Ce que les enfants apprennent lorsqu'ils sont dans la nature

Le contact avec la nature permet aux enfants de développer des compétences et d'acquérir des valeurs très importantes. Nous vous disons tout ce que votre enfant peut apprendre dans ces environnements.
Ce que les enfants apprennent lorsqu'ils sont dans la nature

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2022

Vous avez sûrement souvent entendu à quel point le contact avec la nature est nécessaire au bien-être physique et mental des êtres humains. Mais, pour les plus petits, c’est encore plus important. Lorsqu’ils sont dans des environnements naturels, les enfants ont accès à des opportunités de croissance, de développement et d’éducation qu’ils n’ont pas en milieu urbain. Dans cet article, nous vous disons tout ce que les enfants apprennent lorsqu’ils sont dans la nature.

Évidemment, les grands espaces naturels comme la plage, la montagne ou la campagne sont idéaux pour favoriser tous ces avantages. Cependant, il n’est pas toujours possible d’en profiter au quotidien. Par conséquent, nous pouvons également recourir aux parcs, aux lacs ou aux petits espaces verts que l’on trouve dans les villes.

Qu’apprennent les enfants lorsqu’ils sont dans la nature ?

Passer du temps dans la nature n’est pas seulement une façon de s’amuser. En fait, vos enfants pourront apprendre une multitude de choses précieuses lors de ces moments. Certaines des plus importantes sont celles que nous allons voir dès maintenant.

Ils peuvent se déconnecter et se reconnecter

Bien que nous l’ayons oublié, les êtres humains sont aussi des animaux. Pour cette raison, le contact avec la nature nous profite énormément. Les enfants sont aussi touchés par le stress du rythme de vie trépidant que nous menons en ville. Le bruit, la pollution ou l’excès de stimulation du monde technologique, tôt ou tard, auront des conséquences.

Les environnements naturels permettent aux enfants de se déconnecter de cette accumulation d’obligations, de rapidité et de rigidité quotidienne, de renouer avec leur essence et avec la tranquillité. En fait, il existe des études intéressantes qui affirment que marcher pieds nus dans la nature (ce que l’on appelle l’earthing ou gorundingaide à améliorer l’humeur et le fonctionnement du système nerveux.

Marcher pieds nus sur l’herbe ou dans le sable nous met en contact avec l’énergie de la terre. Cela aide à améliorer notre humeur, entre autres avantages.

Ils découvrent les rythmes et les cycles naturels

Pour les enfants, il est difficile de comprendre des notions telles que le passage du temps et la cyclicité. Mais, heureusement, la nature peut devenir une grande alliée dans cet apprentissage. De manière simple, ils entrevoient les saisons de l’année grâce aux transformations qui se produisent dans le paysage. De plus, ils peuvent voir les plantes pousser et observer le cycle de vie des animaux.

Ils apprennent ainsi la patience et la valeur d’apprécier chaque phase. C’est une leçon qui manque dans notre société technologique habituée à l’immédiateté.

Ils développent l’observation et la concentration

Si vous pensiez que les salles de classe sont l’environnement idéal pour que les enfants apprennent, vous serez surpris d’apprendre que la nature offre également des conditions optimales. Elle éveille en effet la curiosité des enfants et les amène à observer ce qui se passe autour d’eux et à se concentrer pour le comprendre et le voir se produire. Ils peuvent même vouloir une loupe pour voir de plus près la forme d’une fleur ou les couleurs d’un insecte.

Si cela en soi favorise l’apprentissage, il convient de mentionner qu’aucune leçon n’est mieux apprise que celle qui comprend une expérience. Cela découle de l’action et de l’expérimentation de l’enfant dans l’environnement et non d’une série de concepts théoriques.

De plus, il est intéressant de noter que le mouvement physique aide à ancrer la pensée et, par conséquent, à consolider les enseignements. Toucher, courir, grimper, creuser ou déplacer des objets favorisent la communication entre les deux hémisphères cérébraux et facilitent l’apprentissage.

Ils apprennent à respecter et à valoriser chaque forme de vie

Lorsqu’ils sont dans la nature, les enfants découvrent les animaux et les plantes, ainsi que les écosystèmes et les organismes. Mais, au-delà de savoir distinguer ou catégoriser les différentes espèces et savoir comment elles vivent ou comment elles se reproduisent, ils apprennent surtout à respecter et valoriser chaque forme de vie.

Le contact avec le milieu naturel leur permet de voir que chaque être remplit une mission essentielle, que nous sommes tous interconnectés, que nous dépendons les uns des autres et que nous partageons la même planète. De cette façon, ils comprennent que le travail d’une abeille ou d’un saule est fondamental pour notre existence. En bref, ils deviennent des personnes plus conscientes et moins égocentriques.

L’observation d’animaux, d’insectes et de quelques plantes remarquables est l’une des activités préférées des enfants. S’ils disposent d’une loupe ils pourront admirer et découvrir les détails et les couleurs des plus petits êtres ou objets.

Ils apprennent à être et à se sentir libres

Malheureusement, encore aujourd’hui, de nombreux enfants vivent une routine scolaire consistant uniquement à passer des heures assis à une table pour recevoir passivement des informations et des ordres d’un adulte. Face à ce mode d’apprentissage, la nature leur offre un environnement plus libre et moins structuré dans lequel ils peuvent explorer, bouger et interagir. Ils n’ont pas besoin d’être immobiles et silencieux : au contraire, ils peuvent libérer leur créativité et leur énergie.

Ils établissent des liens sociaux fructueux

Enfin, il est intéressant de mentionner que lorsque les enfants sont dans la nature, ils apprennent aussi à interagir socialement. Certaines études ont montré que les environnements naturels favorisaient des interactions positives et fructueuses entre les enfants et leurs parents. Cela permet de favoriser des conversations plus longues, plus réactives et connectées des deux côtés.

Les enfants, lorsqu’ils sont dans la nature, apprennent différemment

Bref, les espaces naturels permettent aux plus jeunes d’acquérir des valeurs et des compétences extrêmement précieuses pour leur développement personnel. De plus, ils favorisent la motricité, la créativité et la concentration, mais aussi la connexion à soi, aux autres et à l’environnement. Par conséquent, si vous souhaitez que votre bout de chou profite de ces avantages, n’hésitez pas à favoriser les occasions qui lui permettent de passer du temps dans la nature ou à l’extérieur.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’éducation environnementale des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’éducation environnementale des enfants

Tout ce que vous pouvez transmettre aux enfants concernant l'éducation environnementale est utile, voici quelques activités pour vous lancer.



  • Cameron-Faulkner, T., Melville, J., & Gattis, M. (2018). Responding to nature: Natural environments improve parent-child communication. Journal of Environmental Psychology59, 9-15.
  • Chevalier, G. (2015). The effect of grounding the human body on mood. Psychological reports116(2), 534-542.
  • Hannaford, C. (1995). Smart moves: Why learning is not all in your head. Great Ocean Publishers,
  • Sokal, P., & Sokal, K. (2011). The neuromodulative role of earthing. Medical hypotheses77(5), 824-826.