Mon bébé est l’un d’entre eux… Il a beaucoup de caractère !

9 février 2018
Nous ne savons pas exactement d'où les bébés tirent leur caractère. A un peu plus de 10 mois, certains d'entre eux montrent des comportements provocateurs, ils nous griffent, nous tapent et paraissent toujours frustrés. Malgré le fait que beaucoup de parents se sentent désemparés devant ce type de conduite, une chose doit être claire : ce sont des étapes normales qu'il faut savoir gérer.

Pendant la grossesse, il est très courant de rêver à ce que sera notre enfant. Nous imaginons un bébé calme qui dort des heures sans interruption, qui pleure très peu, qui nous accueille avec des sourires et engloutit tout ce que nous lui donnons à manger.

Or, après sa naissance et quelques mois plus tard, nous découvrons que notre enfant indique des signes. Beaucoup de familles recherchent une justification génétique avec des phrases telles que « il a autant de caractère que son père, il a le mauvais sommeil de son grand-père, ou il s’énerve presque comme sa grand-mère« .

Ce n’est pas le plus approprié. Croyez-le ou non, chaque enfant possède un tempérament propre qu’il faut savoir comprendre, gérer et canaliser durant les premiers mois. Loin de désespérer, nous devons nous armer d’ingéniosité, de patience et d’amour et comprendre que notre bébé a du caractère mais aussi un grand potentiel à découvrir.

Dans « Être parents », nous vous expliquons comment identifier les bébés très exigeants et comment se comporter avec eux.

Les caractéristiques qui peuvent définir la personnalité d’un bébé

La personnalité des individus est un concept aussi complexe qu’évolutif. Il y a une base biologique (parfois, selon l’activité de nos neurotransmetteurs, nous développons une certaine extraversion ou un caractère plus calme ou introverti). Le facteur environnemental intervient sans aucun doute, ainsi que l’éducation et notre propre expérience.

S’il s’agit des bébés, la chose devient plus élémentaire. Un bébé entre 8 et 10 mois n’a pas encore interagi avec le monde, bien que nous l’éduquions, il n’a fait que découvrir son environnement. D’où lui vient alors ce caractère ? De ce cerveau unique et particulier qui possède une manière très spéciale d’être en contact avec ce qui l’entoure. En général, les enfants qui ont beaucoup de caractère sont très exigeants. 

Nous ne savons pas trop d'où vient le caractère et la personnalité des bébés

Voyons maintenant quelles pistes que nous pouvons aborder pour savoir si notre enfant est hyper exigeant ou non.

L’activité

Il existe des bébés incroyablement actifs. Ils regardent tout, touchent tout, ils réagissent même parfois avec de la colère en essayant de casser ou simplement de taper.

En revanche, il y en a qui sont curieux, mais qui ont un niveau d’activité plus calme, plus détendu.

La régularité

Pour observer si votre enfant est hyper exigeant, soyez attentifs à ses habitudes. Quelquefois, même en suivant les mêmes rituels, il vous est impossible de parvenir à ce qu’il fasse la sieste. Il se réveille beaucoup la nuit, vous avez de la peine à le faire manger et, en général, ce sont aussi des enfants plus compliqués au moment de changer la couche.

Des bébés qui ne s’adaptent pas aux changements

Parfois, vous finissez par vous faire à l’idée qu’il est impossible de sortir de la maison avec votre bébé. Lorsque vous allez en excursion, faire des courses ou en visite, le bébé s’exaspère et ne cesse de pleurer. Il n’accepte pas les changements et réagit même de façon virulente.

L’intensité de ses émotions

Pour les bébés hyper exigeants, il n’y a pas de durée moyenne. Ils pleurent intensément ou rient de plaisir, leurs émotions débordent et passent parfois d’un état à l’autre en quelques secondes. Tout cela met alors en évidence qu’il est compliqué pour eux de gérer leur monde émotionnel.
Un bébé avec beaucoup de caractère peut passer du rire aux larmes en quelques secondes

Comment aborder un bébé qui a beaucoup de caractère ?

Les bébés caractériels ont tendance à montrer un pic d’intensité émotionnelle plus élevé à l’âge de 10 à 12 mois. C’est lorsqu’ils s’ouvrent au monde avec davantage de sécurité et leur curiosité augmente rapidement. S’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, ils se frustrent. Ils crient facilement si vous ne leur répondez pas quand ils veulent. Si vous refusez quelque chose, ils vous tirent les cheveux.

La gestion de ces comportements nécessite une réflexion et une application de ces différentes stratégies :

Ne jamais crier et perdre son calme

  • Un enfant hyper exigeant désire avant tout de l’attention. Comprenez qu’il ne s’agit pas d’un problème de personnalité, et que généralement, ce niveau si élevé d’anxiété, de pleurs, de frustrations et de mauvaises nuits finit par passer avec le temps. A présent, il faut agir avec discernement et amour.
  • Un enfant caractériel, qui crie et qui frappe ne devrait jamais être traité avec plus de cris ou de nervosité. A travers ce chemin, nous ne faisons qu’aggraver la situation. Réagissez avec calme, proximité et avec fermeté en lui signalant qu’il ne doit plus jamais taper ou casser les choses.
  • Les bébés comprennent beaucoup plus que nous le pensons, donc un « NON »en temps utile et une indication correcte de la conduite inadaptée sur le moment les feront peu à peu accepter la situation.

Canaliser son énergie à travers des stimuli ou des jeux

  • Sachez que les stratégies comme l’inattention ou le fait de le laisser pleurer quand il est frustré n’aident jamais.
  • Les enfants très caractériels ont tendance à exiger beaucoup de nous en tant que mères. Il faut savoir comprendre ce qu’ils veulent à tout instant, maîtriser leur colère et canaliser leur énergie de différentes manières. La plupart du temps, ce sont des enfants très curieux, donc essayez de leur donner des stimulations continues et des opportunités d’apprentissage.
Les bébés avec beaucoup de caractère ont besoin d'attention et de trouver un autre moyen de calmer leurs émotions

Ce type de comportement agressif disparaît généralement avec le temps tant que l’on sait comment agir face à lui. Si un enfant sait qu’il est écouté et aimé à tout moment, il sera plus réceptif à nos indications. Il doit comprendre que les conduites basées sur le fait de frapper ou casser les choses ne l’aident pas. Permettez-lui d’avoir de nouveaux moyens pour apaiser son énergie : des jeux visuels et interactifs, des activités en plein air…

 

 

 

A découvrir aussi