances d’été.

Au Royaume-Uni, les étudiants ont généralement une semaine de vacances toutes les six semaines d’école. Cela se produit à partir du mois de septembre, lorsque l’année scolaire commence.

En Grèce, les vacances scolaires sont assez similaires à d’autres pays du sud de l’Europe. Les cours commencent la deuxième semaine de septembre et se terminent à la mi-juin. Il y a deux semaines de congé à Noël, deux à la fin avril et 12 en été.

La durée des vacances d’été peut également varier considérablement d’un pays de l’Union européenne à l’autre, généralement en fonction du reste des vacances qu’ils ont pendant l’année scolaire.

Par exemple, certains Länder en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse n’ont que six semaines de vacances d’été. La Lituanie, l’Italie, le Portugal et la Turquie ont 13 semaines.